Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Zakat (Aumône Légale)  >  La zakat du marchand et de l’artisan

Taille de la police      Imprimante
 
La zakat du marchand et de l’artisan

Question : Nous avons un chantier, des matières premières et des objets travaillés (manufacturés). Nous avons aussi des objets de première nécessité (pour le travail, c’est-à-dire comme les machines, etc.). Faudra-t-il s’acquitter de la zakat de tous ces objets ?
REPONSE
Le comptoir, comme il n’est pas à vendre, c'est-à-dire qu’on ne le garde pas dans un but commercial, il n’est pas besoin de s’acquitter de sa zakat. On ne donne pas non plus la zakat des objets de première nécessité même si leur valeur est égale à des millions d’euros. Les fabricants ainsi que les artisans doivent s’acquitter de la zakat des matières premières ou des objets manufacturés.

Un marchand vendant des fauteuils s’acquitte de la zakat des fauteuils présents. S’il prend chez lui, 2 groupes de fauteuils qu’il a vendus, afin de les utiliser, il ne devra pas s’acquitter de leur zakat.

Si un marchand vendant de l’huile d’olive, mange, par année, le contenu de deux vases en fer blanc d’huile d’olive, il ne devra pas donner la zakat de ces deux vases en fer-blanc. On ne donne pas non plus la zakat de toutes les autres nourritures réservées pour l’entretien d’une durée d’un an. C'est-à-dire qu’on ne les ajoute pas au nisab.

Question : Dans les pharmacies, on change souvent les produits (médicaments, etc.) Alors comment calcule-t-on leur zakat?
REPONSE
Il n’y a pas d’importance à ce que les produits soient changés. Les magasins et les bouchers ne sont-ils pas pareils ? Ce qui est important, c’est le bien. On donne la zakat des biens qu’on a.

Question : L’orfèvre, doit-il donner sa zakat par rapport aux quels taux d’or dans son magasin répartis entre 14, 18 ou 22 carats ?
REPONSE
Il est appréciable de la donner avec le plus haut taux.

Question 2 : Faudra-t-il aussi ajouter la main d’œuvre à l’or ?
REPONSE
On pèse les déchets et or manufacturés, on en donne le 1/40 à un pauvre. Comme on aura, dans ce cas, donné la zakat en or, il n’est pas important que l’or soit travaillé ou pas.

Question 3 : Calculera-t-on l’or à partir de son prix d’achat ou de vente ?
REPONSE
Comme il faut donner 1/40 de l’or qu’on a main, il n’est pas besoin de prendre en compte son prix d’achat ou de vente.

Question : On dit que, pour s’acquitter de la zakat d’un bien, il faut qu’il soit comptabilisé une année. Je suis fruitier. Mes biens restent parfois une semaine, parfois, ils ne restent même pas une semaine. Dois-je m’acquitter de la zakat de ces biens ?
REPONSE
Il sera obligatoire, pour vous, de vous acquitter de la zakat, après qu’une année est passée sur votre richesse et non pas sur vos biens que vous avez en main. Par exemple, si vous avez en main, le 3 Rajab, autant de biens équivalents au nisab, et si vous avez encore autant de biens (fussent-ils changés au cours de ce temps) atteignant le nisab, vous devrez vous acquitter de la zakat de ces biens, même acquis récemment.

Question : Comment donne, celui qui élève des vers à soie, poissons et poules, la zakat de ces derniers ?
REPONSE
Il ajoute leur valeur à la quantité nisab.

Question : Si un des associés ne s’acquitte pas de la zakat, sera-ce un péché pour les autres aussi ?
REPONSE
Non. Chacun est responsable de sa propre part. Mais, il n’est pas convenable d’être associé avec la personne qui ne s’acquitte pas de la zakat. La personne n’appliquant pas l’ordre d’Allahu teala et ne donnant la zakat, qui est le droit des pauvres, peut aussi commettre d’autres péchés. Il peut aussi trahir son associé. Qu’est-ce que ne peut pas faire celui qui ne craint pas Allah ?

Question : Y a-t-il aussi la zakat pour les poissons qu’on élève dans un lac ?
REPONSE
Lorsqu’on les vend, si avec les autres biens, cette somme atteint le nisab, il faudra s’en acquitter de la zakat.

Question : Comment donne, celui qui fait le commerce des poules pour leur viande et leurs œufs, sa zakat ?
REPONSE
Si ses biens qu’il a à la fin de l’année atteignent le nisab, il s’acquitte de la zakat.

Question : J’ai plusieurs vaches. Je vends de grandes quantités de lait. Comment en faut-il donner la zakat ?
REPONSE
On ajoute, son argent (le produit de la vente), à la fin de l’année, au nisab.

Question : Pour la zakat des milliers de biens comme le clavette (écrou), faut-il les compter chaque ?
REPONSE
On procède de la façon même qu’on a faite en les achetant.

Question : Le commerçant de tapis, peut-il donner, pour la zakat, d’autres biens que le tapis ?
REPONSE
Non.

Question : Le fabricateur de tapis, donne-t-il aussi la zakat du savon liquide et des fils ?
REPONSE
Le commerçant, l’artisan calcule le prix des biens présents, à partir du prix qu’ils lui ont coûté. Le savon ainsi que les fils y sont compris.

Question : Le tailleur cousant des chemises, peut-il donner sa zakat en chemises ?
REPONSE
Oui.

Question : Pour la zakat, est-il permis de considérer, en mesurant quelques-unes des étoffes, toutes en forme de pièces en rouleau ?
REPONSE
Oui.

Question : En donnant la zakat des animaux, soustrait-on les dettes ?
REPONSE
Oui.

Question : Un commerçant, peut-il considérer comme sa zakat les impôts qu’il donne à l’Etat ou les biens qu’on lui a volés ou les créances qu’il ne sait pas reprendre ?
REPONSE
Non.

Question : L’impôt peut-il être considéré comme la zakat ?
REPONSE
Non.

Question : Les dettes d’impôts dont le montant et la date de paiement sont précis, sont-ils aussi pareils, concernant la zakat, que les autres dettes ?
REPONSE
Oui.

Question : Est-il permis de donner comme zakat les actes de créances ?
REPONSE
La créance est dayn. Même si on l’ajoute au nisab, on ne peut pas donner la zakat d’ayn en étant dayn.
[Ayn= Le bien présent
Dayn= Le bien qu’on n’a pas en main]

Question : L’action qui passe de main en main, est-elle comprise dans le nisab ?
REPONSE
Oui.

Question : En calculant ma zakat, comment dois-je calculer la valeur de mes actions ?
REPONSE
On calcule à partir de sa valeur au jour où on calcule sa zakat.

Question : Y a-t-il la zakat pour l’argent que j’ai versé auparavant afin d’acheter une camion (mais que je n’ai pas encore acheté.) ?
REPONSE
L’argent versé sort de votre propriété. Il appartient désormais au vendeur de camion.

Question : J’ai six vaches dont je vends le lait. Comment faut-il en donner la ?
REPONSE
Tant que le nombre de vaches n’est pas 30, on ne donne pas leur zakat. Si l’argent de la vente du lait et vos autres revenus atteignent le nisab, alors vous devrez vous en acquitter de la zakat.

Question : La zakat se donne-t-elle des biens dont on fait le commerce ou sa valeur en or ?
REPONSE
Oui.

Question : La zakat ne se donne qu’à partir des bénéfices ?
REPONSE
La zakat se prélève, non pas des bénéfices, mais de tout l’argent ou de tous les biens dont on dispose.

Question : J’ai une affaire de construction dans un but commercial. Si je dépense son capital, et qu’il ne me reste pas d’argent à la fin de l’année, devrai-je m’acquitter de la zakat de cette construction ?
REPONSE
On ne donne pas tout de suite la zakat de l’argent investi pour la construction. Un an après, on calcule la zakat de la valeur du bien présent par rapport au marché. On donne la zakat de l’argent qu’on a pris en vendant ce bâtiment.

Question : Je suis entrepreneur. J’ai vendu au comptant la maison que je vais construire, à 300 000 euros. Je peux construire cette maison à 200 000 euros. Devrai-je donner la zakat de 100 000 euros restant (300 000-200 000 euros) ?
REPONSE
Oui.

Question : Faut-il ajouter au nisab l’argent dépensé pour les fondations ?
REPONSE
Oui.

Question : La construction que j’effectue en contrepartie du terrain (constructible), est à moitié. Comment en faut-il donner la zakat ?
REPONSE
On donne la zakat du bien présent. Le bâtiment en construction qu’on va vendre est un bien de commerce. Les maisons qu’on va recevoir en contre partie du terrain sont considérées comme dettes. On ne s’en acquitte pas de la zakat. Il faut donner la zakat des appartements à vendre.

Question : Comment faut-il donner la zakat des appartements à vendre en cours de construction ?
REPONSE
On ajoute l’argent de tous les matériaux achetés au nisab tout comme les biens du commerce. (Non pas le prix anticipé de la partie du bâtiment construit.) Ou, après avoir vendu les appartements, on donne la zakat des années précédentes. (C’est-à- dire l’année à laquelle on a commencé la construction et les années au cours desquelles celle-ci a duré.)

La zakat du tailleur
Question :
Le tailleur, peut-il, en ne pas prenant l’argent des chemises ou des pantalons qu’il cousus (passé composé), considérer sa somme comme la zakat qu’il donner ?
REPONSE
Oui. Il est préférable qu’il la donne en or.

La zakat du marchand d’étain
Question :
La personne exerçant le métier d’étameur, peut-elle ajouter à sa zakat la somme qu’elle ne reprend pas des pauvres pour les objets qu’elle a étamés ?
REPONSE
Oui.

Question : Le dentiste peut-il considérer comme zakat la somme qu’il ne prend pas des pauvres en contre partie des dents qu’il soigne ?
REPONSE
Oui, il peut ajouter cette somme à la quantité de zakat dont il devra s’acquitter.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
17 Ocak 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net