Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Zakat (Aumône Légale)  >  Demander la zakat ou la sadaka

Taille de la police      Imprimante
 
Demander la zakat ou la sadaka

Question : Est-ce convenable de demander la zakat ou la sadaka (aumône facultative) ?
REPONSE
Il est strictement interdit, pour celui ayant la nourriture pour un jour, de demander la zakat ou la sadaka. Mais il lui est permis de prendre la zakat ou la sadaka qu’on lui a donné sans sa demande. Ce sera bien que le pauvre n’étant pas nécessiteux, ne prenne pas la zakat ou le sadaka qu’on lui a destinés. Lorsque quelqu’un a demandé le devoir pour amasser (recruter) l’aumône, Notre Prophète a déclaré : (Je ne voudrais pas te charger de ramasser les souillures que les gens jettent en se lavant [les biens].) [Ibni Madjéa]

Il a dit à une personne demandant un chameau donné par un tiers comme la zakat (Peut-on boire l’eau sale avec laquelle une grosse personne en sueur lavé le corps ? La zakat est comme cette souillure.) [Imam Malik]

Imam Ahmad explique le hadith (La zakat purifie la fortune) comme suit : (Le bien de zakat qu’on a pris alors qu’on n’en avait pas besoin, va faire périr les autres biens qu’on a.) [Tergib]

Il faut donner la zakat aux nécessiteux ! Dans le Coran, on déclare, à plusieurs reprises, la zakat avec la salat. O y déclare : (Accomplissez la salat et acquittez-vous de la zakat !) [Sourate Baqara 43]

Question : Le pauvre peut-il demander la zakat ?
REPONSE
Non, il est permis qu’il déclare qu’il est pauvre.

La mesure pour mendier
Question :
A qui peut-on donner la zakat ? Quelle est la mesure, dans la religion, pour mendier ?
REPONSE
La zakat se donne aux personnes qui n'ont pas la quantité de zakat et qui sont si malades qu'elles ne peuvent pas travailler, ou aux handicapés ou à ceux qui mènent leur vie d'une façon difficile même s'ils travaillent. Allahu teala a créé ce genre de pauvres comme 1/40ème de la population. Le musulman riche donnant sa zakat, aura à la fois gagné le contentement d’Allahu teala en accomplissant les adorations, à la fois fait une aide sociale. En plus, il aura aussi préservé ses biens des droits des pauvres ainsi que de leur empiètement. Si les riches donnent 1/40ème de leur fortune aux pauvres, ils auront évité, dans les pays musulmans, les abus de la pauvreté.

La zakat et les sadaka sont en même temps des aides sociales constituant des préventions afin d’éviter les calamités économiques. Le pauvre peut prendre la zakat dont la somme est supérieure à ses besoins et moins que la quantité de nisab (96 gr. d’or). On appelle pauvre celui qui a plus de biens pour son entretien mais moins que le nisab. Quelle que soit la somme de salaire, chaque fonctionnaire de l’Etat assurant difficilement l’entretient de sa famille, peut, puisqu’il est considéré comme pauvre, prendre la zakat.

Dans les hadiths, il est déclaré :
(Celui qui se fait tomber dans un état où il doit demander de sadaka [aide, argent=l’aumône] aux autres en ne pas travaillant, sera nécessiteux à 70 choses.) [Tirmizi]

(Celui qui mendie sans être nécessiteux, indigent est comme celui qui a avalé un charbon ardent.)
[Beyheki]

(Celui qui mendie pour accumuler des biens, aura [comme s’il avait] mendié un charbon ardent en feu.) [Mouslim]

(Allahu Teala rendra nécessiteux aux endroits et aux moments inattendus celui qui mendie tant que lui et sa famille n’ont pas besoin d’une chose à laquelle ils ne pourront pas résister.) [Beyheki]

(Si le mendiant savait la responsabilité de mendier, aurait tout de suite arrêté de mendier.) [Taberani]

(Le vrai pauvre, est celui qui n’a rien pour se satisfaire un besoin, à qui on ne donne pas de sadaka parce qu’on ne s’en rappelle pas et qui ne demande rien aux autres pour lui-même.) [Boukhari]

(Je jure pour ces 3 choses-ci : Les biens [le patrimoine] ne diminuent jamais en donnant des sadaka [aide, aumône aux pauvres]. Alors donnez des sadaka. Celui qui pardonne à la personne par laquelle il a été torturé pour l’amour d’Allah sera cher dans ce monde et dans l’autre. Alors pardonnez ! Et Allah ouvrira la porte de pauvreté à celui qui ouvre la porte de demande [qui mendie].) [I. Ahmed]

(La richesse qui empêche de mendier, est d’avoir la nourriture le matin et le soir.) [Ruzeyn]

Il n’est pas permis de mendier à la personne qui a de la nourriture pour un jour, c’est-à-dire le matin et le soir. Il n’est pas permis de donner quelque chose au mendiant s’il a devant lui l’argent pour la nourriture d’un jour. Mais s’il ne l’a pas devant lui, il est permis de lui donner de l’argent [de l’aide=l’aumône etc.] parce qu’on ne sait pas s’il dispose de la nourriture pour un jour.

Il faut donner tous les jours la sadaka [l’aumône]. Il ne faut pas attendre un mois pour la donner et se dire (je donnerai beaucoup plus de sadaka au bout d’un mois.)

Bilal-i Habéchi, un des compagnons de notre Prophète (paix et bénédiction soient sur lui) avait accumulé des très bonnes dattes pour donner à notre Prophète pour que ce dernier les offre à ses visiteurs. Un jour, notre prophète est venu à la maison de Bilal-i Habéchi et a demandé ce que c’était quand il a vu ces dattes. Bilal-i Habéchi a dit (Je les ai accumulées pour vous les donner pour que vous les offriez à vos visiteurs). Sur ce coup, le Messager a déclaré :
(N’as-tu pas peur que ces dattes deviennent des fumées en Enfer ? Ô Bilal, distribue ces dattes [donne les comme sadaka=aumône], n’aie pas peur qu’elles diminuent !) [Bezzar]

Ne fût-ce que dans le but donner en cadeau aux autres, il n’est pas convenable d’accumuler longtemps des biens.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
15 Ekim 2018 Pazartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net