Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Que pouvons-nous manger et boire?  >  La boisson alcoolisée, notre religion et notre santé

Taille de la police      Imprimante
 
La boisson alcoolisée, notre religion et notre santé

Question: On dit que le vin et les boissons alcoolisées sont utiles pour la santé et qu'il n'est pas un péché d'en boire en petite quantité [en quantité qui n'enivre pas]? Quelle est la place de la boisson alcoolisée dans notre religion?
REPONSE
Dans le Coran et dans les hadiths [paroles de notre Prophète], pour désigner la boisson alcoolisée, passe le mot "hamr". Hamr est la boisson alcoolisée. Il a été plusieurs fois prouvé scientifiquement que la boisson alcoolisée provoque certaines maladies, diminue la raison, altère le foie, le cerveau et le système nerveux. Une personne, même si elle n'est pas musulmane, doit rester loin de la boisson alcoolisée vu que celle-ci nuit à la santé. Et le musulman, même si la boisson alcoolisée ne nuit pas à la santé, ne doit pas en boire même pas une seule goutte. Dans le Coran, il est déclaré:
(Ô ceux qui ont la foi! La boisson alcoolisée, les idoles et les flèches de divination sont les jeux sales de Satan; restez loin de ceux-ci pour que vous atteigniez le salut. Le Satan veut , par le moyen de la boisson alcoolisée et le jeu de hasard, mettre, entre vous, l'inimitiè et la haine, et vous éloigner de l'invocation d'Allah et de la salat [namaz, prière rituelle]. Désormais, abandonnez-les tous!.) [Sourate Maidé 90, 91]

Dans les hadiths, il est déclaré:
(Un jugement certain a été révélé au niveau de l'interdiction de la boisson alcoolisée.) [Muslim]

(Toute boisson fermentée [contenant de l'alcool] est strictement interdite.) [Abou Dawud]

(Il est aussi défendu de boire le peu d'alcool dont le trop [boire en grande quantité] enivre.) [Nésai]

(Il n'existe pas dans l'alcool la spécialité de remède. Il provoque des maladies.) [Muslim]

(La boisson alcoolisée engendre le mal.) [Tabarani]

(La boisson alcoolisée est la clé de tous les maux.) [Ibni Madjéa]

(Que celui qui croit en Allah et au Jour du Jugement ne boit pas d'alcool, ne s'assoie pas non plus à la table où on boit de l'alcool.) [Tabarani]

(Abstenez-vous de la boisson alcoolisée! Elle répand le mal comme l'arbre donne naissance à des branches.) [Ibni Madjéa]

([Boire] la boisson alcoolisée est le plus grand des péchés, elle est la mère de chaque mal et de chaque péché.) [Tabarani]

(Le rideau de la pudeur de celui qui boit de l'alcool se déchire, le Satan devient son ami, il le pousse à chaque mal et il l'empêche [de réaliser de] chaque bonté.) [Tabarani]

(On voit, quand l'alcoolique se lève de sa tombe, l'écriture entre ses deux yeux: "Celui-ci est frustré de la miséricorde d'Allah".) [Deylemi]

(Les anges de compassion restent loin de l'ivrogne.) [Bazzar]

(Le visage de celui qui boit de l'alcool sera, au Jour de la Résurrection, noir ainsi que sa langue accrochée; tout le monde fuira sa mauvaise odeur.) [Zévadjir]

([Boire] la boisson alcoolisée est pire que [commettre] l'adultère.) [Riyadun Nasihin]

(Il arrivera un temps où on considérera la boisson alcolisée comme licite en changeant son nom.) [I. Ahmad]

(Allahu teala a maudit celui qui boit la boisson alcoolisée, qui la fait boire [qui l'offre aux autres], qui l'achète et qui la vend, qui la garde, qui la transporte, celui à qui on l'apporte et celui qui dépense son argent [l'argent gagné par la vente de la boisson alcoolisée].) [Ibni Madjéa]

(Si on trahit la chose confiée, on donne la zakat [l'aumône annuelle] sans vouloir, en la considérant comme une punition, les basses personnes passent au pouvoir, on abandonne de faire le convenable de la peur des oppresseurs, on boit de l'alcool, on joue les instruments de musique et ceux qui viennent après blâment leurs prédécesseurs, ils subiront des calamités diverses.) [Tirmizi]

(Un roi dit à un homme: "Choisis entre la boisson alcoolisée, l'assassinat, l'adultère et de manger le porc, sinon je te tuerai". Cet homme choisit de boire de la boisson alcoolisée. Quand il la boit, il fait aussi toutes les autres actions [que le roi a citées].) [Taberani, Hakim]

(Tous les maux sont un endroit fermé. La clé de cet endroit est la boisson alcoolisée. Celui qui en boit, ouvre sa porte et y entre. Et toutes les bontés sont rassemblées dans une pmême place. La serrure de cette place est salat et la clé de celle-ci est le woudou [=l'ablution mineure].) [Islam Ahlaki]

(Dans le temps, il y avait un dévot [ascète] qui, restant loin des gens, pratiquait des adorations. Une femme vit cet homme et devint amoureuse de lui. Par la suite, elle lui envoya son serviteur: celui-ci vint près de lui et a dit: On vous appelle pour un témoignage. Et le dévot va au lieu qu'on a lui a dit et arrive près d'une belle femme, en passant par quelques portes. La femme lui dit: "Soit tue cet enfant, soit commets l'adultère avec moi, soit bois ce vin. Si tu ne fais pas un de ceux-ci, je crirai avec toute ma force et je t'indignerai. Le dévot, constatant qu'il est obligé de faire un choix entre les propositions, il consent à boire du vin. Quand il le boit, il deveint ivrogne, puis commet l'adultère avec la femme, ensuite tue l'enfant. Wallahi la foi et le vin ne peuvent pas être ensemble. L'un écarte l'autre.) [Ibni Hibban]

(Allahu teala m'a ordonné d'interdire tous les instruments de musique tels que le tambourin, la clarinette, le luth et les idoles qu'on adorait au temps de la Jahiliyya [ignorance], et Il m'a ordonné d'annoncer qu'Allah offrira les bienfaits du Paradis au croyant, qui abandonne la boisson alcoolisée par crainte d'Allah.) [I. Ahmad]

(Si on boit du vin en lui attribuant divers noms, l'instrument de musique et les chanteuses se multiplient, Allahu teala les ruine, les écroule.) [Ibni Madjéa, Ibni Hibban]

(Si les instruments de musique et les boissons alcoolisées se multiplient, il arrivera des calamités telles qu'enfoncer dans la terre, d'être transformé en une autre forme.) [Tirmizi]

(La salat -namaz=prière rituelle- de celui qui boit du vin ne sera pas acceptée pendant quarante jours.) [Tirmizi, Hakim, Nésai]

"Sa salat ne sera pas acceptée" ne veut pas dire qu'elle ne servira à rien. Ca veut dire que cette personne, buvant du vin, sera sauvée du devoir de la salat mais elle sera en même temps frustrée de la grande récompense promise à la salat. Il serait facile, pour celui qui pratique la salat, d'abandonner les péchés. Celui qui boit de l'alcool, doit aussi continuer à accomplir la salat.
(L'individu, ne peut pas, alors qu'il a la foi, commettre l'adultère, voler et boire la boisson alcoolisée. Celui qui fait ces actions aura retiré de son cou l'anneau d'Islam. S'il se repent, Allah teala l'accepte.) [Nésai]

(La foi de celui qui commet l'adultère et qui boit du vin, le quitte comme sort la chemise du dos.) [Hakim]
(La boisson alcoolisée et la foi ne peuvent pas se trouver ensemble, l'une écarte l'autre.) [Baïhiqi]

(La lumière de la foi quitte le coeur de celui qui boit de la boisson alcoolisée.) [Tabarani]

(L'alcoolique ne peut pas entrer au Paradis.) [Hakim]

Chaque personne qui boit de l'alcool ne devient pas "mécréante". Car, selon la croyance d'Ahl-i Sunna, on ne dit pas "mécréant" à celui qui commet des grands péchés. [Les Wahabites disent "mécréant" à celui qui commet des grands péchés, par exemple celui qui boit la boisson alcoolisée, qui ne pratique pas la salat, qui se promène en n'ayant pas couvert les parties du corps qu'il faut obligatoirement couvrir. C'est aussi pour cette raison que le Wahabisme n'a rien à voir avec l'Islam, c'est-à-dire avec Ahl-i Sunna.] Les savants islamiques ont expliqué le hadith (Il ne peut pas entrer au Paradis) comme: (Il ne peut pas entrer au Paradis sans subir la peine de son péché.)

Celui qui commet toujours le grand péché, ne pratique pas la salat, ne peut pas accorder d'importance aux interdictions d'Allahu teala, et il peut, qu'Allah protège, perdre sa foi. C'est pour cette raison que la lumière de la foi de celui qui boit de l'alcool et qui commet les autres grands péchés peut s'éteindre un jour. Nos ancêtres "La cruche se casse dans le chemin de l'eau" ont-ils dit. Comme chaque cruche ne se casse pas dans le chemin pour aller chercher de l'eau, on ne peut pas dire que chaque personne qui boit de l'alcool meurt sans foi. Mais les péchés qu'on commet continuellement conduisent l'homme au blasphème. Ceux qui boivent de l'alcool, s'ils continuent à pratiquer la salat en lui accordant de l'importance, il sera facile qu'ils abandonnent de boire. Dans le Coran, il est déclaré: (La salat protège l'homme de chaque mal.) [Sourate Anqebut 45]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
20 Ekim 2018 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net