Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Notre Religion et les autres Religions erronées  >  Les musulmans en Europe

Taille de la police      Imprimante
 
Les musulmans en Europe

Question : Certains musulmans qui viennent ici de divers pays musulmans disent : « L'Europe est un continent non musulman. Ce n'est pas un péché en Europe de ne pas respecter les lois ». Comment les musulmans doivent-ils se comporter en Europe ?
REPONSE
Ibni Abidin, grand savant islamique, déclare que:
« Il est nécessaire dans les pays non musulmans de respecter [de ne pas contrevenir] leurs lois. Il n'est jamais permis d'attaquer les biens, la vie et la chasteté des infidèles. » (Redd-ul Muhtar, le thème « les juges (cadi) »)

Abdulgani Nablusi communique que :
« Si l'Etat interdit une action neutre [moubah], il sera nécessaire [un devoir] de respecter, de suivre cet ordre. Il ne sera pas autorisé de se mettre en danger. » (Hadika p.143)

Mouhammed Hadimi dit :
« Il est nécessaire (vadjib=un devoir) de faire, pour la population, chaque action neutre (moubah) ordonnée par l'Etat. » (Bérika p.91)

Comme on voit dans ces trois ouvrages, le musulman, où qu'il soit, aussi bien dans les pays musulmans que dans les pays non musulmans, partout dans le monde, il ne doit pas contrevenir aux lois de l'Etat dans lequel il vit, il doit être un bon exemple, avec son bon comportement pour tous.

Délit et péché en Europe
Le code de la route impose aux usagers de rouler à droite en Allemagne et à gauche en Angleterre. La personne, qui dit: (Ne pas suivre les lois des pays en Europe ne sera pas un péché), et qui roule sur la file de gauche sur les routes Allemandes et à droite sur les routes en Angleterre et qui provoque par ce fait, sa mort ainsi que celle des autres gens, aura commis un grand péché. Non pas, parce qu'elle a enfreint les lois des pays Européens, mais parce qu'elle a porté préjudice à elle-même et à la société. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire (wadjib) de ne pas enfreindre les lois, même des non musulmans. Y contrevenir est un péché.

Un scientifique étranger, après s'être converti suite à son examen de l'Islam, lorsqu'il est allé dans les pays arabes, voit les mauvais agissements, comportements des musulmans dans ces pays et il dit (Si j'observais votre mode de vie, je ne deviendrais pas musulman). Quel terrible jugement est-ce là ! Aucun musulman n'a le droit, avec ses mauvais comportements, de jeter l'opprobre sur cette parfaite religion qu'est l'Islam.

Le musulman doit se parer de la belle morale de l'Islam, il ne doit nuire à personne, il ne doit pas être rebelle, il ne doit pas provoquer l'anarchie, il ne doit ni être abusé, ni séduit par les mauvaises personnes, en résumé, il ne doit ni commettre des péchés envers Allahu teala, ni commettre des délits contre l'Etat et enfreindre ses lois.

Comme on a pu le voir, le fait que les musulmans essayent de corriger, avec force, les corruptions en Europe peut provoquer la fitna (trouble, désordre), ce qui est un grave péché. Dans les hadiths chérif, il est déclaré : (Evitez la discorde [fitna], la discorde provoquée par la parole est comme la discorde provoquée avec l'épée.) [Ibni Madjéa]

(Lorsque l'Apocalypse [la fin des temps] s'approchera, les troubles (bouleversement, désordre) accroitront. Celui qui sort de sa maison en tant que musulman, retourne le soir chez lui en tant que mécréant. Celui qui était croyant le soir, se réveille le matin en étant incrédule. Par ces temps d'agitation, celui qui reste assis sagement chez lui, est préférable à celui qui agit, celui qui s'assoit est mieux que celui qui est debout, celui qui est debout est mieux que celui qui marche et celui qui marche est mieux que celui qui court. Alors, restez assis dans vos demeures et ne vous mêlez pas aux agitations (fitna) !) [Abou Davud]

(Le croyant (musulman) parfait est la personne qui, à l'époque des troubles, fait le jihad avec sa vie et ses biens, en s'isolant à un endroit, tout en accomplissant les adorations et qui ne cause du tort à personne.) [Hakim]

(Au temps de la fitna, restez dans vos demeures, repentez-vous de vos péchés, tenez votre langue, occupez-vous de vos affaires et ne vous mêlez pas des affaires des autres.) [Nésai, Abou Davud]

(Heureux soit celui qui ne se mêle pas aux désordres (à la fitna), de même quel bonheur pour celui qui patiente lorsqu'il se trouve impliqué dans la fitna!) [Abou Davud]

(Quand des désordres liés à des événements, les troubles apparaîtront, sois, si tu peux, non pas l'assassin mais la victime [assassiné]!) [Abou Nouaym]

(Si à l'heure des événements troubles, des malfaiteurs entrent dans votre maison, soyez comme Habil, le fils d'Adam, qui a dit [dans le sens de l'interprétation du 28ème verset de la sourate Ma'ida] "Même si tu tends ta main sur moi pour me tuer, moi, je ne te tendrai pas ma main sur toi, pour te tuer.") [Tirmizi, Abou Davud]

(Au temps de la discorde -fitna- , ne sortez pas de vos maisons! Brisez vos flèches, brisez vos arcs! Soyez comme Habil, le fils d'Adam alaihisselam!) [Abou Davud, Tirmizi]

Obéissance et rébellion
Contrevenir, se rebeller contre la législation (les lois) des non musulmans en Europe est une chose, ne pas leur obéir en est autre chose. Si les patrons, les chefs ordonnent aux travailleurs musulmans de boire de l'alcool, de jouer aux jeux de hasard, les musulmans ne font pas ce genre d'actions. Car, il y a un hadith chérif qui déclare que: (On n'obéit pas à l'ordre d'une personne qui constitue une rébellion envers le Créateur). Mais, il n'est pas non plus permis de se révolter contre un ordre illégal reçu. Même si les parents ordonnent de commettre des péchés, ou de renier sa foi musulmane, on ne doit pas leur obéir. Mais il ne sera pas non plus correct de les chagriner en se révoltant.

Dans le noble hadith, rapporté par Hakim, il est déclaré : (Si le président [le chef, le gouverneur] dit « Soit tu quittes l'Islam ou bien je te tuerai », n'abandonne pas l'Islam, tend ton cou [c'est-à-dire accepte d'être tué]). Notre religion n'autorise pas la révolte, le soulèvement contre le gouverneur qui oblige les musulmans à devenir mécréants. Or, un gouverneur qui n'est pas mécréant, n'obligerait pas les musulmans à renier leur foi. Partout dans le monde, où que l'on soit, il faut éviter de provoquer la discorde.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Mayýs 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net