Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Jeûne et Ramadan  >  Les excuses qui permettent de ne pas jeûner

Taille de la police      Imprimante
 
Les excuses qui permettent de ne pas jeûner

Question : Quelles sont les excuses qui rendent « permis » le fait de ne pas jeûner ?
REPONSE
Les excuses qui permettent de ne pas jeûner sont celles-ci :
1-Maladie : Le malade ou celui qui comprend qu’il deviendra malade en cas de jeûne, ne jeûne pas ou s’il jeûne, il peut le rompre. Le garde malade est aussi considéré comme le malade. S’il a des difficultés en servant le malade en cas de jeûne, il peut ne pas jeûner.

2- Voyage : Celui qui va plus loin que 104 km deviendra voyageur (séféri) là où il va rester moins de 15 jours. S’il y a des difficultés en cas de voyage, si le travail se désorganisera ou un cas qui pourrait provoquer un accident, il sera permis de rater le jeûne. Dans un hadith, il est communiqué : (Jeûner en voyage en cas de difficulté ne sera pas bien considéré, ne sera pas considéré comme une bonté.) [Boukhari]

3- Grossesse et avoir un enfant allaité : Si un problème (dégât) surgit pour la mère, l'enfant, la femme enceinte et la femme allaitante, il leur est permis de ne pas jeûner. Dans un hadith, il est déclaré : (Allahu teala a donné la permission de ne pas jeûner à la femme enceinte et à la femme qui allaite l'enfant et Il les a autorisées de jeûner plus tard [c'est-à-dire de rattraper les jours où elles n’ont pas jeûné].) [Abou Davud, Tirmizi, Nesai]

Pour la femme qui allaite un bébé, qu’il soit son bébé ou celui d’une autre, le jugement est toujours le même.

4- Faim et soif : Si, la personne chez laquelle une faim et soif considérables sont faites ressenties, s’il y a un risque de mort ou si sa raison la quittera ou si elle sera atteinte par un dommage en devenant malade, elle peut rompre son jeûne.

5- Vieillesse : Si la personne âgée qui ne peut pas jeûner, n’a pas non plus l’espoir de redevenir saine, elle donne rançon (fidyé) pour les jours où elle n’a pas pu jeûner. La rançon (fidyé) de 30 jours est de 52 kg de farine. Ou on peut aussi donner la quantité d’or équivalente à 52 kg. de farine.

6- Menace : Si on menace la personne qui jeûne en disant (Si tu ne romps pas ton jeûne, nous te tuerons ou nous couperons un de tes membres) et si les personnes qui la menacent sont capables de faire cela et si elles ne font pas semblant (bluff), il sera permis pour la personne qui jeûne de rompre son jeûne.

Il est très récompensé de jeûner au mois de Ramadan. Ne pas jeûner sans excuse est un grand péché. Mais s’il y a une excuse considérée comme valable par la religion, ce ne sera pas un péché de ne pas jeûner. Dans le hadith, il est déclaré :
(Si, celui qui ne jeûne pas sans excuse un jour au mois de Ramadan, jeûne, à la place de ce jour, toute l’année, il ne pourra pas [encore] atteindre la récompense qui allait être donnée pour ce seul jour de Ramadan.) [Tirmizi]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
20 Ocak 2018 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net