Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Le sacrifice (Qurban)  >  Importance du sacrifice

Taille de la police      Imprimante
 
Importance du sacrifice

Question: Quelle est l'importance d'égorger un animal du sacrifice (qurban)?
REPONSE
Il est nécessaire (vadjib=un devoir) pour la personne possédant la quantité de nisab (la quantité de biens ou son équivalent qu’il faut avoir pour que la zakat soit obligatoire : le montant imposable) , d'égorger un qurban (un animal du sacrifice). Ne pas s'acquitter de ce devoir sans nécessité, sera un péché. La maison dont les propriétaires n'égorgent pas de qurban alors qu'elles en ont les moyens, fait des imprécations en lamentant « Comme tu n'égorges pas de l'animal du sacrifice, qu'Allah ne te permette plus de faire des bontés ». Cette maison sera atteinte par des calamités cette année. Egalement la maison de celui qui égorge un qurban sera contente, fera des invocations pour son propriétaire. C'est la raison pour laquelle il faut considérer le sacrifice comme un bienfait! Le musulman égorgeant un sacrifice se sera fait dispenser de l'Enfer.

Dans les hadiths, il est déclaré:
(Le pire des avares est la personne qui n'égorge pas de l'animal du sacrifice [alors qu'elle en possède les moyens].) [S. Ebediyyé]

(Que celui qui n'égorge pas d'animal du sacrifice alors qu'il en les moyens, ne vienne pas à l'endroit où nous pratiquons la salat [prière].) [Hakim]

(Il y a une récompense pour chaque poil de la peau de votre animal du sacrifice et pour chaque partie de son corps.) [Hakim]

(Que vos animaux du sacrifice soient sains ! Ils seront vos véhicules au pont de Sirat [dans la vie après la mort pour traverser l'Enfer].) [Zad-ul mukvin]

(Il y a la récompense pour chaque poil de l'animal du sacrifice. Il y a un bienfait pour chaque sang de ce dernier. Il sera placé dans votre mizan. Bonne nouvelle!). [Ibni Madjéa] (Mizan veut dire la balance avec laquelle les actions, bonnes ou mauvaises, de l’Homme seront pesées, au Jour du Jugement.)

(Le qurban –animal du sacrifice- égorgé sera mis à la balance, au Jour du Jugement dernier, avec sa viande, son sang et en étant agrandi 70 fois.) [Isfehani]

(Ô Fatima [ma fille], va auprès du qurban! Sois là où on l'égorge! Avec le premier sang qui sera versé à terre de l'animal du sacrifice, tes péchés antérieurs seront pardonnés.) [I. Hibban]

(Le meilleur des qurban est le bélier ayant des cornes.) [Ibni Madjéa]

(L’Homme n’accomplit pas une action plus agréable à Allahu teala le jour de la fête du sacrifice –Aïd- que celle d’offrir un sacrifice. Le Jour de la Résurrection, l’offrande viendra intacte, avec cornes, sabots, poil et laine. Le sang qui en coule est estimé d’Allah avant même qu’il ne touche le sol. Soyez en heureux !) [Tirmizi]

(Celui qui égorge un qurban en espérant des récompenses sera préservé de l'Enfer.)

(Egorgez votre qurban avec le bonheur d'intérieur! Car il n'existe aucun musulman qui malgré qu'il égorge un sacrifice en l'orientant vers la quiblé [direction de la Kaaba], le sang, la corne, le laine et toute sa partie ne soient pas placés comme récompense, au Jour du Jugement, dans sa mizan.) [Deylemi]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
15 Ekim 2018 Pazartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net