Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Ghousl (La Grande Ablution=Le bain rituel=l'Ablution majeure)  >  Ceux qui écrivent de façon correcte et de façon incorrecte

Taille de la police      Imprimante
 
Ceux qui écrivent de façon correcte et de façon incorrecte

Question: En dépit des preuves que vous avez citées, pourquoi certains écrivent-ils encore « L'obturation dentaire [la couronne, le plombage des dents] ne constitue pas un obstacle pour le ghousl (la grande ablution, le bain rituel) »?
REPONSE
Les gens qui écrivent de façon incorrecte que l’obturation dentaire n'empêche pas la pratique de ghousl sont divisés en trois groupes:
1- Ceux qui, croyant que le mot tadbib signifie « obturation dentaire, le couronnement » et qui ne sachant pas qu'il n'y avait pas une telle technique dentaire à cette époque, disent (Imam Mouhammed et Imam Serahsi ont rendu une sentence juridique en faveur de l'obturation dentaire) et qui calomnient de cette façon les livres Siyer-i Kébir et Mebsut.

2- Ceux qui sont complètement dans l'ignorance à propos de la science de fiqh (jurisprudence islamique) et qui, croyant que l'obturation et le couronnement dentaires sont une nécessité (besoin primaire=dharourat), le font ressembler au bandage posé sur une blessure, ce qui n'est pas une comparaison savante.

3- Ceux qui sont des réformateurs de la religion. Suivant la voie des personnes qui ne croient pas aux madhab (écoles juridiques) telles que Ibni Hazm, Chévkani, Abdouh, Rashid Riza, ils ont mis en avant comme preuve le réformateur Izmirli Ismaïl Hakki et certains cheikh-ul islam qui ont été nommés avec l'appui du Parti Ittihad ve Terakki (Union et Progrès), par exemple les francs-maçons Musa (Mouça) Kazim et Uryanizadé. Etant donné que certains d'entre eux considéraient que l'imitation d'une madhab était interdite et quelques autres ont préconisé l'unification des écoles juridiques (talfik=synchrètisme), ils ont conduit de nombreuses personnes vers la déviation (dalalat). Le rapport préparé par Ismail Haqqi d'Izmir ainsi que des autres réformistes dans le but de convertir les mosquées en églises et d'éradiquer le namaz a figuré dans de nombreux livres et magazines. Kadir Mýsýroglu et Sadik Albayrak, aussi, ont cité ce rapport dans leurs livres afin de critiquer.

Necip Fazil Kýsakürek et Yusuf Kerimoglu, dans leur livres "Iman Ýslam atlasi [L'Atlas de la foi et l'islam]" et Emanet ve Ehliyet respectivement, indiquent que les personnes qui ont une obturation dentaire, des dents couronnées doivent imiter le madhab Chafiite (ou Shafiite).

La responsabilité et les conséquences de parler dans les sujets religieux et de rendre des fatwas (sentence juridique) sur les questions religieuses sans avoir les connaissances nécessaires sont un fardeau lourd à porter. Il est déclaré dans les hadith-i chérifs:
(Le plus audacieux d'entre vous à donner une fatwa est le plus audacieux d'entre vous pour [entrer au] le feu.) [Darimi]

(Les anges sur la terre et au ciel maudissent celui qui donne une fatwa sans avoir des connaissances [nécessaires pour rendre cette sentence juridique].) [Ibni Lal, Asâkir Ibni ']

(Mon Oumma –communauté- périra à cause de mauvais savants et des dévots ignorants. Les pires des mauvais sont les mauvais savants. Les meilleurs des corrects, des bons sont les savants corrects.) [Darimi]

(Je crains, pour vous, des imams déviés plus que Dajjal.) [I. Ahmad]

(Dans le temps d'akhir zaman [à partir de deuxième millénaire de l’Hégire] , les savants et le savoir diminueront, mais l'ignorance augmentera. Les hommes de religion ignorants et aberrants provoqueront la discorde [fitna], ils écarteront les gens du droit chemin en rendant des fatwas erronées.) [Al-Bukhari]

(Ma Communauté souffrira beaucoup des hommes de religion incorrects.) [Hakim]

(Si une personne, sans remplir les qualifications nécessaires, rend une fatwa erronée aura commis un acte perfide.) [Abu Dawud, Hakim]

(En emportant savants, Allahu teala supprime le savoir. Quand il ne reste plus de savants, les ignorants donnent des fatwas sans savoir, causant ainsi la déviation (l'égarement du droit chemin) à la fois pour eux-mêmes et pour les autres.) [Al-Bukhari]

La responsabilité de ne pas dire la vérité et de cacher son savoir est aussi très grande. Il est rapporté dans les hadith-i chérifs:
(Quand les mensonges sont écrits (au nom de la vérité), les actes de culte sont contaminés aux adorations, et qu'on parle du mal à propos de es Compagnons, que ceux qui savent la vérité l'expliquent, la déclarent à tout le monde. Qu'Allahu teala maudisse ceux qui ne disent pas la vérité alors qu'ils la connaissent et qu’ils sont capables de la dire, soit maudit dans la vue d'Allah.) [Daylami]

(On fera porter un mors dans l'au-delà à celui qui cache sa science [aux autres, qui ne la leur déclare pas].) [Hakim]

(Toute chose, des poissons dans la mer jusqu'aux oiseaux dans le ciel, maudit la personne qui cache ses connaissances.)
[Darimi]

(Il n'est pas permis pour un savant de ne pas dire ce qu'il sait et pour une personne ignorante de ne pas demander ce qu’elle ne sait pas car Allahu teala déclare: «Si vous ne savez pas, demandez aux hommes de science.) [Tabarani]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Aðustos 2018 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net