Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Ghousl (La Grande Ablution=Le bain rituel=l'Ablution majeure)  >  S'il y avait une fatwa, qui s'opposerait à elle?

Taille de la police      Imprimante
 
S'il y avait une fatwa, qui s'opposerait à elle?

Question: Il est dit, "Une fatwa (sentence religieuse) rendue par l’Imam Azam et Imameyn [Imam Abou Yusuf et Imam Mouhammed] prétend qu’il est permis de procéder à l’obturation dentaire d’une dent cariée ou au placement d’une couronne. » Y a-t-il pareille fatwa?
REPONSE
Il n'y a jamais une telle fatwa. Pendant le temps d'Imam Azam, on ignorait la technique de couronnement ou d'obturation dentaire. Si on dit: "Imai Azam écrivait sur un ordinateur," Comment réagissez-vous? Si la personne, disant cela, n'est pas folle, alors elle ment parce Imam Azam est décédé en l'an 767. Autrement dit, plus de 1200 ans se sont écoulés depuis sa mort (1241 années). A cette époque, il n'y avait ni les plombages, ni les couronnes, ni les ordinateurs. Les obturations dentaires et les couronnes dentaires font leur première apparition en 1850. Maintenant, ce n'est pas d'autre chose que de l'ignorance de dire que l'Imam Azam a donné une fatwa en faveur d’obturation et de couronnement dentaires.

Imam Abou Yusuf et Imam Mouhammed ont donné l'autorisation de lier une dent avec un fil d'or, mais Imam Aazam a, à cet égard, autorisé le fil en argent. Cette question n'est pas incluse dans le sujet concernant le bain rituel, mais dans le sujet concernant l'utilisation de l'or et de l'argent. L'autorisation donnée par ces savants est une fatwa pour l'utilisation des métaux. Cela n'a rien à voir avec le ghousl (la grande ablution=le bain rituel).

De même, il y a une fatwa donnée par les savants autorisant le port de la bague en argent. Le port d'un anneau en argent, pour les hommes, est permis. Mais si l'anneau est trop serré pour empêcher l'eau de s'infiltrer, le ghousl (la grande ablution=le bain rituel) ne sera pas valide. Est-ce que la permission du port d’un anneau d'argent signifie que la peau sous la bague serrée sera exemptée d'être lavée?

Il est nécessaire de suivre l'éthique des connaissances
Question:
Fondant leur argumentation sur les déclarations écrites dans le livre Fétéva-yi Hindiyya qui dit: "Si la nourriture est restée dans les cavités des dents ou entre les dents ou s'il y a du mucus humide dans les narines, selon la nouvelle préférable, le ghousl sera valide. Mais il vaut mieux, par précaution, ôter la nourriture et mouiller cette cavité [c'est-à-dire la partie sous le reste de la nourriture]) certains disent que les couronnes (obturations, plombages) dentaires ne constituent pas un obstacle pour la grande ablution (ghousl). Est-ce vrai?
REPONSE
C'est faux. Ils ont extrait, avec préméditation cette déclaration d’une façon incomplète. Ils ne citent pas la mention «Le mucus sec dans les narines empêche l'exécution de ghousl, constitue un obstacle pour la grande ablution" de Hindiyyé. Étant donné que l'eau s'infiltre sous la nourriture dans les cavités des dents, celle-ci ne constitue pas un obstacle pour le ghousl (un bain rituel). Toutefois, si l'eau ne passe pas en dessous la nourriture devenue solide comme de la pâte, le ghousl (le bain rituel) ne sera pas valide. De la même manière, ils ont inséré en outre, dans la traduction de Multéka, une déclaration fausse qui dit que l'obturation dentaire ne constitue pas un obstacle pour le ghousl. Quel est donc leur but?

La traduction du livre Multéka
Question : Dans le livre intitulé Izahli Multeka Tercümesi [Traduction expliquée, du Multeka], il est écrit : (Lorsqu’il n’est pas possible de retirer les plombs, les couronnes, les obtures des dents, si on se contente de verser de l’eau sur le plomb, sur la couronne, sur l'obturation des dents, la grande ablution [ghousl] sera valable, valide.) Ce livre n’est-il pas précieux ?
REPONSE
C'est une imposture, une falsification de dire qu’il existe une telle déclaration dans ce livre. A l’époque où Multéka avait été écrit, il n’existait pas d'obturation dentaire ; par conséquent, de ce fait, on ne parle point des dents plombées, obturées dans ce livre et ceci n'est pas possible. L’auteur de ce livre, Ibrahim Halébi, est décédé en 1549. Le traducteur [en langue turque] de ce livre, a ajouté la déclaration ci-dessus comme une note (apostille). Autrement dit, cet ajout n’est pas fiable.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
17 Ocak 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net