Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Salat (namaz, prière rituelle)  >  La prière en groupe ou djamaa

Taille de la police      Imprimante
 
La prière en groupe ou djamaa

Question: Est-ce une bonne chose, si Je fais la prière de tahajjoud (prière nocturne), et que je n'aille pas à la mosquée pour la prière du matin ?
REPONSE:
Hazrat Omar (radiyallahuanh) demanda des nouvelles d'un jeune homme dénommé Suleyman, ne le voyant pas à la prière du matin. On lui répondit:
"Il dort très peu la nuit. Il se peutqu'à présent il se soit endormi, car il passe la majeure partie de la nuit en adoration, à faire le tahajjud et autres prières surérogatoires".

Hazrat Omar leur répondit:
"Cela aurait été meilleur pour lui, s'il avait dormi toute la nuit et s'était rendu à la mosquée pour la prière en commun". [Imam Malik]

La prière en commun est une sounna huda, c'est une marque de l'Islam et une sounna très importante. La prière accomplie en commun est 25 à 27 fois plus méritoire, que celle accomplie seul. Voici l'interprétation de quelques hadis charif sur l'importance d'accomplir la prière en commun (djamaat):
(Celui qui accomplit les cinq temps de prières quotidiennes en groupe traversera le pont de Sirat comme un éclair). [Tabérani]

(Celui qui, pendant quarante jours, arrive à l'heure du premier tékbir de la prière du matin, on lui remettra deux gages. L'un est la délivrance de l'enfer et l'autre la garantie de ne pas être parmi les hypochrites.) [Eboucheykh]

(Le paradis devient wajib (obligatoire) pour celui qui arrive au premier tékbir et accomplit pendant quarante jours la prière en djamaat). [Ebou Ya'la]

(Celui qui attend pour faire la prière en groupe, sera récompensé comme s'il avait passé tout son temps en prière). [Boukhari]

(Celui dont la maison est la plus éloignée de la mosquée sera davantage récompensé, (car, on le récompensera pour chacun de ses pas)). [Boukhari]

(Celui qui délaisse la sounna du Prophète (aleyhissélam) (en la négligeant), sera mécréant). [Ebou Dawoud]

(Si une partie des fidèles font une invocation et les autres disent amine, l'invocation sera acceptée). [Hakim]

(On attribuera la récompense d'une nuit entière d'adoration aux fidèles, jusqu'à ce que l'imam termine sa prière et tourne son visage vers eux.) [Tirmizi]

(Allahu Téâlâ aime ceux qui accomplissent la prière en commun). [Tabérani]

(Le meilleur des endroits sont les mosquées. Le meilleur des gens de la mosquée, est celui qui y pénètre le premier et qui sort le dernier). [I. Rafi'i]

(Entendre l'appel à la prière (l'adhan) et ne pas se rendre à la prière en commun, est signe d'hypocrisie). [Imad-ul islam]

Ne pas faire la prière du matin et celle de la nuit (icha) en groupe, est le signe de l'hypocrisie. Tout comme le mensonge, ne pas se rendre à la prière en commun, est le signe de l'hypocrisie. Cela ne veut pas dire que celui qui ne vient pas à la prière en commun est hypocrite. Cela signifie qu'il possède en lui l'un des signes de l'hypocrisie. Un des autres signes de l'hypocrisie est de ne pas tenir sa parole. On ne dit pas de quelqu'un qui n'a pas tenue sa parole, que c'est un hypocrite. Mais, une telle personne aura commis un des signes de l'hypocrisie. Voici quelques uns des hadits charif à ce sujet:
(Le signe qui nous différencie des hypocrites (mounafiq), est la pratique de la prière en commun de icha et de fajr. Les hypocrites ne pourront pas continuer aux prières de icha et de fajr). [Bayhaki]

(C'est une tâche qui pèse lourdement aux hypocrites de faire la prière en commun du matin (fajr) et de la nuit (icha). S'ils connaissaient la valeur de celles-ci, ils accourraient même en rampant pour rejoindre les fidèles à la mosquée. J'aurai voulu mettre le feu aux foyers de ceux qui ne venaient pas.) [Boukhari]

(Celui qui fait la prière de icha en groupe, c'est comme s'il avait passé la moitié de la nuit en adoration, et celui qui fait la prière du matin avec les fidèles, c'est comme s'il avait passé toute la nuit en adoration.) [Muslim]

(Celui qui accomplit la prière de icha en groupe, aura acquis une part de la nuit de Qadr). [Tabérani]

Dans les ouvrages de Fiqh (jurisprudence), il existe des excuses qui dispensent d'aller aux prières en commun. Il n'est pas permis pour celui qui n'a aucune de ces excuses, de ne pas se rendre à la mosquée pour la prière en djamaa (congrégation). De telles personnes, ont en eux des signes de l'hypocrisie. On doit être très vigilent pour ne pas être comme ces gens.

Le Mounafiq est un kafir (non musulman) qui se donne l'apparence du musulman.

On ne doit pas médire ceux qui ont une excuse et qui ne viennent pas à la mosquée.

L'importance de la prière en groupe
Question: Est-ce quela récompense de celui qui prie seul à la mosquée est plus importante que celle decelui qui prie en groupe à la maison ?
REPONSE:
Non. La prière accomplie en assemblée chez soi est plus méritoire que la prière faite seule, à la mosquée.
D'après le hadis charif rapporté par Boukhari, il est déclaré que la prière accomplie en groupe est 25, voire 27 degrés de plus que celle faite seule. Selon l'interprétation d'un autre hadis charif, il est dit:
(La prière accomplie avec les fidèles à beaucoup plus de valeur que celle faite tout seule. La prière accomplie par deux personnes est mieux que celle accomplie par une personne. Plus les fidèles sont nombreux et plus la récompense est élevée.) [Tirmizi]

Quant à la prière accomplie à la mosquée, elle a autrement plus de valeur. La prière accomplie à la mosquée a beaucoup plus de valeur que celle effectuée à la maison. Selon un hadis charif, il est dit:
(On accordera une récompense, à la prière faite à la maison, vingt cinq à celle accomplie à la mosquée du quartier, cinq cent à la grande mosquée de la prière du Vendredi, cinq mille récompenses à la prière faite à la mosquée de Masjid Al-Aqsa, cinquante mille à celle accomplie à la mosquée de Masjid an-nabawi à Médine et cent mille récompenses seront attribuées à la prière effectuée dans la mosquée de Masjid al-haram à la Kaaba.) [Ibni Maja]

La prière accomplie en groupe à la maison est 27 degrés plus élevée que celle accomplie seule. Suivant l'interprétation du hadis charif:
(La prière collective dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-sept degrés.) [Boukhari]

Ne pas aller à la prière en groupe
Question: Quelles sont les excuses qui dispensent d'aller à la mosquée pour la prière en commun?
REPONSE:
Il n'est pas permis de ne pas aller à la prière en commun sans excuse. Car, certains savants ont déclaré comme wajib de se rendre à la prière en assemblée.
Voici les situations qui dispensent d'aller à la mosquée pour la prière en groupe:
1- La pluie, la boue, les fortes chaleurs et le froid intense, la nuit, les vents violents pendant la nuit, le très mauvais temps, et lorsque le temps est très sombre.

2- Le paraplégique, le vieillard ou celui qui, pour une raison ou une autre ne peut pas marcher, l'aveugle ou celui qui est amputé d'une jambe. [Même si ces personnes ont un véhicule ou une aide humaine, elles ne sont pas obligées d'y aller]

3- La peur de l'ennemi, s'il l'on craint un quelconque danger pour sa vie et ses biens.

4- Celui qui à une envie pressante d'aller au toilette.

5- Lorsque l'on est sur la route. [ Par exemple; lors d'une pose pendant un voyage pour repartir aussitôt]

6- Lorsque le malade craint que sa santé ne se dégrade.

7- Lorsque l'on garde une personne malade, et que l'on ne trouve personne pour se faire remplacer.

8- Le risque de louper un cours très rare de Fiqh.

9- Celui qui ne veut pas rater son repas ou sa boisson préférée, quand le repas est servi.

10- Celui qui sait que l'imam est une personne hérétique (d'Ahl-u bid'a), ou qu'il ne respecte pas les obligations de la prière, de l'ablution ou du ghousl.

La récompense accordée pour la prière accomplie en assemblée est bien plus supérieure que celle donnée à la prière accomplie seul. L'immense vertu de la prière en assemblée est le signe que la prière de l'imam est acceptée.

Avant, au temps fort de l'Islam, on avait une bonne opinion des imams et des musulmans. Par contre de nos jours, on comprend d'après leurs paroles et d'après leurs agissements, que certains croyants qui se disent musulmans et certains imams qui se prétendent comme tel, sont en fait des ignorants et qu'ils n'ont aucune connaissance de la foi.

C'est pourquoi, aujourd'hui il faut chercher et suivre un imam qui ne montre pas son hostilité à la croyance d'Ahlu sounna, un imam qui accomplit parfaitement ses ablutions mineures et majeures (ghousl) et exécute correctement sa prière et qui se détourne des péchés. Dans le cas contraire, ce n'est pas des récompenses que l'on risque de récolter, mais nous risquons de gâcher notre prière. Selon l'école Malikite, la prière accomplie derrière un imam pécheur (fasiq), égaré, n'est pas sahih (correct, valable). [Khalébi]

Accomplir la prière du matin en groupe avec les fidèles
Question: Il est écrit dans l'ouvrage Tam Ilmihal, qui le rapporte de l'imam Tahtawi que:
(La prière sounna du matin est très importante. Mais, même malgré cela aucune peine n'a été annoncée à celui qui ne la fait pas. Alors qu'il a été dit que celui qui fait la prière obligatoire du matin seul, et ne la fait pas avec les fidèles, ira en enfer.)
Que veut-on démontrer dans ce passage, est-ce l'importance de la prière en commun ou bien, l'importance d'exécuter la prière du matin en assemblée?
REPONSE:
Dans ce passage, on démontre à la fois l'importance du rassemblement de fidèles (de la djamaa), mais aussi l'importance de la prière en groupe. La suite de cette phrase montre l'importance de l'assemblée. Il est déclaré dans les hadis charif que:
(Celui qui délaisse l'assemblée (la djamaa) et qui fait la prière chez lui, aura délaissé la sounna, il sera égaré.) [Muslim]
[Cela signifie que; ne pas aller à la prière en groupe, sans motif, est un signe d'égarement.]

(Suffisent comme désobéissance et comme malheur, à celui qui entend le adhan mais qui ne rejoint pas les fidèles (pour la prière en commun.) [Tabérani] [ ici Le malheur, signifie l'Enfer]

(Celui qui est en adoration la nuit et passe le jour en jeûne mais qui ne se joint pas aux fidèles (pour la prière en assemblée), ira en Enfer.) [Tirmizi]
[Cela signifie que même celui qui passe la nuit en adoration et jeûne le jour, mais qui ne se rend pas à la mosquée pour la prière en commun, sans motif, ira en Enfer.]

(Celui qui accomplit les cinq prières quotidiennes en groupe, traversera le pond du Sirat comme un éclair.) [Tabérani]
[On met l'accent sur l'importance de la prière en commun]

Faire la prière de icha en assemblée est plus importante que faire la prière en commun du midi, de l'après-midi et celle du soir. La prière du matin en groupe est la plus importante de toutes. Il est rapporté selon les hadis charif que:
(Accomplir la prière du matin en groupe derrière l'imam est deux fois plus méritoires que celle de icha.) [Ibn Khouzayma]

(Même si vous deviez ramper pour aller aux prières en commun de la nuit et du matin, allez-y!.) [Tabérani]

(Celui qui accomplit la prière du matin en commun, il est sous la protection de Allahu Téâlâ.) [Ibn Maja]

(S'il n'y avait pas eu les malades, les enfants et les femmes, j'aurai mis le feu aux habitations de ceux qui n'ayant aucune excuse, ne viennent pas à la prière du matin (en assemblée.) [Imam Ahmed, Ibn Maja]

Le dernier hadis charif met l'accent sur l'importance de la prière en commun à la mosquée. Mettre le feu aux maisons, désigne une expression qui montre l'importance de cette action. Et non pas, la nécessité de brûler la maison.

Celui qui n'a aucun motif, doit accomplir avec les fidèles à la mosquée les cinq prières quotidiennes à la mosquée.

La prière à la mosquée
Question: Ma maison est située loin de la mosquée. Y'a-til un inconvénient à ce que je fasse mes prières chez moi?
REPONSE:
La prière accomplie en groupe, avec les fidèles, dépasse en mérite la prière individuelle de vingt-cinq à vingt-sept degrés. En outre, il y a une énorme récompense d'aller à la mosquée. Suivant les hadis chérif:
(Celui qui fréquente les mosquées est considéré comme étant en djihad sur le chemin de Allah). [Tabérani]

(Les lieux les plus aimés de Allahu Téâlâ sont les mosquées.) [Muslim]

(Les mosquées sont la demeure de Allah. Celui qui continue de se rendre assidument à la mosquée, Allahu Téâlâ se porte garant à son entrée au Paradis en traversant sereinement le Sirat et à son accès au bonheur.) [Beyhaki]

(Quiconque fait ses ablutions correctement et entre à la mosquée, devient l'hôte de Allah. Et certes Allahu Téâlâ, ne refuse pas l'hospitalité à Son invité.) [Beyhaki]

(Lorsque Allahu Téâlâ fait miséricorde à une assemblée, IL serait gêné de ne pas pardonner quelqu'un de mauvais.) [Ebûssheyh]

(A partir de l'instant où l'on met un pied dans la mosquée, on est considéré comme étant en prière. Tant qu'on ne dérange personne et que nos ablutions sont intactes, les anges prient pour nous en disant : "Ô mon Allah, fais-lui miséricorde et acceptes son repentir!".) [Ibn Ebi Sheyba]

(L'union, la solidarité est une miséricorde, la division un châtiment.) [Hadika]

(Si, dans une ville, un village ou dans un lieu quelconque, trois personnes ne se réunissent pas pour prier ensembles, satan sera à leur tête. Alors, formez une assemblée!.) [Nésaï]

(Celui qui s'écarte d'un empan de la communauté, aura retiré l'anneau de l'Islam de son coup.) [Ebû Dawoud]

(Deux personnes sont préférables à une, trois personnes sont mieux que deux. Alors, soyez unis! ) [I.Asakir]

(Lorsque vous êtes à trois en voyage, désignez un chef parmi vous!) [Tabérani]

(Celui qui aime une communauté, sera ressuscité parmi elle.) [Hadika]

La prière en groupe est une "sounna huda". C'est une sounna, un des insignes de l'Islam. Il n'est pas permis de la délaisser sans pour un motif. Suivant l'interprétation des hadis chérif, il est dit: (La prière en groupe (en djamaa) est une sounna huda. Celui qui ne vient pas à la prière en groupe est un hypocrite) et (Celui qui délaisse la prière en commun est maudit dans les quatre livres). [Hidaya, Imdad-ul islam]

La prière accomplie chez soi
Question: Celui qui habite près d'une mosquée, est-ce qu'il peut faire certaines sounna chez lui?
REPONSE:
Il est préférable de faire les sounna chez soi. Selon le hadis chérif:
(Ne faites pas de vos demeures des cimetières, Accomplissez la prière aussi chez vous!) [Bouhari]

La prière en groupe à la maison
Question: Est-ce que celui qui ne peut pas aller à la mosquée pour différentes raisons, s'il fait sa prière en groupe chez lui avec quelques membres de sa famille, obtiendra la même récompense que la prière en commun, à la mosquée?
REPONSE:
Si pour une raison ou une autre, celui qui ne peut pas se rendre à la mosquée pour la prière en commun, accomplit la prière en groupe chez lui, il sera récompensé pour la prière en assemblée. Celui qui ne va pas à la mosquée sans raison, et qui accomplit seul, la prière chez lui, il sera privé de la récompense de la prière en commun, et même de celle de sa prière. Selon un hadis chérif, cité dans l'ouvrage Islam Akhlaqi:
(Celui qui accomplit [tout seul] la prière chez soi, sans motif,[alors qu'il pourrait aller à la mosquée] aura payé sa dette de prière, mais la récompense accordée à celle-ci sera diminuée.)

On doit accomplir la prière chez soi, seulement, si l'imam de la mosquée est une personne hérétique, fasiq (pécheur) ou qui a une croyance déviée. Il ne faudrait pas risquer de perdre sa prière, en voulant récolter la récompense de la prière en commun.

Commencer la sounna
Question: Est-ce makrouh de commencer une prière sounna, alors que la prière (fard) en groupe adéjà commencée?
REPONSE:
Oui, c'est makrouh tahrimi. (fortement déconseillé, proche du haram).

Celui qui n'a pas encore accompli la prière sounna du matin, mais qu'il s'apprête à la faire, et s'aperçoit qu'il va rater la prière obligatoire avec les fidèles, ne doit pas commencer la sounna mais il doit se joindre aussitôt au groupe de fidèles qui est derrière l'imam. S'il pense rattraper les fidèles au 2è rékaat, il accomplit rapidement la sounna en dehors de la mosquée, dans le hall. S'il n'y a pas de hall, il prie derrière un pilier dans la mosquée. Et même si cela n'est pas possible, il ne fait pas la sounna. Car, il est makrouh de faire une prière surérogatoire alors que la prière en commun est en train de se faire. Pour éviter le makrouh, on abandonne la sounna.

Les situations non wajib
Question: A quels moments il n'est pas wajib pour les fidèles (la djamaa) de suivre l'imam?
REPONSE:
Voici les situations dans lesquelles, il n'est pas wajib aux fidèles de faire comme l'imam:
Dans l'ouvrage Mawkoufat, il est écrit que:
Si l'imam fait ces quatre choses, les fidèles ne sont pas tenus de le faire.
1- Si l'imam fait plus de 2 prosternations, la djamaa ne le suit pas. (ne fait pas comme lui).
2- Si l'imam, au premier rékaat de la prière de l'Aïd, dit plus de trois tékbir, les fidèles ne le font pas.
3- Si l'imam dit plus de quatre tékbir à la prière funéraire (djanaza), la djamaa ne le fait pas.
4- Si l'imam, se lève au cinquième rékaat, la djamaa ne se lève pas. Ils font le sélam de fin de prière avec l'imam.

Dans le même ouvrage, il est encore écrit que:
Si l'imam ne fait pas ces dix choses, la djamaa les accomplies.
1- Si l'imam ne lève pas les mains pour le tékbir d'iftitah (début de prière), les fidèles le font.
2- Si l'imam ne récite pas subhanaka, les fidèles la récitent. Des oulémas ont aussi déclaré que la djamaa ne la récitait pas.
3- Si l'imam oublie de dire le tékbir lors de l'inclination, la djamaa ledit.
4- Si l'imam oublie de réciter les tasbih lors du rukou (inclination), la djamaa les récites.
5- Si l'imam ne dit pas le tékbir en allant et venant des prosternations, la djamaa récite le tékbir.
6- Si l'imam ne récite pas les tasbih pendant les prosternations, les fidèles les récitent.
7- Même si en se relevant l'imam ne dit pas; "Sémiallahu ...", la djamaa dit: "Rabbéna lékal hamd".
8- Si l'imam ne récite pas; "Ettahiyyatu", les fidèles le récite.
9- Si l'imam quitte la prière sans faire le sélam à la fin de la prière, la djamaa fait le sélam et quitte ensuite la prière.
10- Lors de l'Aïd el kébir, après les 23 obligations si l'imam ne dit pas le tékbir (Allahu Ekiber) après le sélam, la djamaa dit le tékbir.
Ces questions sont aussi inscrites dans les autres ouvrages de fiqh. [Halabi, Hindiyya]

La cinquième rékaat
Question: Que font les fidèles (la djamaa) si l'imam après avoir récité Ettahiyyatu au quatrième rékaat, s'est levé pour le cinquième rékaat?
REPONSE:
Les fidèles attendent l'imam en étant assis. Si l'imam se rappelle de s'être trompé et se rassoit et qu'il quitte la prière en faisant le sélam, sans faire le sajda es-sahw, les fidèles suivent l'imam et font le sélam aussi. Si l'imam va en inclination et en prosternation, la djamaa fait le sélam sans l'attendre. Si l'imam, s'est levé au quatrième rékaat sans qu'il ne s'est assis, puis se prosterne sans se rendre compte de son erreur, la prière sera fasid, c'est-à-dire annulée. Le fait que La djamaa soit restée assis et qu'elle est fait le sélam ne sert à rien.

Lorsqu'il n'y a qu'un fidèle derrière l'imam
Question: Est-ce une entrave à la prière, si celui qui prie àcôté del'imam, à cause d'un problème aux genoux, a ses pieds légèrement devant ceux de l'imam lors de la prière?
REPONSE:
Le fait que les pieds de celui qui prie à côté de l'imam soient légèrement en avant de ceux de l'imam, soit une obstruction à la prière, concerne uniquement les gens valides. Il n'y a aucun inconvénient à ce que les pieds de celui qui prie avec ima (imitation) parce qu'il ne peut pas plier ses genoux à cause d'un problème d'articulation et qu'il ne peut pas aller en prosternation. La tête de ce fidèle ne doit pas être en avant de celui de l'imam.

Ne pas dire les tékbir
Question: Est-ce wajib pour l'imam de dire à voix haute les tékbir à l'intérieur de la prière, lors de l'inclination et de la prosternation et au moment de se relever debout? En cas d'oublie la prosternation de l'erreur (sajda es-sahw) est-elle nécessaire ?
REPONSE:
Ce n'est pas wajib, mais sounna pour l'imam de dire les tékbir à l'intérieur de la prière. En cas d'oublie, le sajda es-sahw n'est pas nécessaire. C'est sounna pour les fidèles de dire Allahu Ekber, quand l'imam dit les tékbir. [Halébi]

Le mérite des gens du premier rang
Question: Les fidèles qui prient au premier ont plus de mérite. Est-ce que les fidèles qui prient dans les rangs de derrière sont moins vertueux?
REPONSE:
Selon le hadis chérif, le mérite revient à ceux qui se trouvent au premier rang de la prière. Selon un autre hadis chérif, du point de vu de la récompense, le mérite revient à celui qui salue en premier, celui qui est le plus vertueux. Cela ne veut pas dire que celui qui salue après eux ou ceux qui sont dans les rangs de derrière, sont moins méritant, cela signifie, qu'ils récolteront moins de récompense.
Onen déduit que le plus vertueux et celui qui est toujours au premier rang, et qui salue toujours avant ceux qui sont derrière lui.

Avoir un doute sur la bonne croyance de l'imam
Question: Si nous soupçonnons chez l'imam, une croyance hérétique. Est-il permis d'accomplir en quatre rékaat la dernière sounna de midi en remplacement de la prière fard de midi que l'on vient d'effectuer avec l'imam, en disant: (J'ai l'intention d'accomplir la prière obligatoire de midi (dohr)) ?
REPONSE:
Si un doute subsiste sur la croyance, les ablutions ou la validité de la prière accomplie avec l'imam, il est permis de faire une prière de quatre rékaat en formulant l'intention ainsi: (J'ai l'intention d'effectuer la toute dernière prière obligatoire de dohr, que je n'ai pu accomplir à son heure). Si la prière accomplie avec l'imam est valide et acceptée, la prière effectuée sera une prière kaza (dette rattrapée). Si la prière avec l'imam n'est pas valide, alors, cette prière accomplie sera la prière canonique de dohr.

La prosternation sur le dos
Question: Si l'on manque de place lors de la prière en commun à la mosquée, est-il permis de se prosterner sur le pied ou sur le dos de la personne qui est devant nous?
REPONSE:
Oui.

Passer devant ceux qui prient
Question: Est-ce un péché de passer devant ceux qui prient pour occuper une place vide au premier rang?
REPONSE:
S'il y a une place vide au premier rang et qu'il n'y en a pas au deuxième rang, on peut fendre le deuxième rang pour aller au premier rang. Ce n'est pas un péché de passer devant ceux qui prient, pour aller au premier rang.

Si l'imam saigne du nez
Question: Alors que j'étais en train d'effectuer la prière avec l'imam, il a saigné du nez. Puis, il a quitté la prière pour refaire ses ablutions. Moi, j'ai continué et terminéma prière. Est-ce que ma prière est valide?
REPONSE:
Oui. S'il y avait eu plus d'une personne parmi les fidèles, l'imam aurait dû désigner quelqu'un pour le remplacer. [Redd-ul Mouhtar]

Retarder la prière du soir (maghrib)
Question: Y'a-t-il un inconvénient à retarder la prière du soir, d'une demi-heure, pour la faire en groupe?
REPONSE:
Il est sounna d'accomplir la prière du soir aux premières heures de son temps. Il est interdit de la retarder, sans raison, jusqu'à l'apparition des étoiles. Il est sounna de la faire en groupe. Il n'est pas permis de retarder la prière du soir jusqu'au autemps interdit, pour accomplir la sounna. Il est autorisé de la retarder jusqu'à l'apparition d'étoiles, qu'en cas de maladie et de voyage. Il n'est pas autorisé de la repousser jusque-là, pour attendre les fidèles. On ne doit pas la retarder plus de 15 à 20 minutes pour attendre les fidèles.

Changer de place
Question: Doit-on changer de place pour faire la sounna, après avoir accomplie la prière canonique?
REPONSE:
Il est mustahab de changer de place après avoir effectuéla prière canonique en groupe. Il préférable de changer de place, pour montrer à celui qui arrive à la mosquée, que ce n'est pas une prière en commun. Suivant le sens du hadis chérif, il est dit que:
(Que celui qui désir faire une prière surérogatoire, après avoir accomplie la prière obligatoire, se déplace un peu, soit en avant soit en arrière, ou alors un peu à droite ou bien à gauche!.) [Ramouz]

Il est makrouh pour l'imam d'accomplir la dernière sounna à la même place où il a effectué le fard. Il doit la faire, soit un peu à droite ou un peu à gauche. Dans les petites mosquée, ou dans les endroits où les fidèles sont nombreux et qu'il n'est pas possible de bouger, les fidèles restent à leurs places. Le fait de bouger sur place légèrement suffit. Il n'est pas convenable de déranger son voisin en le tirant vers soi pour prendre sa place. Ce n'est pas nécessaire de déranger les rangs. De ce point de vue, il n'est absolument pas convenable de déranger son frère qui est à côté de nous.

Celui qui arrive en retard
Question: Celui qui arrive au deuxième ou troisième rékaat de la prière avec l'imam , est-ce qu'il doit se lever et terminer sa prière avant que l'imam ne fasse le sélam?
REPONSE:
Il doit se lever après que l'imam ait fait le sélam.

Lire Subhanéké
Question: Pendant la prière en commun, l'imam commence à réciter à voix haute, alors que je n'ai pas encore terminé de réciter subhanéké. Dois-je interrompre ma récitation pour l'écouter?
REPONSE:
Réciter subhanéké, c'est sounna, écouter l'imam, c'est wajib. Lorsque l'imam récite à voix haute, ceux qui se joignent à la prière ne doivent pas réciter subhanéké. On achève la récitation de subhanéké, lorsque l'imam s'arrête de réciter pour reprendre son souffle. [Halabi]

Faire le sélam avant l'imam
Question: Lors d'une prière en commun, j'ai fait le sélam de fin de prière après avoir récité salli et barik, et ensuite seulement l'imam a salué. Ma prière a-t-elle été valable?
REPONSE:
Votre prière est valable, tout en étant makrouh. Suivre l'imam, c'est wajib.

Un imam qui a fait le tayammoum
Question: Est-ce que quelqu'unqui a l'ablution peut prier derrière un imam qui a fait le tayammoum?
REPONSE:
Oui, c'est permis. Il peut même prier derrière un imam qui a fait la madéfaction (mash) sur un bandage. [Redd-ul Mouhtar]

Prier derrière quelqu'un qui prie en étant assis
Question: Celui qui peut prier debout, peut-il prier derrière celui qui prie assis?
REPONSE:
Il est permis à celui qui peut prier debout de suivre celui qui prieassis, par terre, et qui est capable de se prosterner. Par contre, celui qui peut se tenir debout pour prier ne peut pas être derrière quelqu'un qui priepar ima (gestuellement, imitation). [Hindiyya]

La prière du mouquim (le sédentaire)
Question: J'avais chez moi des gens de passage (safari), et nous nous sommes endormis pendant l'heure de la prière de dohr. Nous avons rattrapé la prière manquée de dohr en groupe, et c'est moi qui ait présidé la prière. Est-ce que la prière de ces gens safari est sahih (valide), sachant que j'étais l'imam et que je suis mouquim (sédentaire) ?
REPONSE:
Non, leur prière n'est pas sahih. Car, vous deviez faire 4 rékaat, le kaza de cette prière, alors que les invités devaient en faire que 2 rékaat. La première assise est fard pour les invités (safari), et wajib pour l'imam résident. Tout comme celui qui accomplit une prière canonique, ne peut pas suivre un imam qui est en train de faire une prière surérogatoire ou wajib, de même quelqu'un qui doit accomplir un roukn obligatoire, ne peut pas suivre un imam qui accomplit ce roukn avec le statut surérogatoire ou wajib. [Redd-ul Mouhtar]

L'imam qui est safari (en voyage)
Question: Avec des invités, nous nous sommes endormis à l'heure de la prière de dohr . A l'heure de asr, nous avons fait le kaza de dohr, c'est un des invités qui a fait l'imam et nous avons accompliensembles 4 rékaat. Est-ce que ma prière accomplie derrière cet imam safari est correcte, sachant que je suis sédentaire (mouquim) ?
REPONSE:
Non, elle n'est pas valide. Car, les deux derniers rékaat que l'imam safari vous a fait prier sont considérés comme nafila (surérogatoire). Vous effectuez une prière canonique (fard), celui qui fait le fard ne peut pas prier derrière quelqu'un qui accomplit une nafila. [Redd-ul Mouhtar]

Si vous vous étiez séparé de l'imam safari, lorsqu'il s'est levé au troisième rékaat, pour accomplir seul, deux autres rékaat, votre prière aurait été correcte.

Dire "Allahu Ekber", le tékbir en levant les mains
Question: Certains imam font le tékbir en même temps qu'ils lèvent les mains aux oreilles. Ils commencent ainsi leur prière. Puis, c'est ensuite qu'ils croisent leur bras aux niveaux du nombril, alors qu'ils sont en prière. Sachant que, le fait de bouger les deux mains d'unseul mouvement annule la prière, leur prière n'est-elle pas rompue? Et de même, ne doit-on pas dire le tékbir avant de laisser retomber les bras, au troisième rékaat de la prière de witr?
REPONSE:
On commence à dire "Allahu Ekber", lorsque les mains quittent les oreilles, et s'achève quand on croise les mains sous le nombril. La prière n'est pas rompue dans l'exemple que vous citez. La prière n'est pas non plus rompue, lorsqu'on mentionne le tékbir pendant que l'on lève les mains aux oreilles ou même quand nos mains sont levées aux oreilles. Mais, la façon de faire la plus convenable est comme celle que nous avons cités.

Le tékbir du witr est comme le tékbir du début de prière. On fait le tékbir en levant les mains aux oreilles sans les laisser tomber. Même si on laisse les bras ballants, la prière reste valide. Mais, on doit lever les mains avant de les laisser tomber.

Deux rékaat de sounna
Question: Est-ce qu'il est permis de prier deux rékaat de sounna au lieu de quatre, pour rattraper la prière obligatoire en commun?
REPONSE:
Si la prière en groupe a déjà commencée, on ne fait pas non plus les deux rékaat. La sounna de la prière en groupe a 27 fois plus de mérite que les autres sounna. De ce point de vue, il n'y a aucun mal à raccourcir la prière pour arriver à temps à la prière en commun. Notre cher Prophète (sallallahu aleyhi wa sellem) accomplissait la sounna de asr en deux rékaat. Suivant le hadis chérif rapporté par l'imam Ebû Dawoud que:
(Parfois, Réçoulullah accomplissait deux rékaat avant la prière canonique de asr).

Délaisser Rabbéna
Question: Est-il permis de ne pas réciter Rabbéna.. pour arriver à temps à la prière en commun et pour ne pas rater le tékbir d'iftitah?
REPONSE:
Oui.

Arriver à temps au tékbir d'iftitah
Question: Jusqu'à quand sommes-nous considéré comme étant arrivé au moment du tékbir d'iftitah?
REPONSE:
Derrière l'imam, on est considéré comme étant arrivé au moment du tékbir d'iftitah jusqu'à la fin de la Fatiha.

Le dernier tachahud
Question: Lorsque je suis arrivé à la mosquée, les fidèles étaient assis dans le dernier tachahud. Lorsque j'ai fait mon tékbir d'iftitah puis je me suis assis, l'imam à commencé à faire le sélam de fin de prière. Est-ce que je suis considéré comme ayant accompli la prière en groupe?
REPONSE:
Vous êtes considéré comme ayant accompli la prière en djamaa, car vous avez fait le tékbir d'entrée en prière avant que l'imam n'ait fait le sélam.

Rompre la prière pour aider quelqu'un qui s'est évanoui
Question: Est-il permis de rompre sa prière pour venir en aide à une personne qui s'est évanouie ou qui fait une crise d'épilepsie?
REPONSE:
Oui.

Des places vides au premier rang
Question: Lorsque nous nous apprêtons à accomplir la prière en groupe, parfois, il y a au premier rang des places vides pour une personne. Est-il permis de faire signe au fidèle qui se trouve à notre côté, pour qu'il aille occuper cette place?
REPONSE:
Oui, c'est permis. Mais, il est préférable qu'il se déplace de lui-même. L'içar; est donner à son frère coreligionnaire qui est dans le besoin, une chose dont on a soi-même besoin. L'içar se fait d'une chose dont on a soi-même besoin. On ne fait pas de içar dans les actions pieuses et les adorations. Par exemple, quelqu'un qui possède juste assez d'eau pour lui, pour se laver, ou juste assez de tissus pour se couvrir les parties intimes, doit les utiliser pour lui, il ne peut pas les offrir à une autre personne qui est aussi dans le besoin. Ainsi, quelqu'un qui voit une place vide au premier rang, ne doit pas la laisser à un autre, il doit lui-même l'occuper. Tout comme celui qui n'a pas sonablution à l'heure de la prière et qui possède juste assez d'eau pour son ablution, il ne doit pas donner son eau à quelqu'un. [Esbah]

On appelle taat (œuvres pieuses, l'obéissance ?) les choses appréciées par Allahu Téâlâ. Accomplir les taat, les oeuvres pieusespour l'agrément de Allah, cela s'appelle "Qourbète".

La récitation à voix haute de l'imam
Question: Si quelques personnes ne se sont pas réveillées pour la prière du matin et qu'elles décident de rattraper ensemblela prière une heure après le lever du soleil. Est-ce que celui qui préside la prière (l'imam du groupe) en commun doit lire à voix haute?
REPONSE:
Oui, il doit le faire. [Hindiyya]

Présider la prière du Mihrab (sanctuaire)
Question: Est-il permis de faire la prière en groupe à la mosquée, ailleurs que du mihrab?
REPONSE:
Il est écrit dans l'ouvrage Tam Ilmihal que: (Dans les mosquées, si l'imam du premier groupe de fidèles ne fait pas la prière au mihrab, cela est makrouh.) Seulement, les groupes suivants de fidèles doivent accomplir la prière ailleurs que le mihrab. Il y a certains savants qui disent que: (Ce ne sera pas makrouh, seulement, si l'imam du groupe suivant se trouve dans le mihrab et que l'adhan et l'iqama ne sont pas récités.) Par précaution, les groupes de fidèles suivants ne doivent pas faire la prière au mihrab.

Ces sentences sont pour les mosquées de groupes de fidèles et de l'imam d'un quartier déterminé. Cela ne concerne pas les masjid (petite mosquée) qui se trouvent sur les airs de repos et les salles de prières dans les entreprises, là, où l'on accomplit quelques temps de prière.
On peut former un groupe de fidèles pour accomplir la prière, dans le mihrab ou ailleurs dans le masjid en faisant l'adhan et l'iqama, dans les masjid qui sont sur les bords de route mais où il n'y a pas d'imam attitré. [Halébi]

Se rendre à la mosquée en courant
Question: Est-ce convenable de courir pour aller à la mosquée?
REPONSE:
Il est makrouh de courir pour aller à la mosquée, même si c'est pour arriver à temps pour la prière en commun. Notre cher Prophète (sallallahu aleyhi wa sellem) a dit: "Ne vous rendez pas en courant à la mosquée". [Boukhari]

Se réserver une place à la mosquée
Question: Est-ce convenable de se réserver une place spécifique à la mosquée?
REPONSE:
C'est makrouh (non recommandé, détestable) de se réserver une place dans la mosquée. Par contre, celui qui sort dehors, il peut poser sa veste à la place, pour que personne ne prenne sa place et une fois de retour, il peut venir s'assoir à sa place. Ceci est valable même pour les lieux publics, tels que les parcs, les bateaux et les autobus.

Si deux personnes demandent à s'assoir sur le surplus de cette place, c'est la personne à qui on aura désigné qui pourra s'assoir à nos côtés. Si les deux personnes ne demandent pas et que l'une des deux personnes vient s'assoir, on ne pourra plus demander à cette personne de se lever et de laisser sa place à l'autre. Mais, si on jure que l'on n'a pas réservé cette place pour soi, mais que c'est pour lui, sur sa demande, dans ce cas on peut lui demander de se lever. Dans les lieux publics, celui qui s'assoit en premier à une place, peut être lever de cette place, si elle gêne tout le monde.

Si la prière accomplie est manquante
Question: Si une personne qui accomplit par inadvertance 3 rékaat alors qu'elle aurait du en faire 4, est-ce qu'il est nécessaire qu'après la prière on vienne lui dire qu'elle s'est trompée?
REPONSE:
Si la personne qui fait la remarque est quelqu'un de pieux, alors la personne qui s'est trompée doit recommencer sa prière.

Oublier de se lever
Question: Dans une prière de 4 unités, j'ai oublié de me lever au deuxième rékaat, et en plus j'ai fait le sélam des deux côtés. Est-ce que le fait de se lever et de continuer et de faire la prosternation de sahw à la fin, sauve la prière?
REPONSE:
Oui, cela sauve la prière.

La prière de l'imam
Question: Si la prière de l'imam n'est pas valide, est-ce que les fidèles sont responsables?
REPONSE:
Non, ils ne le sont pas.

Réciter à voix basse le Qour'an
Question: Est-il permis de réciter le Qour'an à voix basse à la mosquée, à côté de ceux qui prient?
REPONSE:
On peut lire à voix basse.

Réciter Ettahiyyatu lentement
Question: Celui qui arrive en retard à la prière en groupe, lorsqu'il s'assoit au quatrième rékaat, doit-il réciter autre chose en attendant le sélam, après avoir lu Ettahiyyatu?
REPONSE:
Il doit lire lentement Ettahiyyatu. S'il lit vite, alors, il devra répéter la kalima de chahada.

La prière au temps makrouh
Question: Est-ce que quelques individus peuvent constituer un groupe (une djamaa) pour accomplir en groupe le fard de asr, à moins de dix minutes,du adhan de la prière du soir, au temps makrouh? Auront-ils la récompense accordée à la prière en commun?
REPONSE:
Oui, ils le peuvent et ils auront la récompense de la prière en commun.

Avant le Fard
Question: Est-ce une bid'a (hérésie) de réciter 3 Ikhlas avant le fard?
REPONSE:
Oui, c'est bid'a de réciter 3 ikhlas.

Salatène tunjina
Question: Est-ce une bid'a de réciter salatène tunjina après le sélam de fin de prière?
REPONSE:
Oui, c'est bid'a. On récite "ayat-el kursi"après la prière. Puis on fait les tasbih et ensuite on fait le dou'a. Il n'y a pas d'inconvénient à réciter Salatène tunjina comme invocation. Réciter la Salatène tunjina à la place de Ayat-el kursi, serait changer la sounna. C'est-à-dire que ce serait une bid'a.

Le temps de karahat (makrouh)
Question: Est-il permis de faire la prière en groupe aux temps de karahat?
REPONSE:
Oui, c'est permis.

Accomplir la sounna à la maison
Question: Avant de nous rendre à la mosquée pour la prière obligatoire en commun, nous accomplissons d'abord la sounna à la maison. A la mosquée, l'imam après sa lecture du Qour'an, dit; El Fatiha. Doit-on réciter la Fatiha?
REPONSE:
Ceux qui ont accompli la sounna ne la lisent pas. Ceux qui n'ont pas accompli peuvent la réciter.

Se lever avant de terminer Ettahiyyatu
Question: Est-ce qu'on doit se lever avec l'imam ¨même si on n'a pas terminé de réciter Ettahiyyatu?
REPONSE:
On doit finir de réciter Ettahiyyatu avant de se lever.

Entendre une mauvaise intention
Question: Lors de laprière en commun du midi, j'ai entendu l'imam se tromper dans son intention, il a fait l'intention pour la prière de icha. Après la prière je lui ai dit qu'il avait la niya pour la prière de icha, il m'a répondu que non, il avait dit pour celle de dohr. Est-ce que notre prière a été valide?
REPONSE:
L'intention avec la parole n'a aucune importance. La prière est valide, s'il a fait l'intention intérieurement.

Après la prière
Question: Après les cinq prières qui doit réciter la formule "Estaghfirullah...", le muezzine, l'imam ou les fidèles?
REPONSE:
C'est à chacun de la réciter.

Arriver en retard
Question: Celui qui arrive à la prière alors que les fidèles ont déjà commencé, doit-il réciter Subhanéké et si oui, quand?
REPONSE:
C'est sounna de lire Subhanéké. Si l'imam récite intérieurement, le retardataire doit le lire aussitôt. Si l'imam lit à voix haute, alors, il ne récite pas Subhanéké.

Dire Amine à voix haute
Question: Est-ce correcte de dire Amine ! à haute voix?
REPONSE:
L'imam et les fidèles disent Amine! à voix basse après la Fatiha. C'est makrouh pour l'imam et les fidèles de dire Amine, à haute voix, à la fin de la récitation de la Fatiha par l'imam. Il faut le dire doucement.

Faire l'invocation avec l'imam
Question: Lorsque l'imam fait le dou'a, est-ce que les fidèles doivent dire amine à l'invocation de l'imam ou alors est-ce qu'ils peuvent eux aussi faire le dou'a?
REPONSE:
Ils doivent faire les deux. Ils doivent dire amine aux invocations de l'imam et doivent faire eux aussi l'invocation. Certains ne font que des invocations, et ne disent pas amine aux invocations de l'imam. Certains autres, disent seulement amine, aux dou'a de l'imam et ne font pas d'invocation. Il faut faire les deux.

Un autre groupe de djamaa
Question: Parfois lorsque j'ai achevé la prière de asr et que je fais mes tasbih ou quand je m'apprête à faire la sounna du soir, après le fard, je vois de nouveaux arrivants former un groupe de djamaa. Alors que j'ai déjà accompli le fard, est-ce que je dois à nouveau me joindre à eux pour la prière, ou bien, est-ce que je dois sortir aussitôt de la mosquée?
REPONSE:
Si vous avez fait le fard tout seul, vous devez sortir aussitôt. Si vous l'avez faite en groupe, il n'est pas nécessaire de sortir.

En attendant le fard
Question: Est-ce qu'il y a un inconvénient à faire du zikr en attendant la prière en commun, si j'ai accompli la sounna avant?
REPONSE:
On ne récite rien.

Toucher au dos
Question: Est-il préférable d'attendre que celui qui arrive en retard à la prière nous fasse signe en nous touchant l'épaule? Ou alors, est-il préférable que l'on recule de soi-même pour former un groupe?
REPONSE:
Le mieux, c'est de ne pas attendre que la personne vous fasse signe de reculer. Si on bouge sur la demande d'un autre, la prière est rompue. Si on rejoint la personne par notre propre volonté, la prière ne sera pas rompue.

Les tékbir dans la prière
Question: Est-ce qu'on doit dire les tékbir dans la prière avec l'imam?
REPONSE:
Oui, il le faut.

La prière kaza du tertibe
Question: Je suis tertib. Je ne me suis pas réveillé à la prière du matin. J'ai oublié de la rattraper. Le même jour, j'ai présidé la prière du soir en tantqu'imam. Après avoir accompli la prière de icha, je me suis souvenu que je n'avais pas fait la prière du matin. Que dois-je faire? Est-ce quela prière de ceux qui ont accompli la prière du soir derrière moi, est acceptée?
REPONSE:
La prière des fidèles est valide. Il n'est pas nécessaire de leur dire. Vous devez rattraper la prière du matin, car, elle n'a pas été accomplie. Il n'est pas non plus nécessaire que vous rattrapiez les autres prières, car vous avez oublié que vous étiez une personne tertibe. L'oublie étant excusé.

Un T-shirt comportant un motif
Question: Est-il permis d'accomplir la prière avec un T-shirt qui comporte des motifs, dessins, ou écriture?
REPONSE:
C'est makrouh.

Des écritures au dos
Question: Y'a-t-il un inconvénient à porter des habits où il y a des inscriptions?
REPONSE:
Si les fidèles lisent les inscriptions qui sont au dos, leur prière sera makrouh. Car, regarder et comprendre le sens d'une écriture ne rompe pas la prière mais elle rend la prière makrouh, si l'on devine le sens.

Si le téléphone sonne
Question: Est-ce permis de rompre la prière pour éteindre le téléphone qui ne cesse de sonner?
REPONSE:
C'est haram de rompre la prière. Si vous avez la possibilité d'éteindre le téléphone en faisant d'un simple geste, vous pouvez le faire. [Il faut prendre les précautions nécessaires avant la prière, soit vous éteignez complètement ou alors vous mettez en sourdine]

S'endormir dans la prière
Question: Est-ce que la prière et l'ablution de celui qui s'endort pendant la prière derrière l'imam, sont rompus?
REPONSE:
S'endormir dans la prière ne rompt ni la prière, ni l'ablution.

Former une djamaa avec son enfant
Question: J'ai un enfant de dix ans. Est-ce que je peux faire la prière de djamaa avec lui?
REPONSE:
Vous pouvez faire une djamaa avec l'enfant et vous aurez aussi la récompense de la prière en groupe.

Louper la prière en groupe
Question: Si j'arrive à la mosquée et que les fidèles sont en train de prier la sounna, et que si je commence la sounna, je risque de rater le premier rékaat de la prière en groupe, que dois-je faire?
REPONSE:
Si on risque de louper le premier rékaat de la prière obligatoire, il devient alors makrouh d'accomplir la sounna. C'est pourquoi, il ne faut pas accomplir 4 rékaat la sounna, mais deux. Et vous pensez que même avec deux rékaat vous risquez de ne pas arriver à temps au premier rékaat, alors vous attendrez sans commencer la sounna.

Si les fidèles ont déjà commencé la prière djamaa
Question: J'ai accompli seul la prière canonique (le fard) de dohr. Lorsque j'ai terminé, un groupe s'est formé et a commencé le fard en djamaa. Dois-je les rejoindre? Si oui, quelle intention je dois formuler?
REPONSE:
Si des fidèles forme une djamaa, il faut se joindre à eux. Il vous suffit de formuler intérieurement cette niya; "J'ai l'intention de faire la prière pour Allah, en suivant l'imam". Vous pouvez accomplir ainsi en djama seulement la prière de dohr et icha. Les autres vous ne pouvez pas. Car, on ne prit pas de nafila, après le fard du matin et de asr. Pour la prière du soir, trois rékaat de nafila (surérogatoire) ce n'est pas possible. On accomplit seulement le fard de dohr et de icha.

Dire le sélam tout bas
Question: Que doit-on faire, si l'imam achève sa prière et dit le sélam tout bas?
REPONSE:
Les fidèles aussi font le sélam et quittent la prière.

La place des chaussures
Question: Où doit-on poser nos chaussures à la mosquée, devant ou derrière nous?
REPONSE:
S'il y a un risque de vol, et que cela nous perturbe dans la prière, alors c'est makrouh de mettre les chaussures derrière. C'est contraire à la sounna de les poser à droite ou devant soi. C'est sounna de les ranger du côté gauche. Mais, s'il n'y a pas de risque de vol et que cela ne trouble pas la concentration pendant la prière, dans ce cas, il n'y a aucun mal à les laisser derrière soi.

Pendant la prière
Question: A la mosquée, est-ce que notre prière est rompue, si je me décale de moi-même pour éviter qu'un autre ne me bouscule pendant notre prière?
REPONSE:
Notre prière n'est pas rompue, car nous nous sommes décalé par notre propre volonté.

Imam sans taguiya
Question: Est-il permis de prier derrière un imam qui ne porte pas de taguiya?
REPONSE:
Non ce n'est pas permis. Si on prit derrière un imam qui ne se couvre pas la tête, notre prière sera makrouh. Si l'imam sous-estime le port de la taguiya, c'est encore pire. Sa croyance est peut-être déviée. Il ne faut pas suivre, prier derrière des imams qui n'observe pas volontairement la sounna.

Niya pour l'itikaf (retraite pieuse)
Question: On me dit pourquoi as-tu fais l'intention pour l'itikaf, lorsque j'entre à la mosquée?
REPONSE:
Lorsqu'on fait l'intention pour l'itikaf, il est permis dans la mosquée de manger, boire et dormir etc.. Si l'on ne formule pas l'intention, il n'est pas possible de faire tout cela.

Se joindre à la djamaa
Question: J'ai accompli la prière obligatoire à la mosquée, et un groupe est rentré à la mosquée et ils ont formé une djamaa, dois-jeme joindre à eux ? Quel est le jugement à ce sujet ?
REPONSE:
Lorsqu'une prière est accomplie en groupe, il est makrouh de prier seul, de faire des dou'a ou de s'occuper au zikr, soit on rejoint les fidèles, soit on sort dehors. Seulement, si on a fait l'intention de l'itikaf (retraite pieuse), dans ce cas on peut rester à la mosquée. On ne se mêle plus au djamaa, lorsqu'on a accompli, la prière de asr, du matin et du soir, soit on sort dehors ou alors on fait l'intention pour l'itikaf.

Les endroits pour les muazzines
Question: Dans certaines mosquées les endroits réservés aux muazzines sont surélevés. Est-ce qu'ils peuvent suivre l'imam de cette place?
REPONSE:
Il n'y a pas d'inconvénient à se trouver sur un endroit surélevé. Mais, si l'on est tout seul, c'est makrouh. Il faut être au moins deux ou plus.

L'importance d'aller à la mosquée:
Question: Je n'arrive pas à aller à la mosquée. Que me conseillez-vous?
REPONSE:
Il ne faut pas négliger le fait de fréquenter la mosquée. Suivant le sens du Hadsi chérif:
"Celui qui se rend à la mosquée pour chaque temps de prière, il rencontrera soit un frère coreligionnaire avec qui il seront frère pour toujours, soit une science utile, soit une parole qui le consolidera dans sa foi ou qui l'empêchera de dévier du droit chemin ou bien il accédera à la Miséricorde divine." [Tabérani]

E'ouzu basmala
Question: Est-ce qu'on doit dire E'ouzu Basmala après avoir récité subhanéké, lors de la prière en groupe?
REPONSE:
Non, on le dit pas.

Après avoir dit
Question: Est-ce qu'on peut lire Allahumma enta sélamu wa minka sélam.. debout ou ailleurs, juste après que l'imam ait achevé la prière, après le sélam?
REPONSE:
Que ce soit seul ou en groupe, on doit se lever après avoir récité Allahumma.

3 Prosternations
Question: Est-ce quele fait de lever la tête de la prosternation avant l'imam, est considéré comme ayant fait 3 prosternations?
REPONSE:
Non.

Prononcer le nom de l'imam dans l'intention
Question: Lors d'une prière en commun, j'ai dis, en suivant l'imam Ali. Alors que l'imam était Wali. Ma prière est-elle agréée?
REPONSE:
Non, elle ne l'est pas. C'est pourquoi, il ne faut pas prononcer le nom de l'imam, mais dire seulement, en suivant l'imam.

Deuxième rang
Question: Est-ce que l'on commence à former le deuxième rang, derrière l'imam?
REPONSE:
Oui.

Place libre au premier rang
Question: Est-il permis de prier derrière seul, alors qu'il reste des places vides au premier?
REPONSE:
C'est makrouh.

Avant les tasbih
Question: Lorsque l'imam commence le dou'a, est-ce que celui qui n'a pas le temps de faire les tasbih, peut se joindre au dou'a?
REPONSE:
C'est mieux qu'il termine les tasbih pour se joindre au dou'a. S'il a quelque chose à faire, il peut se joindre au dou'a sans faire les tasbih. Il est même permis qu'il s'en aille sans faire les tasbih, et les dou'a.

Celui qui a déjà accompli la prière de icha
Question: Celui qui a déjà accompli le icha et le witr, est-ce qu'il peut se joindre à celui qui fait le fard de icha?
REPONSE:
Il peut le faire en tant que nafila.

Se tenir à côté de l'imam
Question: Est-ce que c'est makrouh, quant une personne prie avec l'imam et qu'une personnearrive àla prière en se mettant à gauche de l'imam, ou derrière lui ou à la droite de celui qui se trouve à droite de l'imam?
REPONSE:
Non, ce n'est pas makrouh.

Se joindre au masbouk
Question: Est-il permis de se joindre au masbouk?
REPONSE:
Non. Le masbouk ne peut pas être imam.

Le sélam de celui qui arrive
Question: Est-ce que c'est la même chose que de lire quelque chose entre la sounna et le fard, de répondre au sélam qui nous est adressé venant de dehors, après que l'on ait priéla sounna?
REPONSE:
Oui. Si le temps est court, il faut méditer ou faire du zikr intérieurement. Si on a du temps, il faut faire le kaza, c'est-à-dire rattraper nos dettes de prières.

Juste une place de libre
Question: Pendant la prière en groupe, celui qui est à gauche de la personne qui se trouve au bout à l'extréme droite, s'en va pour renouveler son ablution, une place se libère. Et que celui de droite fasse un pas pour combler le vide, est-ce que sa prière est rompue?
REPONSE:
Non, elle n'est pas annulée.

Se joindre au groupe
Question: Est-ce que celui qui accomplitseul le fard, doit rompre sa prière pour rejoindre le groupe? Si un groupe commence à prier le fard du matin ou du soir.
REPONSE:
Oui, il doit aussitôt faire le sélam àsa droite puis rejoindre la djamaa. Seulement, à la prière du soir et du matin, on coupe au premierla prière au premier rékaat après avoir fait la prosternation puis on rejoint les fidèles, mais si on a fait la prosternation du deuxième rékaat, on continue notre prière. Ce n'est pas ainsi pour les autres prières.
Pour les prières obligatoires de quatre rékaat, s'il n'a pas encore accompli sa prosternation au premier rékaat, ilquitte sa prière, en faisant le sélam à sa droite puis onrejoint aussitôt la djamaa. S'il a fait la prosternation du premier rékaat, il accomplitdeux rékaat et onquitte la prière. S'il n'apas fait sa prosternation du troisième rékaat, ilquitte la prière en faisant le sélam vers un côté et onrejoint la djamaa. S'ila fait la prosternation du troisième rékaat, iltermine la prière avec le quatrième rékaat.

Lire à voix haute
Question: J'ai prié le fard du soir derrière quelqu'un qui a lu à voix basse, alors qu'il devait lire à voix haute. Ma prière est-elle valide?
REPONSE:
Oui, la vôtre est valide. La sienne aussi est valide, car l'oublie ou ignorer, sont excusés. S'il l'avait fait exprès, il aurait délaissé le wajib.

Le sélam de l'imam
Question: j'ai suivi l'imam en pensant qu'il n'avait pas fait le sélam. Un ami qui m'a vu, il m'a dit aprèsque j'avais suivi l'imam après le sélam. Est-ce que je dois le croire et refaire ma prière?
REPONSE:
Oui.

Passer devant le groupe de fidèles (djamaa)
Question: Est-il permis aux derniers arrivés de passer devant la djamaa pour prendre place à sa droiteou à sagauche de l'imam, si l'on croit qu'il n'y a plus de place au dernier rang?
REPONSE:
Oui les deux sont possibles.

Lorsque l'iqâma est récité
Question: Si l'imam est debout, lors de la récitation de l'iqâma, est-ce que la djamaa doit aussi se lever?
REPONSE:
Non, ce n'est pas obligé. Mais ils peuvent se lever.

Pendant la récitation de l'iqâma
Question: Est-ce que l'on s'assoit, si l'on rentre à la mosquée et qu'il y a l'iqâma?
REPONSE:
Celui qui arrive à la mosquée pendant l'iqâma, reste assis, si l'imam s'est levé pour aller au mihrab.
Il est makrouh d'attendre debout, pendant que l'on récite l'iqâma. [N. Islam]

Se prosterner sur un dos
Question: Est-il permis de se prosterner sur le dos de celui qui est déjà en prosternation sur un dos?
REPONSE:
La prosternation du second n'est pas valable (sahih).

Lorsqu'on entend el Fatiha
Question: Est-ce que c'est afdal (meilleur) de dire la salawat avant, lorsque l'imam dit el Fatiha?
REPONSE:
Oui.

L'erreur de l'imam
Question: L'imam a oublié de s'assoir au premier tachahhoud. Nous lui avons signalé. Il a achevé la prière sans faire la prosternation de l'erreur. N'est-il pas wajib pour lui de recommencer cette prière?
REPONSE:
Non. Car, l'imam a l'autorité de ne pas faire la prosternation de l'oublie.

Le sélam selon le Malikite
Question: Si l'imam fait le sélam de sajda-i sahw, et que celui qui imite l'école Malikite ne sait pas que le sélam c'était pour la prosternation de l'erreur, est-ce que sa prière est rompue?
REPONSE:
Non.

Se lever sans donner le sélam
Question: Si l'imam oublie et se lève et quitte la prière sans faire le sélam de sortie de prière, après avoir récité salli et barik. Est-ce que la djamaa fait le sélam?
REPONSE:
Oui.

Dernier Tachahhoud
Question: Celui qui arrive au dernier tachahhoud de l'imam, comment doit-il accomplir sa prière?
REPONSE:
Comme une personne seule.

La lecture à voix basse de l'imam
Question: Est-ce que la prosternation de l'erreur est nécessaire, là où, l'imam a lu à voix haute alors qu'il devait lire à voix basse et inversement?
REPONSE:
Oui. Mais, il est autorisé de ne pas faire la prosternation de l'oublie en djamaa.

Faire les tasbih en dehors de la mosquée
Question: Celui qui est pressé, est-ce qu'il peut continuer ses dou'a et ses tasbih dehors ou sur le lieu où il se rend?
REPONSE:
Oui.

Pantalon serré
Question: Si on porte un pantalon serré, est-ce qu'on doit délaisserla djamaa?
REPONSE:
Non, on ne doit pas délaisserla prière en djamaa.

Le tékbir de l'imam
Question: L'imam afait trois tékbir lors de la prière mortuaire. Dans la djamaa, certains ont fait quatre tékbir. Est-ce que leur prière est valide?
REPONSE:
Oui.

Mosquée pleine
Question: Lamosquéeétait remplie. J'ai compris que l'imam était au dernier tachahhoud. Je me suis assis devant un fidèle. Est-ce un péché?
REPONSE:
En cas de nécessité, c'est permis.

La djamaa se lève
Question: Est-ce que les fidèles se lèvent?, si l'imam oublie de se relever pour le 4è rékaat.
REPONSE:
Il serait bien qu'un des fidèles du premier rang, dise "subhanallah", en guise d'avertissement.

Regrouper deux prières
Question: Lorsqu'on regroupe deux prières. Est-il permis de rejoindre le groupe qui commence la prière de asr, si on a déjà accompli le fard de dohr?
REPONSE:
Oui.

Ne pas entendre l'imam
Question: Nous n'avons pas entendu l'imam dire le tékbir. Nous nous sommes courbés, alors que l'imam se redressé du rukou. Nous avons rattrapé l'imam en prosternation. Est-ce que notre prière est valide?
REPONSE:
Oui.

L'asr à l'heure du karahat
Question: Devons-nous accomplir en groupe l'asr, même à l'heure de karahat?
REPONSE:
Oui

Salat icha à minuit
Question: Si on retarde la prière de icha jusqu'à minuit, est-il préférable de la faire en groupe?
REPONSE:
Oui.

Lorsqu'on lit subhanéké
Question: Lorsque l'on commence à lire subhanéké, l'imam entame sa récitation. Est-il convenable de terminer subhanéké, lorsque l'imam reprend son souffle?
REPONSE:
Oui.

Prolonger le sélam
Question: Lorsqu'il termine la prière, l'imam prolonge la fin du sélam. Le sélam de la djamaa est plus court. Est-ce que la djamaa a fait le sélam plus tôtque l'imam?
REPONSE:
Non. La prière des fidèles est correcte.

Formuler l'intention de suivre l'imam
Question: Celui qui formule l'intention en sortant de chez lui, doit-il renouveler son intention de suivre l'imam, s'il parle avec quelqu'un en chemin?
REPONSE:
Oui.

Se lever pour un 5è rékaat
Question: Si l'imam se trompe et se lève pour un 5è rékaat, et qu'un autre vienne à ce moment là et prit derrière l'imam. Est-ce que sa prière est valide?
REPONSE:
Non, elle ne l'est pas. Car, il n'est pas permis pour quelqu'un qui doit accomplir le fard, de suivre quelqu'un qui accomplitune nafila.

Le rékaat non accompli
Question: L'imam s'est relevé pour un 5è rékaat, il a accomplitun 6è puis a terminé en faisant le sélam. Je l'avais suivi à partir du 2è rékaat. Lorsque l'imam s'est relevé pour le 5è rékaat, je ne l'ai pas suivi, j'ai accompli le premier rékaat que je n'avais pas fait. Est-ce correct?
REPONSE:
Oui.

Lire la sourate Hashr
Question: Lorsque l'imam récite la fin de la sourate el Hashr, est-ce comme, si la djamaa avait aussi lu?
REPONSE:
Oui. Car, la lecture de l'imam est sounna, l'écouter est fard. La récompense accordée à la sounna à côté du fard, n'est même pas une goutte d'eau dans l'océan.

Si la prière de l'imam est rompue
Question: Que doit faire celui qui comprend que la prière de l'imam est rompue?
REPONSE:
Il doit recommencer cette prière. Si l'imam se rend compte de cela dans la prière ou si une chose qui romptla prière survient pendant la prière, l'imam doit aussitôt le dire aux fidèles. S'il se rend compte de la chose après la prière, dans ce cas, il avertitle groupe qui se trouvait là, ou bien il informe un tiers qui le transmet aux autres. Celui qui n'a pas eu échode l'information sera pardonné. Selon un autre avis, l'imam n'est pas censé prévenir les fidèles de cet incident.

Faire un pas
Question: Lors de la prière en commun, si celui qui est devant moi ou à côté de moi, quitte la prière, est-ce que je peux prendre sa place dans la prière, en faisant un pas?
REPONSE:
Ce n'est pas nécessaire. Mais, si vous le faites, ce n'est pas grave. Vous pouvez faire un pas en avant ou sur le côté.

L'espace entre l'imam et la djamaa
Question: Une route de 15 à 16 mètres sépare l'imam du groupe de fidèles. Est-ce que la prière des fidèles qui se trouvent derrière la route est valide (sahih)? La route est dehors, les fidèles sont à l'extérieur de la mosquée.
REPONSE:
L'intérieur et l'extérieur de la mosquée ce n'est pas la même chose. Il est rapporté dans "Fétawa-yi Hindiyyé"que: (L'une des causes qui est un obstacle à suivre la prière derrière l'imam, est la présence d'une rivière entre l'imam et les fidèles, qui permet le passage d'une barque, ou celle d'une route qui permet le passage d'une voiture, ou bien l'espace vide de deux rangs pour la prière dans le désert. Il est permis de suivre la prière derrière l'imam, dans l'espace intérieur arrière des mosquées.) Ce qui veut dire qu'un tel espace situé à l'extérieur est un obstacle à la prière derrière l'imam.

La prière derrière une femme
Question: Lorsque je fais ma prière, si jamais ma femme, ma mère ou une autre femme fait sa prière devant moi, est-ce que ma prière est valide?
REPONSE:
Votre prière est acceptée, si elles sont à une distance de neuf pieds de vous.

Si l'imam s'endort
Question: Est-il permis aux fidèles de quitter la prière?, si l'imam s'est assoupi au dernier tachahhoud, après salli et barik ou si on acroit que l'imam s'est endormi après un temps assez long.
REPONSE:
Oui.

Deux intentions dans une même prière
Question: Est-ce qu'on peut, lorsqu'on accomplitles premières sounna de dohr, asr et de icha et après notre ablution, faire l'intentionaussi l'intention pour la prière de subha ou de tahiyyat-ul masjid?
REPONSE:
Oui, c'est bien de faire la niya. On peut même, si on s'apprête à partir en voyage ou au retour du voyage, pour la récompense de l'intention, faire la niya pour la prière de tahiyyat-ul manzile. Par exemple, on peut faire l'intention suivante: "Je fais l'intention de faire avec la sounna de dohr d'aujourd'hui, la toute première prière de kaza de la prière obligatoire de dohr, et celle de tahiyyat-ul masjid, et tahiyyat-ul manzile et de subha".

Faire la prière en tant que mouqim (résident, sédentaire)
Question: Je suis sorti de chez moi pour me rendre à Ankara. Je suis arrivé à mon lieu de travail, 10 km plus loin. Comme j'étais encore à Istanbul, je ne me suis pas senti safari (en voyage). J'ai présidé la prière de dohr pour les résidents (mouqim). Est-ce ma prière et celle des fidèles sont acceptées?
REPONSE:
La vôtre est acceptée, tout en étant makrouh. Celle de la djamaa n'est pas du tout sahih (valide). Car, il n'est pas permis à celui qui prit le fard de suivre celui qui prit une nafila. Vos deux derniers rékaat étant des nafila, c'est pourquoi la prière de la djamaa n'est pas valide.

Jeter le chapelet
Question: A la mosquée, est-ce inconvenant de donner le chapelet en le lançant à celui qui n'en a pas ?
REPONSE:
Oui.

La Djamaa à la maison
Question: Est-ce que celui qui fait la prière chez lui doit sortir de la maison, si quelques personnes viennent et formentune djamaa pour accomplir la prière de asr et du soir, en groupe?
REPONSE:
Non.

Prendre la place de l'imam
Question: Si l'imam perd son ablution pendant la prière, à partir d'où, on doit commencer la récitation?
REPONSE:
On peut reprendre la lecture soit du début ou alors, là où l'imam s'est arrêté.

Dire à l'imam son erreur
Question: Si une personne extérieure signale l'erreur de l'imam et que celui-ci la rectifie, est-ce correcte?
REPONSE:
Non, ce n'est pas correct.

Travailler alors qu'un groupe prie
Question: Est-il permis de travailler, alors que dans la chambre d'à côté, un groupe de fidèles font la prière?
REPONSE:
C'est permis pour celui qui a déjà prié.

Recommencer la prière
Question: J'ai vu des amis pieux que je connais en train d'accomplir en commun la prière de asr. Je me suis joint à eux. Puis j'ai regardé ma montre et je me suis aperçu que l'heure de la prière venait tout juste d'arrivée. Je l'ai recommencée. Que serait devenue ma prière accomplie en leur faisant confiance, si je n'avais pas regardé ma montre ? Et si parfois, ils avaient accompli involontairement la prière sans ablution ou que vous découvrez plus tard que la personne que vous pensiez être quelqu'un de bien, soit en fait, une personne athée. Que deviennent les prières accomplies, doit-on les rattraper?
REPONSE:
Vous ne devez pas les rattraper. Voici quelques exemples à ce sujet:
1- Dans notre religion, on juge selon l'apparence. On ne nous dira pas pourquoi n'as-tu pas su que l'homme avait ou non son ablution ou s'il était croyant ou athée.

2- Si l'imam fait involontairement la prière sans ablution, puis qu'il s'en rend compte après la prière et qu'il ne le ditpas aux fidèles, et qu'il fasse son ablution et prie,il ne sera pas fautif parce qu'il n'a pas prévenu les fidèles. S'il avait dit au groupe qu'il n'avait pas son ablution, les fidèles qui l'auraient su, auraient dûrecommencer cette prière. Ceux qui n'ont pas su, ne sont pas responsables.

3- Il faut se garder du waswas. Dans l'adoration, la forte supposition prévaut. Par exemple, si on sort du bain ou de la douche après avoir fait le ghousl, et que certains endroits du corps soient encore secs,mais qu'on l'ignore, son ghousl sera sahih (valide). De même, si on consomme un produit contenant de la graisse de porc, et qu'on ne le sache, ce n'est pas un péché, car on ne le savait pas.

4- Si l'on se rend compte après avoir recherché la direction de la Qibla, que l'on s'est trompé de sens, notre prière est quand même valide.

5- Si l'on regarde le ciel pour observer la nouvelle lune pour déterminer le jour de l'Aïd, et qu'on ne la voit pas à cause des nuages, mais que le jour de l'Aïd soit en réalité le lendemain, et qu'on jeûne le lendemain, c'est-à-dire, le jour de fête, car on n'avait pas vu le croissant de lune, cela ne sera pas un péché, et même, le jeûne sera compté dans le mois de Ramadan.

Faire le rukou (inclinaison)
Question: Si le masbouk arrive, alors que l'imam est au rukou, doit-il seulement faire le tékbir et s'incliner, ou bien, doit-il après le tékbir, dire Allahu Ekbar puis ensuite, doit-il s'incliner?
REPONSE:
Si le temps lui permet, il peut dire Allahu Ekbar en s'inclinant, sinon, il peut seulement aussi dire le tékbir d'iftitah.

Celui qui a déjà accompli le fard
Question: Celui qui a accompli le fard d'une prière, est-ce qu'il peut présider la prière pour quelqu'un qui n'a pas fait sa prière?
REPONSE:
Non, il ne peut pas. Selon l'école Chafiite, il peut le faire.

Le premier tachahhoud
Question: Lorsqu'on arrive en retard à la prière en groupe. Est-ce qu'on doit réciter seulement Ettahiyyatu , au premiertachahhoud?
REPONSE:
Oui.

La sounna après le fard
Question: Celui qui arrive alors que l'imam est en train de faire le fard de dhor, doit-il accomplir la première sounna tout de suite après le fard qu'il a accompli avec l'imam, ou alors, doit-il accomplir la dernière sounna? Est-ce pareil pour la prière de icha?
REPONSE:
On accomplit d'abord la première sounna.

Un seul fidèle
Question: Lorsque deux individus font la prière en groupe, où doit se placer celui qui est derrière l'imam? Et si un troisième individus arrive pendant que ces deux font la prière, où doit se place le troisième?
REPONSE:
Si le groupe est formé d'un individu, il doit se tenir à droite de l'imam, au même niveau. C'est makrouh de se tenir à sa gauche ou derrière lui. Pour que sa prière soit correcte, il faut que son talon soit en arrière de celui de l'imam. Beaucoup ne sachant pas cela, se tienne derrière l'imam. Alors, qu'il peut être épaule contre épaule avec l'imam. Il suffit que son talon ne dépasse pas celui de l'imam, pour que le fidèle ne soit devant l'imam. Pour plus de précaution, il peut resté derrière d'une longueur de quatre doigts.

Lorsque deux individus forment le groupe, si un troisième arrive, celui-ci doit toucher légèrement l'épaule droite de celui qui est à droite de l'imam, et attendre qu'il recule. S'il recule, il se tiendra à côté de lui, sinon, ou bien s'il pense qu'il ne reculera pas, le troisième se mettra alors à sa droite ou à gauche de l'imam.

Certains ne savent pas qu'il faut faire ainsi. C'est parce qu'il ne sait pas, qu'il ne recule pas ou alors, il sait que s'il recule par votre demande, sa prière sera rompue. S'il recule d'un pas de plein gré, sa prière ne sera pas annulée. Celui qui recule, doit le faire de sa propre volonté, en se disant qu'il le fait pour que la personne ne reste pas seule.

Un moine imam
Question: Si un moine dissimule sa croyance et préside l'office de la prière comme un Musulman, mais que les fidèles ne sachent pas que c'est un prêtre, est-ce que la prière des fidèles sera corrompue?
REPONSE:
Non.

Marcher aux côtés d'un savant
Question: Où doit-on se positionner, lorsqu'on marche aux côtés d'un ancien ou d'un éminent savant, sur sa droite ou sa gauche?
REPONSE:
Quand deux individus font la prière en djamaa, l'un sera l'imam et l'autre la djamaa. Celui qui est de la djamaa se tiendra à droite, celui qui est l'imam se tiendra à gauche.Quand en marchant,celui qui est le plus éminent en science ou qui a le titre le plus élevé, doit marcher à gauche.

Désigner un imam
Question: J'étais imam (celui qui préside la prière en groupe), alors que nous étions en train de faire la prière avec quelques camarades dans une des chambres de la maison, ma mère qui était alitée m'a appelé de l'autre chambre. J'ai rompuet quitté la prière doucement, en faisant le sélam. En partant,j'ai délégué à ma place un de mes camarades. Il a terminé la prière. Est-ce que cette prière a été valide?
REPONSE:
Oui, elle l'a été.

La prière sans ablution
Question: J'étais imam pour présider la prière à un groupe de camarades. Quelques instants après, je me suis rappelé que je n'avais pas mon ablution. J'ai aussitôt rompula prière et je suis parti en déléguant à ma place un camarade. Plus tard, ils m'ont demandé pourquoi j'étais parti, je leurai dit que je n'avais pas mon ablution. Est-ce que leur prière était juste ?
REPONSE:
Leur prière n'est pascorrecte. Car, celle qu'ils ont faite avec vous n'était pas conforme. Il est écrit dans S. Ebédiyyé que:
(Celui qui a remarqué chez l'imam quelque chose qui annule la prière, doit recommencer cette prière. Si l'imam se rend compte de cela dans la prière, il doit aussitôt le faire savoir au groupe. S'il s'en aperçoit après la prière, il doit informer ceux du groupe dont il se rappelle, soit oralement, ou par le biais d'un tiers, ou par écrit. Celui qui reçoit l'information, devra refaire cette prière. Celui qui n'a pas reçu la nouvelle, sera pardonné. Selon un autre avis, l'imam n'est pas censé prévenir les fidèles. Selon l'école Chafiite, il n'est pas nécessaire de prévenir.)

Est-ce makrouh ou sounna?
Question: Sur mon lieu de travail et à la maison, je propose de faire la prière en groupe. Mais, cela retarde beaucoup le temps de la prière. Est-il préférable de faire la prière à l'heure, seul, ou attendre pour la faire en groupe, même si cela doit se faire au temps makrouh de karahat?
REPONSE:
Lorsque la sounna et le makrouh s'opposent, il faut délaisser la sounna pour éviter le makrouh. Il est makrouh de faire la prière en groupe au temps makrouh. C'est pourquoi, il faut accomplir la prière seul avant le temps de karahat.

La prière devant le Mihrab
Question: Il est dit que: "A la mosquée, la prière sera makrouh si l'imam des fidèles du premier rang n'est pas devant le mihrab". La mosquée où nous prions est diviséeen quelques pièces. On accomplit à l'endroit du mihrab, la prière du Vendredi et celles des fêtes. L'hiver il fait froid à cet endroit, alors on fait la prière dans une petite pièce d'à côté. Mais, dans cette pièce, il n'y a pas de mihrab. Est-il estmakrouh de faire la prière dans cette petite pièce?
REPONSE:
Chaque pièce est un endroit à part. Il n'est pas makrouh de prier dans cette petite pièce l'hiver.

Le groupe commence le fard
Question: Si l'on fait une sounna ou un kaza, alors que les fidèles commencent le fard, est-ce qu'on doit rompre la prière et se joindre à l'imam ?
REPONSE:
Si on a commencé une sounna de quatre rékaats, après le deuxième rékaat, on rompt la prière pour se joindre à l'imam. Si on a accompli trois rékaat, on termine à quatre. Si on accomplitla sounna avec l'intention de rattraper la prière kaza, on ne doit pas rompre notre prière, même si on a vu l'imam commencer la prière en groupe. On termine notre prière de deux ou quatre rékaat. Par exemple, celui qui accomplitla première sounna de quatre rékaat et arrête sa prière au deuxième rékaat, il devra accomplir après le fard, deux autres rékaat et achever ainsi sa prière. Mais, il serait préférable qu'il accomplisse à nouveau quatre rékaat. La personne tertibe ne doit pas rompre sa prière kaza lorsque l'imam commence la prière en groupe. C'est pareil chez les Malikites.

Il est makrouh tahrimi d'accomplir une autre prière, lorsque la djamaa fait la prière. C'est pourquoi, celui qui pense ne pas pouvoir arriver à temps au tékbir d'iftitah, il doit attendre le groupe et ne doit pas commencer une autre prière.

Faire le tékbir debout
Question: Celui qui fait rapidement son tékbir et termine son tékbir pendant l'inclination pour rattraper l'imam au rukou, a-t-il accompli le rékaat avec l'imam?
REPONSE:
C'est une obligation de faire le tékbir debout. Si on le fait pendant l'inclinaison (le rukou) on aura pas suivi l'imam. Cette prière n'est pas correcte(sahih).

Notre prière sera juste et on aura commencé à temps le premier rékaat, si l'on fait le tékbir debout, puis on reste un laps de temps en inclination avec l'imam. On ne doit pas faire le tékbir en se courbant, pour arriver à temps au premier rékaat. Même si on n'arrive pas à temps au premier rékaat, il faut se conformer correctement à la prière. Si notre situation à la prière n'est pas conforme, alors notre prière ne sera pas non plus correcte.

Lorsqu'on sort de chez soi
Question: Celui qui sort de chez lui avec l'intention de faire la prière en groupe, est-ce qu'il peut suivre l'imam, sans renouveler son intention une fois arrivé à la mosquée?
REPONSE:
Oui, mais il ne faut pas qu'il fasse quelque chose qui annule la prière. Marcher et faire son ablution n'est pas grave. [S.Ebédiyyé]

Celui qui prit derrière un imam safari
Question: Lorsqu'on prit derrière un imam qui est de passage, après que l'imam à terminé sa prière, est-ce qu'on doit réciter la Fatiha au deux rékaat suivant ?
REPONSE:
Même si certains savants disent qu'il n'est pas nécessaire pour un mouqim (sédentaire) qui suit un imam safari, de réciter la Fatiha au troisième et quatrième rékaat, certains autres, tels que l'imam Chems-ul aimma Abdulaziz Khalwani et d'autres savants prétendent qu'il faut réciter. Par conséquent, il est préférable de réciter la Fatiha. [Djami-our-roumouz, Tatarhaniyya]

L'intention de l'imam et de la djamaa
Question: Quelle intention doit formuler l'imam avant de diriger la prière en groupe?
REPONSE:
L'imam doit formuler intérieurement l'intention suivante: (Je préside la prière du groupe qui me suit ). Il n'est pas nécessaire pour l'imam de formuler l'intention de présider la prière pour les hommes. S'il ne le fait pas, la prière du groupe sera valable, mais, l'imam, lui sera privé de la récompense de la prière en groupe. S'il formule (l'intention d'être l'imam du groupe), il sera lui aussi gratifié par la récompense.

S'il y aaussi un groupe de femmes, l'imam doit formuler (l'intention de présider la prière aux femmes), sinon la prière des femmes ne sera pas valide.

Faire le sélam avant l'imam
Question: Est-ce que la prière de celui qui, par inadvertance, fait le sélam de fin de prière des deux côtés, avant que l'imam n'est terminé ses récitations, est rompue?
REPONSE:
Non, elle n'est pas rompue. S'il voit que l'imam n'a pas fait le sélam de fin de prière, il continue sa prière et refait le sélam avec l'imam.

Suivre l'imam alors qu'on accomplitla sounna
Question: Dans l'ouvrage Tami Ilmihal, il est écrit que: "Lorsqu'on s'apprête à faire une prière sounna de quatre rékaats, si on rejoint un groupe qui est en train d'accomplir le fard, on doit accomplir cette prière comme une prière canonique". Pouvez-vous nous expliquer comment on doit suivre un imam qui fait une prière obligatoire, alors qu'on fait une prière sounna?
REPONSE:
Celui qui accomplitune prière nafila (surérogatoire) peut suivre quelqu'un qui fait une prière fard (canonique). Par exemple, celui qui arrive à la mosquée, et qu'il n'a pas eu le temps de faire la première sounna, alors que la prière de dohr en groupe a déjà commencée, après avoir accompli la prière en commun, au moment où il s'apprête à faire la première sounna, un nouveau groupe s'apprêteà nouveauà faire la prière en groupe, celui-ci peut se joindre à l'imam de ce nouveau groupe pour accomplir sa sounna de dohr. Il accomplira sa prière comme une prière obligatoire, car il suit l'imam. Il peut aussi suivre l'imam pour la dernière sounna; il peut même, après avoir accompli la dernière sounna, se joindre à l'imam et accomplir une nafila.

La prière à côté d'une femme
Question: Depuis dix ans, moi et ma femme, nous prions ensemble, en groupe. Ma femme se tenait à ma droite et moi je faisais l'imam. Je viens d'apprendre que le fait de prier en groupe, côte à côte avec une femme, cela rompait la prière de l'homme. Maintenant, comment va-t-on pouvoir sauver ces dix années de prières?
REPONSE:
Lorsque votre prière est rompue, celle de votre femme, l'est aussi. Selon l'école Chafiite, lors de la prière en groupe, si la femme fait la prière à côté de l'homme, leurs prières est valides, seulement, il est préférable que la femme se tienne derrière les hommes. [Moughnil mouhtaj, Kitab-ul Um]

Les quatre véridiques écoles sont une miséricorde. Il est rapporté dans l'ouvrage "Hadika"que: (Il est permis (djaïz) dans les ablutions (mineure et majeure) de suivre une autre école (madhhab).Pour cela, on doit se conformer aux conditions de cette école. Si on ne respecte pas toutes les conditions, alors il ne sera pas permis de suivre cette école. [Tam ilmihal]

Avant que vous n'ayez commencé à suivre une école, si vous avez accompli vos ablutions mineures et majeures (ghousl) et vos prières en conformité avec les conditions de l'école Chafiite, il n'est pas nécessaire que vous rattrapiez vos prières. Si ce n'est pas le cas, alors vous devez rattraper ces prières.

Le talfik ou "l'éclectisme"(le mélange des écoles); c'est accomplir une action qui n'est pas permise dans sa propre école, mais qui est permise de faire dans une autre école, sans qu'il n'y est pour cela, aucune contrainte, ni aucun besoin et sans respect des conditions. Le talfik est interdit, et considéré unanimement comme étant nul.

Passer au premier rang
Question: Il y a parfois des places vides au premier rang lors des prières en groupe. Est-il permis de passer devant les fidèles en prière pour combler les places vides de devant?
REPONSE:
Il est makrouh de rester derrière, alors qu'il y a des places vides au premier rang. Ce n'est pas non plus un péché de passer devant les fidèles, pour passer au premier rang. Il est même conseillé de fendre le deuxième pour prendre une place vide qui est au premier rang.

Celui qui a une maladie contagieuse
Question: Est-il permis à quelqu'un qui a une maladie contagieuse de fréquenter les mosquées?
REPONSE:
Non, ce n'est pas permis.

La prière kaza en groupe
Question: Un ami qui a des prières à rattraper, m'a dit qu'il faisait la prière kaza avec les fidèles, pendant la prière en groupe de tarawih. Est-il permis de faire ce qu'il fait?
REPONSE:
Cela est permis, si votre ami suit l'école Chafiite. Ceci n'est pas permis dans l'école Hanafite. Selon l'école Hanafite, il est permis de faire le kaza en groupe, d'une même prière. Par exemple, ceux qui n'ont pu accomplir à l'heure la prière du matin du jour, peuvent faire son kaza (c'est-à-dire la rattraper) en groupe. En dehors de ce cas précis, il n'est pas autorisé selon l'école Hanafite de faire une prière kaza en groupe. Car, les temps des prières kaza de chacun sont différents.

Le Chafiite qui suit l'école Hanafite
Question: Le Chafiite qui suit un imam Hanafite ou inversement, est-ce qu'il doit réciter le dou'a de Qounout?
REPONSE:
Le Chafiite qui suit un imam Hanafite, ne récite pas le qounout, car il n'a pas le temps pour cela. Le Hanafite qui suit un imam Chafiite, ne récite pas non plus, il attend l'imam.

Une deuxième djamaa
Question: Si un deuxième voire un troisième groupe se forme à la mosquée, est-ce que celui qui préside la prière (l'imam) doit obligatoirement se tenir devant le mihrab?
REPONSE:
Si l'imam de la première djamaa ne fait pas la prière devant le mihrab, cela est makrouh. Dans les mosquées où les fidèles et les imams sont des habitués, après que l'imam ait présidé la prière face au mihrab, d'autres groupes peuvent se former pour la prière. Cependant, les groupes suivants doivent accomplir la prière ailleurs que devant le mihrab.

Il existe aussi des savants qui ont déclaré que: (Ce ne serait pas makrouh, si l'imam du groupe suivant se tient devant le mihrab, mais qu'il ne récite pas l'adhan et l'iqama). Par précaution, la djamaa suivante n'accomplit pas la prière à l'endroit du mihrab.

Les groupes peuvent accomplirla prière en récitant l'adhan et l'iqama, devant le mihrab ou ailleurs dans les masdjid qui se situent au bord des routes, et qui n'ont pas d'imam attitrés. [Halébi]

L'iqama par un autre groupe
Question: Est-il nécessaire de réciter l'iqama, dans les masdjid qui se situent au bord des routes, ou qui n'ont pas d'imam ou des fidèles attitrés, lorsqu'on fait la prière à part du groupe?
REPONSE:
Des gens qui viennent à différents moment de la journée, accomplir une des prières, dans les mosquées qui se situent au bord des routes, ou qui n'ont pas d'imam, de muazzines ou des fidèles attitrés, peuvent former différents groupes. Chaque groupe peut réciter l'adhan et l'iqama. Celui qui prit seul peut aussi réciter l'adhan et l'iqama à voix audible, dans ces mosquées.

Les erreurs commises pendant la prière avec l'imam
Question: Lors de la prière avec l'imam, j'ai relevé ma tête pendant la prosternation alors que l'imam était toujours en prosternation. Je suis retourné en prosternation. J'ai fait trois prosternations. J'ai aussi fait le sélam avant l'imam. Puis j'ai attendu qu'il fasse le sélam pour terminer la prière. Est-ce que ma prière est valide? Aurais-je du faire la prosternation de l'erreur?
REPONSE:
Les fautes commises avec l'imam n'exigentpas la prosternation de l'erreur. Votre prière est valide.

Former un rang
Question: Si à la prière en groupe à la mosquée, il n'y a qu'une personne avec l'imam, est-ce qu'elle doit se tenir à un pas derrière l'imam?
REPONSE:
Non. Un rang se compose de deux fidèles côte à côte. Lorsque deux personnes se mettent côte à côte, cela fait un rang. Si l'un se tient derrière et l'imam devant, cela ne fait pas un rang. On doit se tenir aligné à côté de l'imam. Par précaution, celui qui se tient à droite de l'imam, doit tenir ses talons,derrière les talons de l'imam, pour éviter d'être devant l'imam lors de saprosternation. S'il n'y a pas de risque à ce qu'il dépasse l'imam, alors il n'y a aucun inconvénient à ce qu'il se tienne à l'alignement à côté de l'imam.

Lorsque le groupe est composé d'un homme et de sa femme ou d'une femme avec un membre proche de sa famille (mahram), la femme doit se tenir derrière l'imam.

Lecture à voix haute
Question: Est-ce qu'il y a un inconvénient à finir de réciter subhanéké, si on n'a pas pu le faire au début et que l'imam adéjà commencé à lire à voix haute, quand on a commencé la prière derrière lui?
REPONSE:
Lorsque l'imam lit à voix haute, on ne récite pas subhanéké. Même si on a lu que la moitié, on doit s'arrêter de lire. C'est sounna de lire subhanéké, et c'est wajib d'écouter l'imam et de le suivre. Il n'y a pas de mal à lire, morceau par morceau subhanéké, lorsque l'imam reprend sa respiration entre chaque verset.

Suivre l'imam
Question: Alors qu'il est wajib de rester le temps d'un Ettahiyyatu, de réciter leqounout, celui qui n'a pas eu le temps de terminer la récitation de Ettahiyyatu au premier assis, il termine sa récitation puis se lève ensuite.Alors que pendant le Ramadan, à la prière en groupe du witr, celui qui n'a pas eu le temps de terminer les dou'a de qounout, pourquoi doit-il s'incliner au rukou en même temps que l'imam?
REPONSE:
Ce n'est pas wajib de lire les dou'a de qounout derrière l'imam, c'est sounna. De plus, si l'imam s'incline au rukou avant qu'on aitterminé le qounout, on doit s'arrêter de lire pour suivre l'imam, car il y a le risque de rater le rukne de l'inclination du rukou avec l'imam. Le tachahhoud, c'est différent, on se lève après avoir terminé la récitation. Mais le fait de ne pas suivre l'imam dans les rukne de la prosternation et du rukou, annule la prière. [Durer]

Un imam converti récemment
Question: Une personne qui a fait l'imam pendant troisannées a dit: "J'étais Chrétien, je me suis converti récemment. Vous devez rattraper les prières accomplies derrière moi". Doit-on faire le kaza des prières accomplies derrière lui?
REPONSE:
Non, il n'est pas nécessaire de les rattraper. [Terghib-us-salat]

La prière en groupe est l'insigne de l'Islam. L'Islam se fie à ce qui est apparent, elle accepte celui qui se dit Musulman, comme étant Musulman. Les fidèles ne peuvent pas savoir si l'imam a dans son coeur la foi ou non, de toute façon, notre religion ne nous demande pas de chercher à connaitre cela. Celui qui se présente comme imam est de droit, considéré par les fidèles comme étant Musulman, de ce fait, même si on apprenait plus tard, que cethomme n'était pas Musulman, les prières accomplies derrière lui ne sont pas à rattraper.

Mettre en ordre les rangs
Question: Est-ce que Réçoulullah (sallallahu aleyhi wa sellem) faisait signe avec son baton pour rectifier le premier rang?
REPONSE:
Oui.

Lire plus, qu'il n'est sounna de lire
Question: Il est écrit dans les précieux ouvrages que: (C'est makrouh pour l'imam lorsqu'il préside la prière obligatoire, de prolonger la récitation et les tasbih plus que la sounna.) et ailleurs, il est dit que: (L'imam doit faire en fonction de l'état des fidèles.) Comment peut-on consilier ces deux avis?
REPONSE:
Il n'est pas convenable que l'imam prolonge la lecture dans la prière au dela de la sounna. Car, il peut y avoir parmi les fidèles, des malades, des vieux, des voyageurs et des gens pressés. C'est pourquoi, il estmakrouh tahrimi de réciter plus que ce qui est autorisé par la sounna. Si l'imam sait que parmi ses fidèles se trouvent des personnes malades, faibles et certains en situation d'handicap, il peut pour soulager ces personnes, raccourcir sa lecture et réciter moins que n'impose la sounna. Par exemple, il est sounna de réciter une longue sourate lors de la prière du matin, dans les situations mentionnées plus haut, il peut faire la prière en lisant des sourates courtes.

Accomplir trois rékaat
Question: Si une personne de confiance nous dit que: (Tu as prié le dohr, trois rékaat au lieu de quatre), doit-on recommencerla prière?
REPONSE:
Après la prière de dohr, après que l'on aitfait le sélam, si une personne de confiance vient nous dire: (Tu as accompli trois rékaat), et que la personne qui a accompli la prière est sûr d'avoir fait quatre rékaat, il n'est pas obligé de suivre la parole de celui qui nous a fait le rappel. [Fétawa-yi Hindiyyé]

Arrivé à l'heure du tékbir d'iftitah
Question: Que doit-on faire, lorsque l'on arrive à la mosquée pour la prière en groupe de dohr, asr et de icha, et que les premières sounna ont déjà été commencées, et qu'elles sont pratiquement terminées?
REPONSE:
Celui qui pense ne pas pouvoir être à l'heure du tékbir d'iftitah, ne doit pas commencer de sounna, il doit attendre les fidèles. Celui qui est persuadé de pouvoir prier deux rékaat avant que la prière canonique en groupe ne débute, il peut accomplir deux rékaat de rattrapage en formulant l'intention pour les deux rékaat du matin. Après la prière en groupe, il peut accomplir les dernières sounna du dohr et de icha, par deux ou quatre rékaat. Il n'y a aucun inconvénient à accomplir tout le temps, les dernières sounna de dohr et icha par quatre rékaat, c'est même mieux. On ne peut plus accomplir les sounna du matin et de asr, après avoir accompli le fard, si on nel'a pas fait avant. Car, il n'est pas permis d'accomplir des nafila (prières surérogatoires), après le fard du matin et de asr. Sauf celui qui a des prières kaza (à rattraper), il peut faire des kaza.

Faire la prière en étant rémunéré
Question: Est-il licite d'accomplir la prière derrière un imam qui est payé pour cela?
REPONSE:
La fatwa autorise la prière derrière une personne qui ales qualités pour être imam, qu'il soit rémunéré ou qui perçoit un salaire pour cette fonction. Il est autorisé d'employer des personnes pour l'enseignement du Qour'an-el kérim, des sciences religieuses, pour l'appel à la prière et comme imam. Ces derniers temps, on remarque un certain relachement dans la foi, c'est pourquoi il est devenu nécessaire de rémunérer des gens pour l'apprentissage du Qour'an-el kérim et des sciences religieuses, mais aussi pour la formation d'imam et de muazzine; ceci dit, cela ne veut pas dire que toutes les adorations doivent être accompli en étant rémunérée. [Redd-ul mouhtar]

Celui qui n'arrive pas au début de la prière
Question: Lors de la prière en groupe, celui qui arrive en retard, par exemple au premier tachahhoud, est-ce qu'il doit se lever, suivre l'imam sans réciter Ettahiyyatu, et au second tachahhoud, est-ce qu'il doit faire le sélam avec l'imam, sans finir la récitation de Ettahiyyatu?
REPONSE:
Que ce soit au premier tachahhoud ou au dernier, il faut terminer la lecture de Ettahiyyatu.

Réciter Ettahiyyatu
Question:Si l'imam, au premier tachahhoud ou second, se lève ou fait le sélam et quitte la prière, la djamaa doit terminer sa récitation. Est-ce que le masbouk doit aussi terminer de réciter Ettahiyyatu, s'il arrive au premier ou au dernier tachahhoud de la prière avec l'imam?
REPONSE:
Non, le masbouk (retardataire) n'est pas obligé de finir sa récitation.

La récitation silencieuse de l'imam
Question: Dans la prière où l'imam doit réciter à voix haute, s'il récite la moitié de la Fatiha tout bas, et se rend compte, puis récite l'autre moitié à voix haute, est-ce qu'il doit reprendre à voix haute sa lecture du début ou alors de là où il s'est arrêté?
REPONSE:
Il serait préférable qu'il reprenne du début. Il ne fait pas la prosternation de l'erreur ou de l'oublie (sajda-as sahw). S'il avait récité entièrement tout bas, il aurait fallu qu'il fasse le sajda-as sahw.

Si l'imam récite à voix basse
Question: Que doit faire l'imam, s'il a lu par erreur la Fatiha en silence, alors qu'il devait la lire à voix haute?
REPONSE:
Il ne relit pas la Fatiha. Il lit la sourate zammi à voix audible. S'il lit un ou plus d'un verset silencieusement, il termine sa lecture à voix haute. Il ne recommence pas du début. Là, où l'imam devait lire à voix basse, s'il lit la Fatiha ouvertement, il doit lire le reste silencieusement. Il fera le sajda-as sahw à la fin de la prière.

La prière en groupe est sounna
Question: La prière en groupe, est-ce une sounna?
REPONSE:
Oui, selon l'école Hanafite, Chafiite et Malikite, il est sounna pour les hommes d'accomplir les cinq prières obligatoires quotidiennes en groupe. Il est fard selon l'école Hanbalite, sur certaines conditions.

Proférer des paroles de koufr par habitude
Question: De temps en temps, un de nos camarades préside pour nous la prière en tant qu'imam. Si on l'énerve un peu, il se met àproférer des paroles dévoyées, voire des insultes qui entrainent la mécréance. On lui dit de se repentir, il se repent, mais à la moindre contrariété, il recommence ses insultes. Est-il permis de faire la prière derrière une telle personne?
REPONSE:
Non, il est défendu de faire la prière derrière de telles personnes. Si cette personne est sincère dans son repentir, il ne sauvera que sa personne. On ne connait pas ce que contient son coeur, mais connaissant son comportement on ne peut pas accomplir la prière derrière lui. Car, suivant le hadis chérif, il estrapporté que; celui qui se repent, sans délaisser le péché, est comme s'il se moquer de son Seigneur, et on ne parle par ici des paroles blasphématoires.

Si le makrouh et la sounna se confrontent
Question: Sachant que la prière en groupe est sounna, Est-il convenable de prier derrière un imam qui ne respecte pas les règles wajib de tadil-i erkan de la prière ou qui commet d'autres actions makrouh?
REPONSE:
Non, ce n'est pas convenable. [Halébi]

Lorsqu'il y a confrontation entre le makrouh et la sounna, par exemple, lorsqu'on est obligé d'effectuer un makrouh pour accomplir la sounna, on doit délaisser la sounna. Il est prioritaire de délaissé la sounna, pour éviter le makrouh. [Oyoun-ul bésaïr]

Lorsqu'on accomplit la prière kaza(de rattrapage)
Question: Lorsqu'on accomplit une prière de rattrapage, est-il permis de rompre cette prière pour se joindre à une prière en groupe qui vient de se constituer à côté?
REPONSE:
Si la personne est une personne dite "tertibe", elle ne doit pas rompre sa prière. [Halébi, S. Ebédiyyé]

Si l'imam se lève pour un cinquième rékaat
Question: Que doivent faire les fidèles, si l'imam se lève pour un cinquième rékaat sans s'asseoirau dernier tachahhoud?
REPONSE:
Si l'imam ne reste pas assis au quatrième rékaat et se lève pour un cinquième rékaat, les fidèles eux, restent assis et attendent l'imam à leur place. Si l'imam se souvient de son erreur et se rassoit et qu'il termine la prière sans faire la prosternation, la prière sera valide avec le sajda-as sahw, une fois le sélam accompli, après qu'il se soit assis au tachahhoud.

Si l'imam ne se rassoit pas et accomplit la prosternation du cinquième rékaat, la prière de tout le monde sera rompue. Le fait que les fidèles restent au tachahhoud et fassent le sélam de fin de prière ne sera d'aucune utilité. [Redd-ul mouhtar]

Si l'imam accomplit le cinquième rékaat
Question: Après que l'imam nous ait présidé la prière obligatoire de dohr, il s'est levé par erreur pour un cinquième rékaat, après qu'il a récité Ettahiyyatu, puis il a accompli un sixième rékaat et terminé par le sélam. Moi, j'ai rejoint l'imam au deuxième rékaat. Lorsque l'imam s'est levé pour le cinquième rékaat, moi, je ne l'ai pas suivi. Je me suis levé et j'ai accompli un rékaat. Ensuite, j'ai fait le sélam en même temps que l'imam. Est-ce que ma prière est correcte?
REPONSE:
Oui, votre prière est valide. Si vous aviez accompli avec l'imam, un cinquième ou un sixième rékaat, votre prière n'aurait pas été valide.

Etre imam pour la prière des femmes étrangères
Question: Est-ce qu'un homme peut présider la prière à des femmes étrangères sous son toit?
REPONSE:
Les femmes qui sont de la famille de l'imam, peuvent former la djamaa et prier derrière lui, l'imam ne peut pas présider la prière aux femmes qui sont étrangères, car cela entraîne la khalwa, (=signifie, se trouver dans une pièce seul avec une femme qui nous est étrangère, avec laquelle il est permis de se marier). Si dans le groupe, il y a un autre homme ou une femme de la famille de l'imam, alors dans ce cas, même les femmes étrangères peuvent se joindre au groupe de fidèles. [S. Ebédiyyé]

S'il n'y a qu'un homme parmiles femmes dans une maison, il est makrouh à l'homme d'être l'imam de ce groupe de femmes, si parmices femmes, il ne se trouve pas au moins une personne de sa famille, soit sa fille, sa soeur, sa mère, sa tante paternelle ou maternelle ou bien sa femme. Mais ce ne sera pas makrouh, s'il y a au moins une de ces femmes présente ou qu'il préside la prière aux femmes à la mosquée. [Durr-ul mouhtar]

Se joindre à l'imam du premier étage
Question: A l'étage en dessous, l'imam fait la prière en groupe. Nous habitons juste au-dessusde l'imam. Nous avons percé un trou juste assez pour entendre la voix de l'imam. On entend sa voix. Est-ce que dans ce cas, il nous est autorisé de faire la prière avec l'imam de l'étage où l'on se trouve ?
REPONSE:
S'il y a des places vides en bas, ce n'est pas permis.

Suivre l'imam
Question: Si l'imam ne dit pas trois fois les tasbih aux inclinations et aux prosternations ou qu'il les dit mais très vite puis se lève, est-ce que le groupe de fidèles, doit se lever après avoir complété à trois ou bien, est-ce qu'ils doivent suivre l'imam et se lever en même temps que lui?
REPONSE:
Les fidèles doivent se lever aussitôt avec l'imam, car il est wajib pour le groupe de suivre l'imam. [Durr-ul mouhtar]

Se lever avant l'imam
Question: Celui qui relève sa tête du rukou par erreur, avant l'imam, et qu'il voit les fidèles toujours en inclination puis retourne à nouveau en rukou (inclination), est-ce qu'il est considéré comme ayant fait deux rukou?
REPONSE:
Celui qui relève sa tête du rukou avant l'imam, doit retourner en rukou. Cela necompte pas comme deux inclinations. La prosternation de l'erreur (sajda-as sahw) n'est pas nécessaire, même si la djamaa se trompe. [Durr-ul mouhtar]

A l'heure du repas
Question: Que doit-on faire si la prière arrive alors que l'on est à table?
REPONSE:
Si l'heure de la prière arrive alors que nous sommes à table, si nous continuons à manger et que nous risquons de louper la prière ou que le temps makrouh est sur le point d'arriver, nous devons cesser le repas et accomplir la prière. On ne laisse pas le repas, parce qu'on risque de louper la prière en groupe. Mais, si l'on risque de louper la prière en groupe du vendredi, on cesse de manger. [S. Ebédiyyé]

Lorsque l'imam fait le sélam
Question: Est-ce que la prière de celui qui arrive et se joint à la prière en groupe, alors que l'imam fait le sélam sur sa droite, est acceptée? En supposant qu'il a loupéla prière, est-ce qu'il peut continuer la prière?
REPONSE:
Non seulement, le fait de se joindre à l'imam, mais aussi sa prière n'est pas valide, car, il a fait l'intention de suivre l'imam et non de faire la prière seul. Pour que la prière avec l'imam soit valide, il est indispensable de se joindre à lui avant qu'il ne fasse le sélam.

Pour rattraper la djamaa
Question: Alors qu'on est en train de faire la sounna du matin, la prière en groupe débute, est-il permis de délaisser les sounna dans la prière, Si l'on juge que l'on va louper la prière en groupe?
REPONSE:
Pour pouvoiratteindre la récompense de vingt-sept degrés accordée à la prière en groupe, on délaisse E'ouzu, Subhanéké, et on ne dit qu'une fois les tasbih aux inclinations et aux prosternations. [Khalébi-yi saghir]

Lorsqu'on suit quelqu'un qui prie
Question: Si quelqu'un est en train d'accomplir seul la prière canonique de icha et qu'une autre personne vient se joindre à lui pendant la lecture de la sourate zammi, Est-ce que celui qui fait l'imam doit recommencer la lecture de la Fatiha et de la sourate?
REPONSE:
Oui, il doit recommencer la lecture. Car, la lecture des prières canoniques du soir, de icha et du matin doit se faire à voix haute, c'est pourquoi il doit lire à voix haute. [Bahr-ur Raïk, Hindiyyé]

La venue des femmes à la mosquée
Question: N'est-il pas plus méritoire pour les femmes, qu'elles se rendent à la mosquée pour écouter les sermons ou la récitation du Qour'an, participer aux prières de térawih ou à celles des prières en groupe?
REPONSE:
Non. La prière des femmes accommplie chez elles est plus méritoire. Suivant l'interprétation de deux hadis chérif:
(La meilleure prière des femmes est celle qu'elles ont accompli dans le recoin de leur maison.) [Tabérani]*

(La prière accomplie par la femme dans le recoin le plus caché de sa maison est meilleure que celle accomplie dans le salon. Et la prière faite dans son salon est meilleure que celle accomplie à la mosquée.) [Ebou Dawoud, I. Ahmed]

Hazret (l'honorable) Ibn Abidine déclare que: "Il n'est pas permis aux filles, aux jeunes filles et aux femmes âgées qu'elles se rendent à la mosquée pour les cinq prières et les prières du vendredi et des fêtes et pour écouter les sermons. Même si avant on autorisait seulement les femmes très âgéesde se rendre à la mosquée, pour les prières canoniques du soir et de icha, aujourd'hui même pour elles ce n'est plus autorisé."[Redd-ul Mouhtar]

Il est makrouh aux femmes de se rendre aux assemblées. Seulement, mêmeune fatwa a été donné autorisant, (les femmes âgées, d'aller à la mosquée pour la prière du matin, du soir (maghrib) et de la nuit (icha)), à cause des troubles et de la zizanie dans le monde actuel, il est de nos jours makrouh aux femmes de se rendre à toutes les prières. La même déclaration figure aussi dans l'ouvragede Tabyin. [Hindiyyé]

Pour celles qui sont en voyage ou loin de chez elles et qui veulent faire la prière à la mosquée, il est préférable qu'elles choisissent le moment où les hommes ne sont plus à la mosquée.

Dire le tékbir d'iftitah avant l'imam
Question: On n'est pas considéré comme ayant commencé avec l'imam, lorsque l'on fait le tékbir d'iftitah avant lui, mais est-ce que celui qui dit Allahu Ekber, avant que l'imam n'est terminé de dire Allahu Ekber avant de commencer sa prière, est considéré comme étant derrière l'imam?
REPONSE:
Non, il n'est pas considéré comme étant en prière derrière l'imam. [Durer et Gourer]
Il faut dire Allahu Ekber, après que l'imam ait fini de dire Allahu Ekber.

Laisser sa place à la mosquée
Question: Il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que: (On ne fait pas de içar dans l'adoration. Par exemple, on ne donne pas sa place au premier rang à un autre.) Est-ce que c'est makrouh, si on donne sa place à une personne âgée ou à une éminente personne?
REPONSE:
Içar signifie; donner à un l'autre ce dont on a soi-même besoin. L'expression; on ne fait pas içar signifie; il n'est pas nécessaire de faire cela, ce n'est pas un péché, si on ne le fait pas. Mais, faire cette chose est aussi permise. Par exemple, il est autorisé de donnernotre place à un savant, un vieillard ou une personne qui a une autorité.

Dire Amine à l'imam
Question: Est-ce qu'on doit dire seulement amine aux dou'a de l'imam ou bien est-ce qu'on doit nous aussi faire le dou'a?
REPONSE:
On doit à la fois, faire le dou'a et dire amine aux dou'a. Il existe à cela une exception. Si l'imam est un éminent personnage, alors on ne fait pas le dou'a, mais on dit seulement amine à ses invocations.

Se joindre à celui qui prie par ima (imitation, celui qui ne peut pas se courber et se prosterner normalement)
Question: Il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que : (Celui qui prie debout peut suivre celui qui prie assis). Doit-on en déduire que celui qui prie par ima, peut présider, être l'imam de celui qui peut prier debout?
REPONSE:
Non, celui qui prie par ima (imitation) personne qui ne peut pas faire le rukou et la prosternation normalement, ne peut pas être l'imam de celui qui prie debout. A ce sujet, voici ce qui est écrit dans les livres de droit canon musulman (fiqh):
"Celui qui prie debout, normalement, peut suivre l'imam qui est capable de s'incliner et de se prosterner de là où il est assis, par contre, celui qui prie et accomplit normalement ses inclinations et ses prosternations ne peut pas suivre quelqu'un qui prie par imitation (qui ne peut pas faire son inclinaison et sa prosternation normalement). [Fétawa-i Hindiyyé]

Il est autorisé à celui qui est assis d'être l'imam de celui qui est debout, mais il n'est pas permis à celui qui prie en faisant son rukou et son soujoud normalement de suivre celui qui prie par imitation (ima; qui ne peut pas faire comme une personne normale, son rukou et son soujoud). [Méjmou'a-i Zuhdiyé]

Celui qui accomplie correctement son inclinaison (rukou) et sa prosternation (soujoud) ne peut pas suivre celui qui accomplie la prière par ima. [Ibn Abidin]

Celui qui prie debout peut suivre celui qui prie assis. Celui qui prie par ima, peut suivre celui qui prie par imitation (ima). Cependant, celui qui prie assis par imitation ne peut pas suivre celui qui prie allongé ou alité par ima. Idem pour celui qui est debout. [Durrer et Gurer]

Si le malade accomplit une partie de sa prière par imitation, puis se lève et qu'il a la force d'accomplir l'inclinaison et la prosternation normalement, celui-ci doit refaire sa prière. Car, comme il n'est pas autorisé à celui qui accomplit son inclinaison et sa prosternation normalement de suivre celui qui accomplit sa prière, son inclinaison et sa prosternation par ima, il n'est pas non plus autorisé qu'il termine en faisant son inclinaison et sa prosternation normalement, alors qu'il a commencé sa prière par imitation (ima). [Khalébi-yi saghir]

Il n'est pas permis (djaiz) à celui qui accomplit normalement sa prière, son inclinaison et sa prosternation, de suivre celui qui prie par ima. [Nîmet-i islam]

Selon l'école Hanafite, il est acceptable à celui qui prie debout, de suivre l'imam qui est capable de faire son inclinaison et sa prosternation en étant assis. Il n'est pas acceptable à celui qui prie debout de suivre celui qui est incapable de faire correctement son inclinaison et sa prosternation. [El fiqh-u mézahibil-arbaa]

La prière en groupe à l'heure du karahat
Question: Est-il permis d'accomplir la prière de asr, en groupe au temps karahat, par exemple à moins cinq minutes de la prière du soir?
REPONSE:
Oui, c'est même mieux de la faire en groupe. Ce n'est pas parce que c'est le temps de karahat, qu'il ne faut pas accomplir la prière en groupe.

Si la mosquée est loin
Question: La mosquée la plus proche est très loin de chez nous. Mais, l'imam est quelqu'un de pieux, il lit les livres des savants d'Ahl-u sounna, et il aime les éminents pieux prédécesseurs. Est-ce quand même mieux d'y aller, même si c'est loin?
REPONSE:
Même si on n'est pas obligé d'y aller, parce que c'est loin. Si on peut y aller, cela sera très méritoire. On accordera une récompense à chaque pas en allant à la mosquée et la même chose pour le retour chez soi. Suivant le sens de l'interprétation de trois hadis chérif:
(Quand l’homme se purifie puis va à la mosquée pour accomplir la prière, ses deux scribes ou son scribe lui inscrit pour chaque pas qu’il fait vers la mosquée une bonnes action et lui sera pardonné un péché. Celui qui accomplit la prière en groupe, une fois arrivée à la mosquée, ses péchés seront effacés. S'il n'arrive pas à temps pour la prière en groupe, même s'il prie seul, ses péchés seront quand même pardonnés ). [Ebou Dawoud]

(Plus la maison de quelqu'un est éloignée de la mosquée et plus il aura de récompense pour s'y rendre.) [Muslim]

(Celui qui prend son ablution et se rend à la mosquée, sera considéré en prière jusqu'à son retour chez lui.) [Hakim]
Si l'imam qui préside la prière en groupe à la mosquée est une personne hérétique (bid'a) ou pécheur (fasiq), il faut accomplir la prière chez soi. Si on peut la faire en groupe à la maison, c'est encore mieux.

Accomplir la prière wajib avec l'imam
Question: Si celui qui prie une nafila, suit quelqu'un qui prie un fard, et que, pour une raison quelconque, il rompe sa prière, puis revient suivre l'imam, est-ce qu'il est autorisé qu'il fasse l'intention pour le kaza de la prière qu'il vient de rompre?
REPONSE:
Oui, c'est permis. [fétawa-i Hindiyyé]

Celui qui suit l'imam après
Question: Celui qui arrive derrière l'imam après, et qu'il se lève après avoir récité Ettéhiyyatu au dernier tachahhoud, mais que peu après, l'imam fasse une prosternation de l'erreur, et que le fidèle se rassoit et fait la prosternation de l'erreur avec l'imam, est-ce que sa prière est rompue?
REPONSE:
C'est incorrect de se lever après avoir récité Ettéhiyyatu. Il fallait attendre que l'imam ait fait le sélam. Si on se lève sans attendre, la prière n'est pas rompue, mais il fallait faire la prosternation de l'erreur à la fin de la prière. [Halébi]

Former un groupe, avec un fidèle
Question: Lorsqu'on est deux à faire la prière et que l'ablution de l'imam se rompt et quitte la prière, est-ce que la prière du fidèle est annulée aussi ? Ou alors, doit-il continuer de là où l'imam a arrêté?
REPONSE:
Il continue la prière de là où il s'est arrêté.

Faire l'intention pour être imam
Question: Est-ce qu'une tierce personne peut se joindre à quelqu'un qui prie tout seul le fard? Si oui, accédera-t-il à la récompense du groupe?
REPONSE:
Même si la femme ne peut pas se joindre à celui qui prie le fard, l'homme, lui le peut. Il peut même avoir la récompense du groupe. Quant à celui qui est l'imam, il ne pourra pas avoir la récompense du groupe, car il n'a pas fait l'intention être imam.

Prononcer le tékbir d'iftitah avant l'imam
Question: Est-ce que la prière de celui qui fait le premier tékbir avant l'imam, est valable?
REPONSE:
La prière de celui qui fait le premier tékbir, c'est-à-dire le tékbir du commencement de la prière avant celui de l'imam, ne sera pas valide. Car, l'imam n'a pas encore commencé la prière. Faire le tékbir, c'est-à-dire, dire "Allahu Ekbar", avant l'imam, n'est pas accepté comme étant derrière l'imam. Celui qui pense avoir entendu le tékbir de l'imam et commence sa prière en disant "Allahu Ekbar", mais qui entend juste après l'imam faire le tékbir, doit refaire aussitôt son tékbir et suivre l'imam. S'il ne le fait pas, sa prière ne sera pas valide. De même, celui qui s'incline par précipitation pour rattraper l'imam au rukou, et fait le tékbir en s'inclinant, ne sera pas considéré comme étant derrière l'imam. Pour que celui qui n'arrive pas à temps pour l'inclinaison de l'imam, soit accepté comme suivant l'imam, il doit dire le tékbir; "Allahu Ekbar"debout et non lorsqu'il est courbé.

Resserrer les rangs
Question: Lors de la prière du vendredi, il y a tellement de monde à l'extérieur de la mosquée, que les muezzines disent aux fidèles de resserrer les rangs pour que tout le monde puisse prier à l'intérieur. Lorsqu'il y a peu de monde à la mosquée, il reste des places vides dans les rangs. Est-il convenable d'espacer dans les rangs pour éviter que les fidèles ne soient trop serrés?
REPONSE:
Que le nombre de fidèles soit élevé ou pas, il est makrouh de laisser du vide dans les rangs entre les fidèles. Car, les rangs serrés sont la cause de la venue de la miséricorde. Même s'il fait chaud, il faut resserrer les rangs. De façon à ce que les épaules se touchent entre elles. Les nobles compagnons se serraient tellement dans les rangs que leur vêtement étaient abîmés au niveau de leurs épaules. Suivant le sens de l'interprétation de deux nobles hadis:
(Dans la prière, tenez-vous serré épaules contre épaules! Comblez les vides pour que satan ne s'y engoufre!.) [Hakim]

(Allahu Téâlâ fera miséricorde à celui qui resserre les rangs, et sera dur envers celui qui laisse les rangs vides.) [Nésaï]

Ce qui signifie que le fait de serrer les rangs n'a rien à voir avec le fait que les fidèles soient dehors. Il faut tenir le rang serré, même si la djamaa est composée de deux ou de trois personnes.

Se lever tard pour le matin
Question: Un imam a dit que: ( Il est mustéhab de retarder la prière du matin, jusqu'à moins 30 minutes avant le lever du soleil, que l'on prie seul ou en groupe.) Cette déclaration n'est-elle pas valable uniquement pour la prière en groupe?
REPONSE:
Oui, on peut retarder seulement pour la prière en groupe. Car, il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que: ( Il est mustéhab, en toutes saisons, de faire la prière lorsque l'extérieur s'illumine. Ces retardements ne concernent que ceux qui prient en groupe. Celui qui prie seul, chez lui, doit accomplir chaque prière dès que son heure est arrivée.) Il est plus vertueux de prier dès que l'heure arrive, même si on prie en groupe à la maison. La raison de retarder la prière, c'est pour augmenter le nombre de fidèles du groupe. [Redd-ul mouhtar]

Le fait d'attendre à la maison, ne change pas le nombre de fidèles. De ce point de vue, à la maison que l'on soit seul ou en groupe, on doit faire la prière dès que son heure est arrivée.

La première sounna de icha
Question: Pour arriver à l'heure de la prière en groupe, est-ce qu'on peut accomplir la première sounna de icha après la prière obligatoire? Si oui, peut-on faire l'intention aussi pour le kaza?
REPONSE:
N'ayant pas de temps makrouh après le fard de icha, il est permis de prier la première sounna de icha après la prière obligatoire. En priant la sounna, on peut aussi faire l'intention pour rattraper la toute première prière obligatoire de quatre rékaat de kaza.

aussi pour la formation d'imam et de muazzine; ceci dit, cela ne veut pas dire que toutes les adorations doivent être accompli en étant rémunérée. [Redd-ul mouhtar]

Celui qui n'arrive pas au début de la prière
Question: Lors de la prière en groupe, celui qui arrive en retard, par exemple au premier tachahhoud, est-ce qu'il doit se lever, suivre l'imam sans réciter Ettahiyyatu, et au second tachahhoud, est-ce qu'il doit faire le sélam avec l'imam, sans finir la récitation de Ettahiyyatu?
REPONSE:
Que ce soit au premier tachahhoud ou au dernier, il faut terminer la lecture de Ettahiyyatu.

Réciter Ettahiyyatu
Question:Si l'imam, au premier tachahhoud ou second, se lève ou fait le sélam et quitte la prière, la djamaa doit terminer sa récitation. Est-ce que le masbouk doit aussi terminer de réciter Ettahiyyatu, s'il arrive au premier ou au dernier tachahhoud de la prière avec l'imam?
REPONSE:
Non, le masbouk (retardataire) n'est pas obligé de finir sa récitation.

La récitation silencieuse de l'imam
Question: Dans la prière où l'imam doit réciter à voix haute, s'il récite la moitié de la Fatiha tout bas, et se rend compte, puis récite l'autre moitié à voix haute, est-ce qu'il doit reprendre à voix haute sa lecture du début ou alors de là où il s'est arrêté?
REPONSE:
Il serait préférable qu'il reprenne du début. Il ne fait pas la prosternation de l'erreur ou de l'oublie (sajda-as sahw). S'il avait récité entièrement tout bas, il aurait fallu qu'il fasse le sajda-as sahw.

Si l'imam récite à voix basse
Question: Que doit faire l'imam, s'il a lu par erreur la Fatiha en silence, alors qu'il devait la lire à voix haute?
REPONSE:
Il ne relit pas la Fatiha. Il lit la sourate zammi à voix audible. S'il lit un ou plus d'un verset silencieusement, il termine sa lecture à voix haute. Il ne recommence pas du début. Là, où l'imam devait lire à voix basse, s'il lit la Fatiha ouvertement, il doit lire le reste silencieusement. Il fera le sajda-as sahw à la fin de la prière.

La prière en groupe est sounna
Question: La prière en groupe, est-ce une sounna?
REPONSE:
Oui, selon l'école Hanafite, Chafiite et Malikite, il est sounna pour les hommes d'accomplir les cinq prières obligatoires quotidiennes en groupe. Il est fard selon l'école Hanbalite, sur certaines conditions.

Proférer des paroles de koufr par habitude
Question: De temps en temps, un de nos camarades préside pour nous la prière en tant qu'imam. Si on l'énerve un peu, il se met proférer des paroles dévoyées, voire des insultes qui entrainent la mécréance. On lui dit de se repentir, il se repent, mais à la moindre contrariété, il recommence ses insultes. Est-il permis de faire la prière derrière une telle personne?
REPONSE:
Non, il est défendu de faire la prière derrière de telles personnes. Si cette personne est sincère dans son repentir, il ne sauvera que sa personne. On ne connait pas ce que contient son coeur, mais connaissant son comportement on ne peut pas accomplir la prière derrière lui. Car, suivant le hadis chérif, il st rapporté que; celui qui se repent, sans délaisser le péché, est comme s'il se moquer de son Seigneur, et on ne parle par ici des paroles blasphématoires.

Si le makrouh et la sounna se confrontent
Question: Sachant que la prière en groupe est sounna, Est-il convenable de prier derrière un imam qui ne respecte pas les règles wajib de tadil-i erkan de la prière ou qui commet d'autres actions makrouh?
REPONSE:
Non, ce n'est pas convenable. [Halébi]

Lorsqu'il y a confrontation entre le makrouh et la sounna, par exemple, lorsqu'on est obligé d'effectuer un makrouh pour accomplir la sounna, on doit délaisser la sounna. Il est prioritaire de délaissé la sounna, pour éviter le makrouh. [Oyoun-ul bésaïr]

Lorsqu'on accomplit la prière kaza(de rattrapage)
Question: Lorsqu'on accomplit une prière de rattrapage, est-il permis de rompre cette prière pour se joindre à une prière en groupe qui vient de se constituer à côté?
REPONSE:
Si la personne est une personne dite "tertibe", elle ne doit pas rompre sa prière. [Halébi, S. Ebédiyyé]

Si l'imam se lève pour un cinquième rékaat
Question: Que doivent faire les fidèles, si l'imam se lève pour un cinquième rékaat sans s'assoir au dernier tachahhoud?
REPONSE:
Si l'imam ne reste pas assis au quatrième rékaat et se lève pour un cinquième rékaat, les fidèles eux, restent assis et attendent l'imam à leur place. Si l'imam se souvient de son erreur et se rassoit et qu'il termine la prière sans faire la prosternation, la prière sera valide avec le sajda-as sahw, une fois le sélam accompli, après qu'il se soit assis au tachahhoud,
Si l'imam ne se rassoit pas et accomplit la prosternation du cinquième rékaat, la prière de tout le monde sera rompue. Le fait que les fidèles restent au tachahhoud et fassent le sélam de fin de prière ne sera d'aucune utilité. [Redd-ul mouhtar]

Si l'imam accomplit le cinquième rékaat
Question: Après que l'imam nous ait présidé la prière obligatoire de dohr, il s'est levé par erreur pour un cinquième rékaat, après qu'il a récité Ettahiyyatu, puis il a accompli un sixième rékaat et terminé par le sélam. Moi, j'ai rejoint l'imam au deuxième rékaat. Lorsque l'imam s'est levé pour le cinquième rékaat, moi, je ne l'ai pas suivi. Je me suis levé et j'ai accompli un rékaat. Ensuite, j'ai fait le sélam en même temps que l'imam. Est-ce que ma prière est correcte?
REPONSE:
Oui, votre prière est valide. Si vous aviez accompli avec l'imam un cinquième ou un sixième rékaat, votre prière n'aurait pas été valide.

Etre imam pour la prière des femmes étrangères
Question: Est-ce qu'un homme peut présider la prière à des femmes étrangères sous son toit?
REPONSE:
Les femmes qui sont de la famille de l'imam, peuvent former la djamaa et prier derrière lui, l'imam ne peut pas présider la prière aux femmes qui sont étrangères, car cela entraine la khalwa, (=signifie, se trouver dans une pièce seul avec une femme qui nous est étrangère, avec laquelle il est permis de se marier). Si dans le groupe, il y a un autre homme ou une femme de la famille de l'imam, alors dans ce cas, même les femmes étrangères peuvent se joindre au groupe de fidèles. [S. Ebédiyyé]

S'il n'y a qu'un homme parmis les femmes dans une maison, il est makrouh à l'homme d'être l'imam de ce groupe de femmes, si parmis ces femmes, il ne se trouve pas au moins une personne de sa famille, soit sa fille, sa soeur, sa mère, sa tante paternelle ou maternelle ou bien sa femme. Mais ce ne sera pas makrouh, s'il y a au moins une de ces femmes présente ou qu'il préside la prière aux femmes à la mosquée. [Durr-ul mouhtar]

Se joindre à l'imam du premier étage
Question: A l'étage en dessous, l'imam fait la prière en groupe. Nous habitons juste au dessus de l'imam. Nous avons percé un trou juste assez pour entendre la voix de l'imam. On entend sa voix. Est-ce que dans ce cas, il nous est autorisé de faire la prière avec l'imam de l'étage où l'on se trouve ?
REPONSE:
S'il y a des places vides en bas, ce n'est pas permis.

Suivre l'imam
Question: Si l'imam ne dit pas trois fois les tasbih aux inclinations et aux prosternations ou qu'il les dit mais très vite puis se lève, est-ce que le groupe de fidèles, doit se lever après avoir complété à trois ou bien, est-ce qu'ils doivent suivre l'imam et se lever en même temps que lui?
REPONSE:
Les fidèles doivent se lever aussitôt avec l'imam, car il est wajib pour le groupe de suivre l'imam. [Durr-ul mouhtar]

Se lever avant l'imam
Question: Celui qui relève sa tête du rukou par erreur, avant l'imam, et qu'il voit les fidèles toujours en inclination puis retourne à nouveau en rukou (inclination), est-ce qu'il est considéré comme ayant fait deux rukou?
REPONSE:
Celui qui relève sa tête du rukou avant l'imam, doit retourner en rukou. Cela n'est compte pas comme deux inclinations. La prosternation de l'erreur (sajda-as sahw) n'est pas nécessaire, même si la djamaa se trompe. [Durr-ul mouhtar]

A l'heure du repas
Question: Que doit-on faire si la prière arrive alors que l'on est à table?
REPONSE:
Si l'heure de la prière arrive alors que nous sommes à table, si nous continuons à manger et que nous risquons de louper la prière ou que le temps makrouh est sur le point d'arriver, nous devons cesser le repas et accomplir la prière. On ne laisse pas le repas, parce qu'on risque de louper la prière en groupe. Mais, si l'on risque de louper la prière en groupe du vendredi, on cesse de manger. [S. Ebédiyyé]

Lorsque l'imam fait le sélam
Question: Est-ce que la prière de celui qui arrive et se joint à la prière en groupe, alors que l'imam fait le sélam sur sa droite, est acceptée? En supposant qu'il a louper la prière, est-ce qu'il peut continuer la prière?
REPONSE:
Non seulement, le fait de se joindre à l'imam, mais aussi sa prière n'est pas valide, car, il a fait l'intention de suivre l'imam et non de faire la prière seul. Pour que la prière avec l'imam soit valide, il est indispensable de se joindre à lui avant qu'il ne fasse le sélam.

Pour rattraper la djamaa
Question: Alors qu'on est en train de faire la sounna du matin, la prière en groupe débute, est-il permis de délaisser les sounna dans la prière, Si l'on juge que l'on va louper la prière en groupe?
REPONSE:
Pour pouvoire atteindre la récompense de vingt-sept degrés accordée à la prière en groupe, on délaisse E'ouzu, Subhanéké, et on ne dit qu'une fois les tasbih aux inclinations et aux prosternations. [Khalébi-yi saghir]

Lorsqu'on suit quelqu'un qui prie
Question: Si quelqu'un est en train d'accomplir seul la prière canonique de icha et qu'une autre personne vient se joindre à lui pendant la lecture de la sourate zammi, Est-ce que celui qui fait l'imam doit recommencer la lecture de la Fatiha et de la sourate?
REPONSE:
Oui, il doit recommencer la lecture. Car, la lecture des prières canoniques du soir, de icha et du matin doit se faire à voix haute, c'est pourquoi il doit lire à voix haute. [Bahr-ur Raïk, Hindiyyé]

La venue des femmes à la mosquée
Question: N'est-il pas plus méritoire pour les femmes, qu'elles se rendent à la mosquée pour écouter les sermons ou la récitation du Qour'an, participer aux prières de térawih ou à celles des prières en groupe?
REPONSE:
Non. La prière des femmes accommplie chez elles est plus méritoire. Suivant l'interprétation de deux hadis chérif:
(La meilleure prière des femmes est celle qu'elles ont accompli dans le recoin de leur maison.) [Tabérani]*

(La prière accomplie par la femme dans le recoin le plus caché de sa maison est meilleure que celle accomplie dans le salon. Et la prière faite dans son salon est meilleure que celle accomplie à la mosquée.) [Ebou Dawoud, I. Ahmed]

Hazret (l'honorable) Ibn Abidine déclare que: "Il n'est pas permis aux filles, aux jeunes filles et aux femmes âgées qu'elles se rendent à la mosquée pour les cinq prières et les prières du vendredi et des fêtes et pour écouter les semons. Même si avant on autorisait seulement les femmes très âgés de se rendre à la mosquée, pour les prières canoniques du soir et de icha, aujourd'hui même pour elles ce n'est plus autorisé." [Redd-ul Mouhtar]

Il est makrouh aux femmes de se rendre aux assemblées. Seulement, même une fatwa a été donné autorisant, (les femmes âgées, d'aller à la mosquée pour la prière du matin, du soir (maghrib) et de la nuit (icha)), à cause des troubles et de la zizanie dans le monde actuel, il est de nos jours makrouh aux femmes de se rendre à toutes les prières. La même déclaration figure aussi dans l'iuvrage de Tabyin. [Hindiyyé]

Pour celles qui sont en voyage ou loin de chez elles et qui veulent faire la prière à la mosquée, il est préférable qu'elles choisissent le moment où les hommes ne sont plus à la mosquée.

Dire le tékbir d'iftitah avant l'imam
Question: On n'est pas considéré comme ayant commencé avec l'imam, lorsque l'on fait le tékbir d'iftitah avant lui, mais est-ce que celui qui dit Allahu Ekber, avant que l'imam n'est terminé de dire Allahu Ekber avant de commencer sa prière, est considéré comme étant derrière l'imam?
REPONSE:
Non, il n'est pas considéré comme étant en prière derrière l'imam. [Durer et Gourer]

Il faut dire Allahu Ekber, après que l'imam ait fini de dire Allahu Ekber.

Laisser sa place à la mosquée
Question: Il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que: (On ne fait pas de içar dans l'adoration. Par exemple, on ne donne pas sa place au premier rang à un autre.) Est-ce que c'est makrouh, si on donne sa place à une personne âgée ou à une éminente personne?
REPONSE:
Içar signifie; donner à un l'autre ce dont on a soi-même besoin. L'expression; on ne fait pas içar signifie; il n'est pas nécessaire de faire cela, ce n'est pas un péché, si on ne le fait pas. Mais, faire cette chose est aussi permise. Par exemple, il est autorisé de donne notre place à un savant, un vieillard ou une personne qui a une autorité.

Dire Amine à l'imam
Question: Est-ce qu'on doit dire seulement amine aux dou'a de l'imam ou bien est-ce qu'on doit nous aussi faire le dou'a?
REPONSE:
On doit à la fois, faire le dou'a et dire amine aux dou'a. Il existe à cela une exception. Si l'imam est un éminent personnage, alors on ne fait pas le dou'a, mais on dit seulement amine à ses invocations.

Se joindre à celui qui prie par ima (imitation, celui qui ne peut pas se courber et se prosterner normalement)
Question: Il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que : (Celui qui prie debout peut suivre celui qui prie assis). Doit-on en déduire que celui qui prie par ima, peut présider, être l'imam de celui qui peut prier debout?
REPONSE:
Non, celui qui prie par ima (imitation) personne qui ne peut pas faire le rukou et la prosternation normalement, ne peut pas être l'imam de celui qui prie debout. A ce sujet, voici ce qui est écrit dans les livres de droit canon musulman (fiqh):

"Celui qui prie debout, normalement, peut suivre l'imam qui est capable de s'incliner et de se prosterner de là où il est assis, par contre, celui qui prie et accomplit normalement ses inclinations et ses prosternations ne peut pas suivre quelqu'un qui prie par imitation (qui ne peut pas faire son inclinaison et sa prosternation normalement). [Fétawa-i Hindiyyé]

Il est autorisé à celui qui est assis d'être l'imam de celui qui est debout, mais il n'est pas permis à celui qui prie en faisant son rukou et son soujoud normalement de suivre celui qui prie par imitation (ima; qui ne peut pas faire comme une personne normale, son rukou et son soujoud). [Méjmou'a-i Zuhdiyé]

Celui qui accomplie correctement son inclinaison (rukou) et sa prosternation (soujoud) ne peut pas suivre celui qui accomplie la prière par ima. [Ibn Abidin]

Celui qui prie debout peut suivre celui qui prie assis. Celui qui prie par ima, peut suivre celui qui prie par imitation (ima). Cependant, celui qui prie assis par imitation ne peut pas suivre celui qui prie allongé ou alité par ima. Idem pour celui qui est debout. [Durrer et Gurer]

Si le malade accomplit une partie de sa prière par imitation, puis se lève et qu'il a la force d'accomplir l'inclinaison et la prosternation normalement, celui-ci doit refaire sa prière. Car, comme il n'est pas autorisé à celui qui accomplit son inclinaison et sa prosternation normalement de suivre celui qui accomplit sa prière, son inclinaison et sa prosternation par ima, il n'est pas non plus autorisé qu'il termine en faisant son inclinaison et sa prosternation normalement, alors qu'il a commencé sa prière par imitation (ima). [Khalébi-yi saghir]

Il n'est pas permis (djaiz) à celui qui accomplit normalement sa prière, son inclinaison et sa prosternation, de suivre celui qui prie par ima. [Nîmet-i islam]

Selon l'école Hanafite, il est acceptable à celui qui prie debout, de suivre l'imam qui est capable de faire son inclinaison et sa prosternation en étant assis. Il n'est pas acceptable à celui qui prie debout de suivre celui qui est incapable de faire correctement son inclinaison et sa prosternation. [El fiqh-u mézahibil-arbaa]

La prière en groupe à l'heure du karahat
Question: Est-il permis d'accomplir la prière de asr, en groupe au temps karahat, par exemple à moins cinq minutes de la prière du soir?
REPONSE:
Oui, c'est même mieux de la faire en groupe. Ce n'est pas parce que c'est le temps de karahat, qu'il ne faut pas accomplir la prière en groupe.

Si la mosquée est loin
Question: La mosquée la plus proche est très loin de chez nous. Mais, l'imam est quelqu'un de pieux, il lit les livres des savants d'Ahl-u sounna, et il aime les éminents pieux prédécesseurs. Est-ce quand même mieux d'y aller, même si c'est loin?
REPONSE:
Même si on est pas obligé d'y aller, parce que c'est loin. Si on peut y aller, cela sera très méritoire. On accordera une récompense à chaque pas en allant à la mosquée et la même chose pour le retour chez soi. Suivant le sens de l'interprétation de trois hadis chérif:
(Quand l’homme se purifie puis va à la mosquée pour accomplir la prière, ses deux scribes ou son scribe lui inscrit pour chaque pas qu’il fait vers la mosquée une bonnes action et lui sera pardonné un péché. Celui qui accomplit la prière en groupe, une fois arrivée à la mosquée, ses péchés seront effacés. S'il n'arrive pas à temps pour la prière en groupe, même s'il prie seul, ses péchés seront quand même pardonnés ). [Ebou Dawoud]

(Plus la maison de quelqu'un est éloignée de la mosquée et plus il aura de récompense pour s'y rendre.) [Muslim]

(Celui qui prend son ablution et se rend à la mosquée, sera considéré en prière jusqu'à son retour chez lui.) [Hakim]

Si l'imam qui préside la prière en groupe à la mosquée est une personne hérétique (bid'a) ou pécheur (fasiq), il faut accomplir la prière chez soi. Si on peut la faire en groupe à la maison, c'est encore mieux.

Accomplir la prière wajib avec l'imam
Question: Si celui qui prie une nafila, suit quelqu'un qui prie un fard, et que, pour une raison quelconque, il rompe sa prière, puis revient suivre l'imam, est-ce qu'il est autorisé qu'il fasse l'intention pour le kaza de la prière qu'il vient de rompre?
REPONSE:
Oui, c'est permis. [fétawa-i Hindiyyé]

Celui qui suit l'imam après
Question: Celui qui arrive derrière l'imam après, et qu'il se lève après avoir récité Ettéhiyyatu au dernier tachahhoud, mais que peu après, l'imam fasse une prosternation de l'erreur, et que le fidèle se rassoit et fait la prosternation de l'erreur avec l'imam, est-ce que sa prière est roompue?
REPONSE:
C'est incorrect de se lever après avoir récité Ettéhiyyatu. Il fallait attendre que l'imam ait fait le sélam. Si on se lève sans attendre, la prière n'est pas rompue, mais il fallait faire la prosternation de l'erreur à la fin de la prière. [Halébi]

Former un groupe, avec un fidèle
Question: Lorsqu'on est deux à faire la prière et que l'ablution de l'imam se rompt et quitte la prière, est-ce que la prière du fidèle est annulée aussi ? Ou alors, doit-il continuer de là où l'imam a arrêté?
REPONSE:
Il continue la prière de là où il s'est arrêté.

Faire l'intention pour être imam
Question: Est-ce qu'une tierce personne peut se joindre à quelqu'un qui prie tout seul le fard? Si oui, accédera-t-il à la récompense du groupe?
REPONSE:
Même si la femme ne peut pas se joindre à celui qui prie le fard, l'homme, lui le peut. Il peut même avoir la récompense du groupe. Quant à celui qui est l'imam, il ne pourra pas avoir la récompense du groupe, car il n'a pas fait l'intention être imam.

Prononcer le tékbir d'iftitah avant l'imam
Question: Est-ce que la prière de celui qui fait le premier tékbir avant l'imam, est valable?
REPONSE:
La prière de celui qui fait le premier tékbir, c'est-à-dire le tékbir du commencement de la prière avant celui de l'imam, ne sera pas valide. Car, l'imam n'a pas encore commencé la prière. Faire le tékbir, c'est-à-dire, dire "Allahu Ekbar", avant l'imam, n'est pas accepté comme étant derrière l'imam. Celui qui pense avoir entendu le tékbir de l'imam et commence sa prière en disant "Allahu Ekbar", mais qui entend juste après l'imam faire le tékbir, doit refaire aussitôt son tékbir et suivre l'imam. S'il ne le fait pas, sa prière ne sera pas valide. De même, celui qui s'incline par précipitation pour rattraper l'imam au rukou, et fait le tékbir en s'inclinant, ne sera pas considéré comme étant derrière l'imam. Pour que celui qui n'arrive pas à temps pour l'inclinaison de l'imam, soit accepté comme suivant l'imam, il doit dire le tékbir; "Allahu Ekbar" debout et non lorsqu'il est courbé.

Resserrer les rangs
Question: Lors de la prière du vendredi, il y a tellement de monde à l'extérieur de la mosquée, que les muezzines disent aux fidèles de resserrer les rangs pour que tout le monde puisse prier à l'intérieur. Lorsqu'il y a peu de monde à la mosquée, il reste des places vides dans les rangs. Est-il convenable d'espacer dans les rangs pour éviter que les fidèles ne soient trop serrés?
REPONSE:
Que le nombre de fidèles soit élevé ou pas, il est makrouh de laisser du vide dans les rangs entre les fidèles. Car, les rangs serrés sont la cause de la venue de la miséricorde. Même s'il fait chaud, il faut resserrer les rangs. De façon à ce que les épaules se touchent entre elles. Les nobles compagnons se serraient tellement dans les rangs que leur vêtement étaient abîmés au niveau de leurs épaules. Suivant le sens de l'interprétation de deux nobles hadis:
(Dans la prière, tenez-vous serré épaules contre épaules! Comblez les vides pour que satan ne s'y engoufre!.) [Hakim]

(Allahu Téâlâ fera miséricorde à celui qui resserre les rangs, et sera dur envers celui qui laisse les rangs vides.) [Nésaï]

Ce qui signifie que le fait de serrer les rangs n'a rien à voir avec le fait que les fidèles soient dehors. Il faut tenir le rang serré, même si la djamaa est composée de deux ou de trois personnes.

Se lever tard pour le matin
Question: Un imam a dit que: ( Il est mustéhab de retarder la prière du matin, jusqu'à moins 30 minutes avant le lever du soleil, que l'on prie seul ou en groupe.) Cette déclaration n'est-elle pas valable uniquement pour la prière en groupe?
REPONSE:
Oui, on peut retarder seulement pour la prière en groupe. Car, il est écrit dans l'ouvrage S. Ebédiyyé que: ( Il est mustéhab, en toutes saisons, de faire la prière lorsque l'extérieur s'illumine. Ces retardements ne concernent que ceux qui prient en groupe. Celui qui prie seul, chez lui, doit accomplir chaque prière dès que son heure est arrivée.) Il est plus vertueux de prier dès que l'heure arrive, même si on prie en groupe à la maison. La raison de retarder la prière, c'est pour augmenter le nombre de fidèles du groupe. [Redd-ul mouhtar]

Le fait d'attendre à la maison, ne change pas le nombre de fidèles. De ce point de vue, à la maison que l'on soit seul ou en groupe, on doit faire la prière dès que son heure est arrivée.

La première sounna de icha
Question: Pour arriver à l'heure de la prière en groupe, est-ce qu'on peut accomplir la première sounna de icha après la prière obligatoire? Si oui, peut-on faire l'intention aussi pour le kaza?
REPONSE:
N'ayant pas de temps makrouh après le fard de icha, il est permis de prier la première sounna de icha après la prière obligatoire. En priant la sounna, on peut aussi faire l'intention pour rattraper la toute première prière obligatoire de quatre rékaat de kaza.

 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Mayýs 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net