Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Salat (namaz, prière rituelle)  >  Pratiquer la prière au cimetière

Taille de la police      Imprimante
 
Pratiquer la prière au cimetière

Question : Est-il permis d’accomplir la salat dans le cimetière, dans l’église, dans le bain public et aux endroits dont il est éventuel qu’ils soient impurs ?
REPONSE
Pratiquer la salat vers la souillure non couverte et vers la tombe est makrouh (interdit). Il est makrouh d’accomplir la prière dans les endroits dont il est éventuel qu’ils soient impurs comme le cimetière, le bain public (hammam) et dans l’église et permis de l’y accomplir après avoir nettoyé les souillures possibles se trouvant dans ces diverses endroits. Accomplir la salat à l’église, faute de ne pas pouvoir trouver autre part, sera permis. Mais il faut la quitter tout de suite après la prière, car, les diables se réunissent dans les églises. Si on débarrasse l’église des signes du blasphème [comme la croix, les statues, etc.] qui s’y trouvent, il ne sera pas makrouh d’y accomplir la salat. (Redd-ul Muhtar)

Dans un hadith, il est déclaré : (Que la malédiction soit sur ceux qui pratiquent la salat sur la tombe). Car, accomplir la salat sur la tombe sera considéré comme ressembler aux Juifs. C’est pourquoi cela est makrouh. Il est écrit dans les livres intitulés Khaniyyé et Khawi qu’il n’est pas makrouh de pratiquer la salat dans les parties du cimetière où il n’y a pas de tombe. Si celle-ci est derrière celui qui pratique la salat ou s’il y a une distance entre celui-ci la tombe une distance équivalent … il ne sera pas non plus makrouh d’y accomplir. Transformer le tombeau des prophètes et des pieux en mosquées (lieu d’adoration) reviendra à ressembler aux Juifs. Parce que cela ressemble au fait d’associer à Allahu teala dans l’adoration, Notre Prophète (paix et bénédiction soient sur lui) a interdit cela et a déclaré (Ô mon Seigneur ! Ne transforme pas ma tombe en une idole qu’on adore).

Mais si on construit un masdjid près d’une tombe d’une personne pieuse ou si on espère atteindre la miséricorde d’Allah grâce à elle ou si on accomplit une adoration en pensant que celle-ci aura de l’utilité pour elle aussi, pratiquer la salat près de sa tombe, sans penser l’accomplir vers lui, n’aura pas de dégât. Car, la tombe d’Ismaël (alaihisselam) est près de la Kaaba, à l’endroit qu’on appelle Khatim. La plus précieuse des salat pratiquées à la Masdjid-il Kharam, est celle pratiquée dans cet endroit. (Hadika)

Pratiquer la salat vers la tombe s’il n’y pas un rideau ou un mur devant soi, est makrouh. (Marifetnamé)

S’il y a des rideaux ou un mur entre la quiblé de la masdjijd et la tombe ou si celle-ci reste à côté ou à l’arrière de la personne, la salat ne sera pas makrouh. (Fatawa-yi Hindiyyé)

La signification d’un hadith est :
(Ne vous asseyez pas sur les tombes et ne pratiquez pas la salat vers elles.) [Nésaï]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Mayýs 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net