Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Qu’est-ce que la Sunna et la Bid’ah?  >  Les sortes de Sunna

Taille de la police      Imprimante
 
Les sortes de Sunna

Question : Comment les savants islamiques ont-ils interprété le hadith (Mon intercession [chafa’at] est interdite à celui qui abandonne ma Sunna) ?
REPONSE
On appelle « sunna » les adorations que Notre Prophète a ordonnées ou faites de lui-même.

La Sunna se divise en deux catégories :
1- Sunna-i huda
2- Sunna-i zévaïd

1- Sunna-i huda
On appelle aussi ceci “sunna-i muakkada”. Ces sunnas sont propres à la religion islamique, elles n’existent pas dans les autres religions. Notre Prophète a régulièrement réalisé ces sunnas, il les a rarement abandonnées et il n’a rien dit non plus à ceux qui les abandonnent. On appelle « gayr-i muakkadah » les sunnas qu’il abandonnait de temps en temps. Abandonner régulièrement (toujours), sans excuses, la sunna-i muakkada est makrouh (interdit), ce sera un petit péché. Et abandonner les sunna-i muakkada au sein de la salat est tahrimi makrouh (interdit). (Redd-ul Muhtar)

Tous les jugements de notre religion sont extraits du Coran. Ces jugements sont de trois sortes :
a-Les jugements dont la signification est claire et qui sont déclarés par les hommes de science. [Comme, Allah est unique.]

b- Les jugements extraits, par les mujtahid, à l’aide du qiyas (comparaison analogique faite par un savant islamique). [Le fait que les obligations de woudou (ablution mineure) sont quatre dans l’école Hanéfite, et dix selon l’école Hanbalite.]

c- Une partie de ces jugements est très cachée. On ne peut pas les comprendre tant qu’Allahu teala ne les déclare pas. Ce genre de jugements sont seulement déclarés à Notre Prophète. Même si ces jugements s’extraient aussi du Coran, parce qu’ils sont expliqués par Notre Prophète, on les appelle (sunna). (Mektubat-i Rabbani, tome II, lettre n°55)

Les sunnas comme appeler l’adhan, pratiquer la salat (namaz, prière) en commun, sont des sunna-i huda. (Hadika)

2- Sunna-i zévaïd
Ce sont les choses (actions, actes, paroles) que Notre Prophète réalisait régulièrement non pas comme adoration mais comme coutume. Abandonner les sunna-i zévaïd n’est pas makrouh. La manière de l’habillement de Notre Prophète, le fait qu’il commençait, par la droite, à faire les bonnes actions sont des sunna-i zévaïd. (Redd-ul Muhtar)

Dans un hadith, il est déclaré :
(Il y a la sunna qui est liée au fard [obligation] et celle qui ne lui est pas liée. La source de la sunna liée au fard se trouve dans le livre d’Allah [Coran]. Suivre cette sunna [c'est-à-dire sunna-i huda] est hidaya [le salut, la bonne voie] et l’abandonner est une déviation. Suivre l’autre sunna [c'est-à-dire sunna-i zévaïd] est une vertu et l’abandonner n’est pas un péché.) [Tabarani]

Ne pas réaliser les choses que Notre Prophète faisait comme coutumes n’est pas bid’at. Faire ces sunnas, est lié aux coutumes des pays et des gens, elles ne sont pas des jugements religieux. La coutume de chaque pays est différente. Voire la coutume d’un même pays change avec le temps. Toutefois, suivre aussi le Messager d’Allah dans les choses liées à la coutume [s’il n’y a pas une excuse], fera atteindre à l’humain beaucoup de bienfaits dans ce monde et dans l’autre, et sera la cause des divers bonheurs. (Méktubat-i Rabbani, tome II, lettre n°55)

Lorsqu’on dit « Le Livre et la Sunna », la Sunna, veut dire ici les hadiths. Lorsqu’on dit « Fard et sunna », la sunna ici veut dire les actes que Notre Prophète faisait surérogatoirement. Quand on emploie seul le mot sunna, il veut dire l’Islam. On appelle Ahl-i sunna ceux qui suivent cette sunna. (Djévhéré)

Cheikh-ul Islam Ibni Kemalpachazadé, dit, dans son livre intitulé « Annotation de Hadis-i Erbaïn », en expliquant le hadith (Mon intercession a été interdite pour la personne qui abandonne ma sunna) : Le mot sunna dans ce hadith, veut dire l’Islam. Car le musulman, même s’il commet de grands péchés, il ne sera pas frustré de l’intercession. Néanmoins dans un hadith, il est déclaré :
(Je ferai intercession, au sein de Ma Communauté, pour ceux qui ont commis des grands péchés.) [Abou Davud]

Comme on voit, ceux qui se séparent d’Ahl-i Sunna, ne pourront pas atteindre l’intercession. (Chir’a-t-ul Islam)

Le hadith (On donnera la récompense de cent martyrs à celui qui suit ma sunna lorsque la discorde et la corruption se propageront parmi Ma communauté) nous communique, qu’on donnera la récompense de cent martyrs, à celui qui, au temps de la discorde, est dans la croyance d’Ahl-i Sunna et qui pratique la salat quotidienne cinq fois par jour en commun. (Riyadun Nasihin)

Pour cela, il faut d’abord avoir la foi selon Ahl-i Sunna, puis éviter les interdictions, puis accomplir les obligations, ensuite éviter les makrouh (interdictions de Notre Prophète), puis réaliser les sunna-i muakkada et ensuite faire les mustehab (actes appréciés par Notre Prophète).

Respecter la droite et l’impair
Question :
On dit que c’est sunna-i zévaïd de tourner la cuillère, de la droite vers la gauche, lorsqu’on mélange le sucre dans le thé, tenir le verre avec la main droite, boire le thé au nombre impair de verres. Notre Prophète a-t-il bu d u thé, pour que ces actions deviennent sunna-i zévaïd ?
REPONSE
On ne donne pas de nom, comme thé, café, limonade, individuellement. Ceux-ci sont des choses moubah (neutres). Commencer chaque action par la droite, respecter dans ses actions le nombre impair est sunna-i zévaïd. C'est-à-dire la sunna liée, appartenant à la coutume, à la mode. Elle porte aussi le nom de « mustehab ». Abandonner ceci n’est pas un péché, mais l’exécuter sera récompensé. Donnons quelques exemples :
Entrer dans la mosquée par le pied droit et s’asseoir du côté droit dans la mosquée est mustehab (apprécié). On commence par la droite en mettant ses chaussures, sa chemise, en coupant ses cheveux et en les peignant, en coupant ses ongles, en entrant dans la maison ou chambre du musulman, en donnant l’aumône. C’est aussi mustéhab de commencer par la gauche quand on fait le contraire de ces actions, par exemple ; en retirant les chaussures, la chemise, en sortant de la maison ou de la chambre du musulman, en entrant aux toilettes, en se mouchant, en faisant la propreté après avoir accompli ses besoins. Ne pas respecter, sans excuses, cet ordre, est tanzihi makrouh (déconseillé). Il est aussi mustehab de manger et de boire, d’égorger l’animal du sacrifice, d’écrire avec la main droite et de commencer par la droite lorsqu’on offre des choses comme le thé, le café, l’eau. Il n’y a pas d’inconvénient à ceux qui sont gauchers d’écrire et d’égorger l’animal avec la main gauche.

Valeur de quatre choses
Question :
Respecter le chiffre impair est sunna ; mais la chose qui n’est pas impaire ne peut-elle pas être précieuse ?
REPONSE
Respecter le chiffre impair est autre chose, le fait que les choses précieuses soient impaires ou paires est autre chose. Il y a beaucoup de sujets en rapport avec quatre choses. Quelques-uns sont les suivants :
L’ordre de la Terre se fait sur quatre bases : terre, eau, feu et vent.

L’ordre de l’univers de la nature est bâti sur quatre éléments : chaleur, froid, humidité et sécheresse.

Le salut dans la religion se gagne avec quatre choses : la salat, l’aumône, le jeûne et le hajj.

La survie de l’humain est établie sur quatre choses : manger, boire, s’habiller et se loger.

Les quatre livres sacrés : Torah, Psaumes, Evangiles et Coran.

Les quatre anges : Djébrail (Gabriel), Mikail, Israfil et Azrail (alaihimusselam)

Quatre califes : Abou Bakr, Omer, Osman, Ali (radiyallahu anhum)

Quatre madhab (écoles juridiques) : Hanéfite, Malikite, Chafiite et Hanbalite

Quatre saisons : Printemps, Eté, Automne, Hiver
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
19 Aðustos 2018 Pazar
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net