Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Salat (namaz, prière rituelle)  >  La Salat (namaz ou prière rituelle), est le pilier de la foi

Taille de la police      Imprimante
 
La Salat (namaz ou prière rituelle), est le pilier de la foi

Question: Quelle est la place de la Salat dans la religion?
Réponse: La place de la salat est très importante. Il est rapporté dans les hadiths* al charif que: "La place de la salat dans la religion est comme la place de la tête sur le corps." (Imam Tabarani)

"La première chose sur laquelle le serviteur devra rendre compte, au Jour du jugement, sera ses salat. Si ses prières (salat, namaz) sont correctes, alors toutes ses autres actions seront acceptées. Si ses prières ne sont pas correctes, alors aucune de ses actions ne sera acceptée". (imam Tabarani).

"Les péchés de celui ou celle qui fait son namaz, sa prière correctement, tomberont de lui comme tombent les feuilles d'un arbre". (imam Ahmad).

"Allahu taala déclare: "JE promets à celui qui accomplit à l'heure et correctement ses salat (namaz, prière rituelle), de ne pas l'éprouver par les supplices. JE le mettrai dans Mon Paradis sans qu'il soit inquiété et questionné". (Hakim)

"Le conseil de chaque Prophète pour sa communauté, lors de leur trépas fut la salat". (Gunya)

L'accomplissement de la prière étant ainsi un acte d'adoration si important, délaisser la salat est un péché d'autant plus grave. Dans l'école Hanbalite, la conséquence de celui qui délaisse la prière (salat) est de tomber dans la mécréance, dans les écoles Malikite et Chafiites, une telle personne est considéré comme ayant commis un grave péché, par conséquent sa punition est sa mise à mort, c'est ce qui est écrit dans leurs ouvrages de jurisprudence. Il est déclaré dans les Hadiths al charif que:

"La salat est le pilier de la foi, celui qui la délaisse aura détruit sa religion". (Bayhaki)

"Celui qui ne prit pas, n'a pas de religion". (Ibn Nasr)

"Celui qui prie, sera sauvé le Jour du Jugement, celui qui n'accomplit pas sa salat périra". (Bazzar)

"Celui qui ne prie pas, trouvera Allahu taala en colère". (Bazzar).

"Celui qui délaisse volontairement ses actes d'adoration et ne sera pas sous la protection de Allahu taala jusqu'à ce qu'il recommence à prier". (Abu Nuaym).

"Ce qui nous différencie des mécréants (non-musulman) c'est la salat. Celui qui délaisse la prière deviendra infidèle". (Nasa'i).

Voici comment les savants d'ahlu sunna ont interprété les hadiths ci-dessus:
Celui qui commet le plus grand péché de notre religion, ne deviendra pas obligatoirement mécréant. C'est pourquoi, on ne doit pas qualifier de mécréant, celui qui ne prie pas (n'accomplit pas sa salat). Cependant, la salat étant un acte très important, la probabilité de mourir avec la foi pour celui qui n'accomplit pas sa salat est très mince. Le cœur de celui qui ne fait pas sa salat noircira et il ne se gênera pas de commettre les autres péchés. Et les péchés entrainent la personne vers la mécréance, l'incroyance. Certains savants ont déclaré que celui qui ne fait pas sa prière, deviendrait incroyant. C'est pourquoi quelque soit la condition dans laquelle ont se trouve, on doit absolument accomplir la prière, le namaz!

Hazrat Imam Rabbani déclare ce qui suit:
"L'accomplissement de la salat et des autres actes d'adoration ne sont faciles que pour les mu'mine (croyant). Il est déclaré dans le Qur'an al karim; (la foi et la pratique du culte est difficile pour les mouchriq (polythéistes) et (la pratique du namaz (salat, prière) est facile pour les Mu'mine). Ne pas faire la salat est la conséquence d'une foi faible. Le signe d'une foi forte, solide est le fait de se soumettre aisément aux exigences de notre religion. (Chap; 1/191,289).

Celui qui est conscient de la gravité du péché de ne pas faire la prière, la fera automatiquement, même s'il est malade au point de ne pas pouvoir l'accomplir debout. Celui qui est conscient de la dangerosité du feu, comment peut-il se jeter dans les flammes? Est-ce que celui qui fuit l'Enfer et désire le Paradis, ne ferait pas la salat? Il est dit d'après le hadith al charif; "Celui qui désire le Paradis, mais ne se détourne pas des interdits de Allahu taala n'est pas sincère dans sa demande) et (Celui qui désire le Paradis, s'affaire dans les bonnes œuvres, craint l'Enfer et fuit les interdits). (Imam Bayhaki).

Il est nécessaire (wajib) d'observer les règles de tadil arkan (conditions qui annulent ou dégradent la salat, récitation, mouvements et posture à adopter pendant la salat). S'il une des nécessités est volontairement délaissée, il deviendra nécessaire (wajib) de recommencer la prière. Il est dit dans les hadiths al charif que: "Le plus grand des voleurs est celui qui vole de sa prière, salat. C'est-à-dire, celui qui n'observe pas les règles de tadil arkan, de la salat, et n'accomplit pas correctement les génuflexions et prosternations". (Wasilatun Najat)

"Il y a dans la prière de chacun, des phases où le coeur est présent. Allahü taala ne tient pas compte des prières où le coeur est absent." (Wasilatun najat).

Il est une sunna muakkada ou huda (accentuée, forte) pour les hommes d'accomplir la salat en commun. C'est-à-dire que la sunna est une marque, un signe de notre religion. Il n'est pas permis de délaisser cette pratique prophétique (sunna) sans excuse. De même qu'il est très important d'accomplir la prière de l'aube (sobh, sabah) et de la nuit (yatsi, icha) en djamaa (commun, congrégation). Il est rapporté d'après les Hadiths al Charif, ce qui suit:
"Quiconque accomplit en groupe la prière de la nuit (yatsi, icha) sera considéré comme ayant passé la moitié de la nuit en adoration, et quiconque prie en groupe la prière du matin, sera considéré comme ayant passé toute la nuit en adoration." (Imam Muslim)

"Les prières les plus difficiles à accomplir pour les mounafiq (hypocrite) sont les prières en djamaa (groupe) du matin et de la nuit. S'ils savaient la récompense qu'il y a dans ses prières, ils viendraient la faire en groupe même en rampant". (Imam Bouhari)

La meilleure des adorations
Question: Entre les adorations, Quelle est la meilleure?
REPONSE:
La meilleure adoration est la salat (prière, namaz). Il est dit dans les Hadiths al Charif:
"La meilleure des adorations pour Allahu taala est le namaz, (salat, prière rituelle). Elle est l'abondance de la subsistance, l'acceptation de l'invocation (dou'a). Une lumière dans la tombe. Elle vous fait traverser le Sirat (pont sur la Géhenne) en un éclair. C'est une couronne sur la tête au Paradis. Le sommet de la foi, la lumière de l'oeil et sauveur de l'Enfer." (Mifta al Janna, La clef du Paradis)

"La clef du Paradis, c'est la prière (salat, namaz)". (Darimi)

"La meilleure des actes est la prière accomplie à l'heure". (Abu Dawud)

"Lèves-toi et prie, la prière est une guérison". (I. Ahmad, Ibn Maja)

"Quiconque croit à l'obligation de la prière et prie sans la manquer, entrera au Paradis". (Hakim)

"Quiconque s'attache à ma sunna (c'est-à-dire qui est d'Ahlu sunna), lorsque apparaitront des troubles dans ma Oumma (communauté) et qui fait en groupe ses cinq prières, on lui inscrit chaque jour sur son livre d'action, la récompense de cent martyrs". (I. Nasreddin)

Soyez attentif à la prière
Question: Pourquoi les sermonneurs, les orateurs ne parlent que des questions socio-économiques, politico-sociales et structurelles de l'Islam et jamais de l'importance de la salat, de ses sunnas, des sajdah as-sahw(prosternations liées aux erreurs) ? Sur quoi va-t-on être interrogé dans l'au-delà et dans la tombe? Que doit-on faire pour être un bon Musulman? Certains journaux, dits " religieux", font de même. Peut-être, croient-ils que c'est dégradant de parler de la prière ?
REPONSE:
Il faudrait poser ces questions aux intéressés. Mais comme vous avez parlé de l'importance de la prière, nous aimerions par votre biais, répondre à la question d'un de nos lecteurs, qui nous dit: (Le fils de mon oncle ne prie pas, mais sa foi est très solide. Et ma tante se promène sans se couvrir, mais sa foi est solide). La foi de celui qui ne prie pas, de celui qui pèche ouvertement, sans gêne ne peut être solide. La foi est en fonction de la prière. Si la personne prie correctement, sa foi sera solide et éclatante dans la mesure de sa prière. La foi de celui qui ne prie pas et qui ne s'attriste pas pour cela, est très faible, et peut-être que la plus part n'ont même plus de foi. Notre cher Prophète déclare: "La foi veut dire, prière, salat. Le pilier de la foi est la prière, le namaz, la salat". La religion peut-il exister sans pilier ?

Il est déclaré dans les hadiths al charif:
"La foi signifie; la prière, le namaz. Quiconque prie avec soin, à son heure en se conformant à ses sunnah et ses obligations, est croyant (mu'mine). [Ibn Najjar]

L'une des dernières paroles de notre cher Prophète (aleyhissalam, paix sur lui) était "Prenez-soin de la prière".

La Salat est la clef de tous les biens.
Question: Moi, je ne prie pas. Mais, je ne commets aucun péché. Je ne bois pas d'alcool. Je ne joue pas aux jeux de cartes, aux jeux de hasards, de pokers, je ne vole pas et je ne commets pas d'autres péchés. N'est-ce pas suffisant?
REPONSE:
Ne pas accomplir la salat est un très grand péché. C'est beaucoup plus grave que de voler, de jouer aux jeux de cartes, aux jeux de hasards et de pokers. Plusieurs ahadiths, qualifient de mécréance, le faite de ne pas vouloir prier délibérément. Même si les actes ne sont pas une partie de la foi, il n'y a pas eu de consensus sur la question de la prière rituelle(namaz, salat). Certains savants étaient d'avis que la prière faisait partie de la foi. De ce point de vue, ne pas faire la salat est très grave.

Si une personne commet toutes sortes de péchés, mais qu'en même temps elle continue à prier, et à accomplir correctement la Salat, elle finira par délaisser la plus part des turpitudes, et même la totalité; car, il est déclaré dans le Qur'an al karim:
(En vérité la Salat préserve de la turpitude (toute forme d'indécences) d'actions blâmables non conforme à la raison et à la religion et de péchés). [L'araignèe (Al-Ankabut]

Les bienfaits de la Salat sont immenses. Il est rapporté dans les Ahadiths (pluriel de Hadith) ce qui suit:
"La Salat est la clef de tous les bienfaits et de tous les biens". [Tabarani]

Après avoir eu connaissance de ce hadith, il serait impensable de ne pas être étonné face à un Musulman qui ne pratique pas la Salat.

Pratique rituelle, culte (al Ibadat) et besoin:
Question: Je me suis laissé aller en suivant mon "égo, l'âme animal" (nafs) et j'ai délaissé la prière. Maintenant, je déprime. Mes amis m'ont dit: "Il est plus important de pratiquer la Salat, dans ces moments-là". Bien, je commence maintenant, Allah ne pourrait-il pas dire; mon serviteur ne prie que quand il est dans le besoin, quand il est déprimé.?
REPONSE:
Il n'est pas juste de penser ainsi. De toute façon pour être, exister et vivre nous avons besoin de Allahu taala à tout instant. Nous avons tout le temps besoin de Allahu taala, pour que nos yeux puissent voir, nos oreilles puissent entendre, pour que nous puissions parler, respirer, marcher, nous assoir et nous lever. Il est inconcevable de se dire que l'on peut se passer de Lui, un instant. Nous avons besoin de Allahu taala, pas seulement qu'on est déprimé, mais à chaque instant, nous dépendons de Sa volonté. Quant à nos actes d'adoration, ils n'ont rien à voir avec cela. Ces actes sont de notre devoir en tant que créature, serviteur. C'est l'ordre de notre Seigneur. Le plus grand devoir, après l'attestation de foi (imane), c'est d'accomplir les cinq prières quotidiennes. C'est pourquoi, il faut aussitôt commencer à faire la Salat. Pour l'acceptation de prières (dou'a, invocation) aussi, on doit la faire à chaque instant, pas seulement aux moments des soucis. Nous devons tout le temps demander à Allahu taala, la santé et le pardon. Il est rapporté dans un hadith:
"Que celui qui désire que sa prière (dou'a, invocation) soit acceptée dans les difficultés, qu'il multiplie ses invocations quand il n'a pas de soucis".

On ne doit pas rater la Salat:
Question: Que doit-on faire pour que nos affaires réussissent?
REPONSE:
Vous devez savoir qu'il n'y aucun bien dans une affaire qui empêche de pratiquer la Salat. Il faut s'attacher strictement à ces trois choses:
1-Accomplir la Salat à l'heure. 2-Eviter les interdits. 3-Gagner sa subsistance de manière licite. Délaisser toute chose qui est un obstacle à ces trois conditions.

L'importance de la Salat:
Question: Quelle est l'explication de cette parole: "Toutes les sortes de remerciement et d'adoration sont regroupés dans la Salat".?
REPONSE:
Les savants islamiques ont déclaré: "Toutes les sortes de remerciements sont regroupés dans la Salat". Le grand savant Hazrat Abdullah Dahlawi dit: Toutes les adorations (ibadat) sont rassemblées dans la Salat:
1-La lecture du Qur'an al karim, 2-Prononcer le tasbih dire (soubhanallah), 3-Réciter la salawat (prières, salutations, réciter Salli wa Barik) sur Raçoulullah. 4-Se repentir pour ses péchés. 5-Demander nos besoins uniquement de Allahu taala, Lui rendre grâce et faire l'invocation (réciter Al Fatiha) est dans la Salat. Il existe bien d'autres actes de culte. Les arbres, les herbes restent debout comme dans la Salat. Les animaux sont en position de roukou, les morts sont allongés comme quand on est assis en prière. Celui qui accomplit la Salat, fait tout ces actes d'adoration. (Mékatib ach-charifa m. 85).

A quel moment, la Salat devient-elle obligatoire (fard)?
Question: Il est dit que: "Lorsqu'un jeune enfant devient pubère (djounoub; écoulement de sperme) après avoir accomplit la prière d'icha (de la nuit) et qu'il se réveille après le Fajr (Salat du matin), doit-il refaire (kaza) la Salat de Icha", Qu'est-ce que cela signifie?
REPONSE:
Un enfant mineur, impubère; s'il devient pubère après avoir accomplit la Salat de la nuit (Icha); il devra refaire la Prière, car, la Salat de l'Icha accomplit avant est considérée comme surérogatoire (nawafile). La Salat n'est pas obligatoire pour celui qui n'a pas atteint la puberté.

Depuis Hazrat Adam:
Question: Depuis quand accomplit-on la Salat?
REPONSE:
La Salat est accomplie depuis le premier Prophète, Hazrat Adam. (Mawkufat)

La Salat était obligatoire dans toutes les religions:
Question: La Salat existait-il dans toutes les religions depuis Adam (aleyhissalam)? Et si oui, combiens de temps de prières par jour?
REPONSE:
La Salat existait dans toutes les religions depuis Adam aleyhissalam. Pour chaque communauté (oumma), il y avait un temps de prière obligatoire par jour. Mais, il y avait dans un temps plusieurs rak'ats (unités) fard (obligatoire). Pour certains, c'était la Salat de Fajr, pour d'autres c'était la Salat Maghrib (soir, coucher du soleil) qui était rendu obligatoire (fard). Les différentes Salat obligatoires des autres communautés ont été rendu toutes obligatoires pour notre Oumma.

Suis-je fautif et redevable?:
Question: Je travail en Allemagne. Si je laisse mon travail, le temps d'une Salat, est-ce que je suis redevable vis-à-vis de mon employeur?
REPONSE:
Non. Personne n'a le droit d'empêcher d'accomplir la Salat.

La Salat a été rendue obligatoire à La Mecque:
Question: Pourquoi la Salat a été rendue obligatoire à La Mecque et les ablutions mineures (woudou) à Médine?
REPONSE:
Les deux furent rendus obligatoire à La Mecque. La Salat fut rendue obligatoire pendant le Miraj (l'ascension nocturne). Alors que bien avant, on accomplissait la Salat. Pour ne pas tomber en désaccord, l'importance de la Salat a été déclaré dans la sourate; La table servie (Al-Maidah).

* Hadith (ensemble de traditions sur Raçoûlullâh constituant une loi de tradition orale). (Tout ce qui est rapporté du Prophète (sallallahu aleyhi wa sallam) comme paroles, actions, acquiescements, ou caractéristiques (physiques, traits de caractères etc.)
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Mayýs 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net