Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Les connaissances de la foi correcte  >  Chirk (Associationnisme) et les paroles dangereuses  >  Que fait celui qui tombe dans le blasphème?

Taille de la police      Imprimante
 
Que fait celui qui tombe dans le blasphème?

Question: Nous disons, sans le savoir, parfois beaucoup de choses, nous faisons parfois des choses correctes, ainsi que des erreurs. Que devons-nous faire, s’il nous arrivait de tomber dans le kufr sans le savoir?
REPONSE
Les savants islamiques disent ceci:
Tout Musulman doit obéir aux ordres de Allahu téâlâ et s’interdire toute chose qui est prohibée. Celui qui sous-estime les obligations (adorations) et les interdictions, perdra sa foi et deviendra kafir (mécréant). Celui qui meurt en état de mécréance sera sujet dans l’au-delà à de nombreux supplices dans les flammes de l’Enfer. Il n’y aura pour lui ni pardon, ni une chance de sortir de l’Enfer. Il est très facile pour un Musulman de tomber dans le kufr et de devenir incroyant. Car, la probabilité de tomber dans le blasphème dans chaque parole et chaque action est immense. C’est pourquoi, même si l’on ne connait pas la cause du blasphème, il est prudent de dire de dire chaque jour cette parole de repentance: “Ô mon Allah! Pardonne moi, si j’ai prononcé, volontairement ou involontairement une parole ou si j’ai accompli une action qui a entrainé le blasphème (kufr), j’en suis contrit.” Quiconque se repent ainsi, sera certes pardonné, et sauvé de l’Enfer. Pour échapper éternellement à l’Enfer, il faut absolument se repentir tous les jours. Il n’existe pour le Musulman une tâche plus importante que cette contrition (repentir).

Pour ceux qui ont des dettes envers des personnes, ils doivent en même temps que leur repentir, s’acquitter des droits d’autrui, pareillement, lorsque l’on se repent pour les prières non accomplies, on doit aussi les rattraper (faire leur kaza). [Seadet-i Ebediyye]

Est-ce que les adorations disparaissent?
Question:
Si une personne devient athée, puis Musulmane, est-ce que ses adorations sont perdues?
REPONSE
Les récompenses des adorations antérieures de celui qui devient murtad (apostat) seront perdues. S’il revient à la foi et s’il est riche, il devra refaire son Hajj. Ses biens lui seront rendus. Il ne devra pas rattraper ses prières, ses jeunes, ses zekâts. Mais, il devra rattraper les adorations délaissées avant qu’il ne soit devenu murtad (renégat). Car, lorsqu’une personne quitte la foi, devient murtad, les péchés d’avants demeurent. Le murtad lorsqu’il revient à la foi, ne doit pas rattraper ses prières non accomplies lorsqu’il était sans foi (murtad). Car les infidèles ne sont pas concernés par les adorations. On leur demande avant de croire (qu’ils aient la foi). [Hindiyye]

Il faut apprendre les paroles qui entrainent au blasphème, et faire attention à ne pas tomber dans l’infidélité (kufr).

Pour ne pas tomber dans le kufr:
Question:
Que faire pour ne pas tomber dans le blasphème?
REPONSE
Il faut apprendre et connaitre les paroles et les actes qui entrainent le kufr pour les éviter. Le Musulman ne tombe pas sciemment dans le kufr, il ne cherche pas à devenir kafir, mais il se peut qu’il tombe dans le blasphème sans le savoir. Quiconque tombe dans le kufr sans le savoir et récite avec sincérité cette invocation, la foi reviendra à lui:
(Allahummé inni é’ûzu biké min en ushriké biké chey’an vé éna a’lému vé estaghfiruké li-ma lâ a’lému innéké enté allamul ghuyub.)

Pour lire l’originale: http://www.dinimizislam.com/Download/Resimler/Dualar/029.jpg

Revenir par où on est sorti:
Question:
Que signifie la phrase: “La repentance de celui qui tombe dans le kufr, ne sera acceptée que s’il revient par la porte où il est sorti”. ?
REPONSE
Quiconque prononce une parole ou commet un acte blasphématoire devient murtad (renégat). Le murtad, tant qu’il ne se repent pas de la chose qui l’a entrainé dans le kufr ne sera pas Musulman, même s’il prononce la kalima-i chahada et accomplit les prescriptions de l’Islam, telles que, la prière, le jeûne, le Hajj, et les œuvres pies. S’il meurt avec cette croyance hérétique, il sera mort sans foi. Il doit pour cela se repentir de la chose qu’il a renié ou refusé de croire, il doit être contrit et doit revenir à la foi par la même porte par laquelle il est sorti de l’Islam. C’est-à-dire, qu’il doit se repentir de la parole ou de l’acte qui l’a poussé à l’infidélité. Par exemple, un Musulman devient murtad s’il dit que le vin est halal ou qu’il renie l’existence des djinns et des anges. Cette personne reste infidèle tant qu’elle persiste dans cette croyance hérétique, même si elle prononce la kalima-i chahada, fait la prière et qu’elle se conforme aux autres prescriptions. Elle doit dire et croire que le vin (toutes les boissons alcoolisées) est haram et que les djinns et les anges existent. Il n’est pas suffisant qu’elle dise en persistant dans son égarement, “Je me repens pour toutes les sortes de kufr”, pour être libérée du kufr. Pour qu’elle soit repentie, elle doit être sincèrement contrite et croire à l’existence des djinns et des anges.

Tomber dans le kufr sans le savoir:
Question:
Est-ce qu’une personne qui est tombée dans le blasphème sans le savoir, sera pardonnée, si elle se repent ainsi; “Ô Mon Allah! Je me repens de toute parole et de tout acte que j’ai pu dire ou faire, sciemment et involontairement qui ont causé mon infidélité, sans que je le sache”. ?
REPONSE
Oui, elle sera pardonnée.

Tomber dans le kufr sans le vouloir:
Question:
Est-ce qu’un Musulman vivant en Europe, s’il prononce une parole ou commet un acte blasphématoire sans qu’il sache que c’est du kufr, perd sa foi?
REPONSE
Certains savants ont déclaré qu’on ne qualifiait pas d’infidèle quelqu’un, qui malgré son travail n’a pas réussi à apprendre toutes les paroles et les actes blasphématoires, et qu’il a sans le vouloir dit une parole ou commis un acte de blasphème. Car, il n’a pas dit cela sciemment, mais par précaution, il est conseillé de faire le renouvèlement de la foi (tajdid-i imane). S’il est marié, il devrait aussi faire le renouvèlement du nikah. [Hadika]

L’épouse de l’irréligieux:
Question:
Je ne connaissais pas ma religion, lorsque je me suis mariée avec un non musulman. C’est bien après que j’ai appris, que j’étais devenue murtad à l’instant où j’avais acceptée de l’épouser. A présent, j’ai appris ma religion. Puisque je suis repentie de mon ancien état de kufr, est-ce que je suis toujours Musulmane?
REPONSE
Bien sûr que vous êtes Musulmane. Le fait que vous acceptiez d’avoir rompue votre nikah avec votre homme suffit.

 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
17 Ocak 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net