Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Ghousl (La Grande Ablution=Le bain rituel=l'Ablution majeure)  >  Les cas qui nécessitent l'accomplissement de l'ablution majeure (ghousl)

Taille de la police      Imprimante
 
Les cas qui nécessitent l'accomplissement de l'ablution majeure (ghousl)

Question: Quels sont les cas qui nécessitent la grande ablution (ou l'ablution majeure=ghousl)?
REPONSE
Les cas qui nécessitent la grande ablution sont ceux-ci:
1- Il est obligatoire de pratiquer la grande ablution quand la période de règles est finie ou de 40 jours après la naissance (l'accouchement) ou quand on devient djunub. Quand les règles sont terminées, si on devient aussi djunub, il suffit d'accomplir une seule grande ablution pour ces deux cas. La femme, si elle voit ses règles alors qu'elle est djunub, elle pratique, si elle le désire, tout de suite la grande ablution ou elle attend jusqu'à la fin des règles, puis elle accomplit le gousl une fois pour les deux cas.

2- Quand le bout du pénis (la partie ronde en dessous de la peau de circoncision), pénétre dans le vagin de la femme, aussi bien l'homme que la femme devient djunub.

3- Quand le sperme, blanc foncé chez l'homme et jaune turbide chez la femme, sort de sa place à cause du désir charnel (luxure), on devient djunub.

4- L'homme ou la femme, fait des rêves hérotiques la nuit et qu'il (ou elle) voit que le sperme a coulé, celui-là (ou celle-là) devient djunub. Si il (ou elle) se voit dans le rêve avoir des relations sexuelles mais s'il (ou elle) voit, quand il (ou elle) se réveille, que le sperme n'a pas coulé, on ne pratique pas la grande ablution. Certains savants ont déclaré que, chez les femmes, le sperme rentre à l'intérieur, donc il serait bien, appréciable qu'elles se lavent par précaution.

5- Le sperme qui a quitté sa place en étant dû à la luxure (par plaisir), qui reste dans le canal d'urine, s'il en sort, par après, il faudra accomplir la grande ablution. S'il sort après avoir uriné ou après un certain temps, il ne faudra pas la pratiquer.

6- Faire la masturbation nécessite la grande ablution.

7- Si on devient djunub et qu'on pratique la grande ablution mais que par après, le reste du sperme sort, parce qu'on n'a pas uriné auparavant, il faudra à nouveau accomplir la grande ablution. C'est la raison pour laquelle, il faut accomplir le ghousl après avoir d'abord uriné et ainsi fait sortir le reste du sperme coincé au canal d'urinage.

8- Si le bout du pénis, entre aux fesses de la femme (sodomie) ou de l'homme, que le sperme soit sorti ou pas, il sera obligatoire de pratiquer le gousl pour ces deux personnes. Il est strictement interdit d'avoir, avec sa femme, des relations conjugales par ses fesses (donc la sodomiser), qu'elle soit en période de règles ou qu'elle n'y soit pas. C'est un grand péché. Salir les jeunes garçons, c'est-à-dire la pédérastie est un plus grand péché que le précédent. La grande ablution est nécessaire aussi pour celui qui viole l'animal, qui est un très laid et grand péché.

9- Celui qui voit le sperme sur son linge let qu'il ne se rappelle pas d'avoir eu un rêve évoquant des désirs charnels, doit accomplir le ghousl. Celui qui, après s'être réveillé, voit le sperme sur son linge, doit aussi pratiquer le ghousl, même s'il ne se rappelle pas d'avoir eu un rêve évoquant des désirs charnel. S'il croit que c'est le mézi, alors, il le pratique quand même par précaution.

10- Si une liquide jaune (ou ses semblables), sort de la femme qui pense à son mari, après un tremblement dû à la luxure, il faut pratiquer la grande ablution.

Les cas qui ne nécessitent pas la grande ablution
Question:
Quels sont les cas qui ne nécessitent pas la grande ablution?
REPONSE
Certains cas, qu'on croit, parmi le peuple, qu'ils nécessitent l'accomplissement de la grande ablution, ne nécessitent pas en réalité cette dernière.
Les cas qui ne nécessitent pas la grande ablution:
1- Si un homme voit une femme nue ou un homme nu, cela ne nécessite pas la grande ablution. Si, en la (ou le) regardant, le sperme arrive par luxure (plaisir), cela nécessite la grande ablution, mais si c'est le mézi qui sort, il n'est pas nécessaire de la pratiquer.

2- Si une femme voit son mari nu ou une autre femme nue, cela ne nécessite pas la grande ablution.

3- Si, pendant que le couple fait des flôtreries ou des baisers, pendant qu'on regarde, avec luxure, l'image nue ou en y pensant, c'est le mézi (et non pas le sperme) qui sort, cela nécessite pas la grande ablution.

4- Le liquide collant de la prostate qui sort après avoir uriné ou pratiqué la grande ablution et le védi ne nécessitent pas le gousl.

5- Quand le sperme sort parce qu'on a levé une chose lourde ou parce qu'on est tombé d'un endroit, nécessite la grande ablution seulement selon l'école Chafiite, selon les 3 autres écoles, ceci ne la nécessite pas.

6- Celui qui se rappelle qu'il a eu un rêve dans lequel il a eu des désirs charnels, mais qui ne voit pas de sperme sur son linge, il n'est pas obligé d'accomplir le gousl. Celui qui voit, après s'être réveillé, l'humidité sur le lit, les vêtements ou les jambes, et qu'il comprend que c'est du mézi qui est le liquide blanc coulant ou si pendant qu'il est en veille, le mézi sort, tout cela ne nécessite pas la grande ablution.

7- Après être djunub et ensuite pratiqué le gousl, si, le sperme de son mari sort de la femme, ceci ne nécessite pas le gousl.

8- Si l'homme ou la femme se rase les aisselles et le devant, ceci ne nécessite pas le gousl.

9- Si les hommes sentent le parfum que les femmes ont mis sur elles-mêmes, ceci ne nécessite la grande ablution ni pour celui qui le met, ni pour celui qui le sent. Cela n'annule même pas l'ablution. Mais, il n'est pas permis, pour les femmes, de mettre du parfum pour des personnes autres que son mari.

Si le sperme ne sort pas
Question:
J'ai subi une opération de prostate. Parce qu'ils m'ont enlevé les glaudes génitiales contenant le sperme, il n'y a pas de rassemblement du sperme dans les testicules. Quand j'ai des relations sexuelles avec mon épouse, le sperme n'arrive pas. Je vois des rêves dans lesquels j'entre en relation sexuelle, il n'y a rien qui sort de mon corps. Parfois, je vois un coulant turbide, dans mon urine et ce, sans cause et je m'inquiéte si c'est le sperme. Deviens-je djunub dans ce cas, dois-je pratiquer la grande ablution?
REPONSE
Quand on a des relations sexuelles avec sa femme, même si le sperme ne sort pas, il faut tout de même accomplir la grande ablution. Qaund on fait des rêves dans lesquels on entre en relation sexuelle, s'il n'est pas sorti de liquide du corps, il n'est pas non plus besoin de la pratiquer. Et si le sperme sort pour une raison quelconque mais cela sans être dû à la luxure, cela ne nécessite pas le ghousl, selon l'école Hanéfite. Ce que vous voyez dans votre urine, peut être le liquide de la prostate. Il serait bien de le faire analyser. Fût-ce le sperme, s'il sort sans être dû à la luxure, cela ne nécessite pas le ghousl. Mais s'il sort pour des causes dues à la luxure, et qu'il sort par après sans désir charnel, cela rend nécessaire la grande ablution.

Si on ne voit pas le sperme
Question:
On m'a attaché, par une opération, le canal du sperme au canal de l'urine. On dit que quand on fait des rêves dans lesquels on entre en relation sexuelle, le sperme se coule dans l'urètre. Mais je ne vois pas du sperme dans mon urine. Dois-je accomplir le gous dans ce cas?
REPONSE
Si on ne voit pas le sperme, il n'est pas besoin de pratiquer la grande ablution.

Quand on se fait examiner
Question:
Quand une femme se fait examiner, pour les maladies propres aux femmes, à un médecin (homme), et si ce dernier examine son organe sexuel, la femme devra-t-elle accomplir la grande ablution? Quand elle se fait examiner avec l'ultrason, faut-il le gousl? Comme certains disent que si la femme entre son doigt à son devant ou à son derrière, elle doit pratiquer le gousl, quelques autres disent que cela ne nécessite pas la grande ablution. Quelle est la vérité?
REPONSE
Aussi bien la première affirmation que la deuxième ne peuvent pas être considérées comme vraies, il est nécessaire de les expliquer. Quand le doigt entre à l'intérieuer, si elle ne sent pas du goût, il n'est pas nécessaire d'accomplir le gousl. Si elle sent du goût, elle doit l'accomplir. Sentir du goût veut dire sentir des sentiments charnels (luxure). Dans le livre intitulé Séadet-i Ebediyyé, on dit, en se référant au livre Redd-ul Muhtar (dont l'auteur est Ibn Abidin, grand savant islamique):
"Quand le pénis de l'enfant ou celui de l'animal ou celui du mort ou toute chose comme le pénis ou le doigt entre à l'intérieer [c'est-à-dire à l'organe sexuel de la femme], si elle sent du goût, elle doit pratiquer la grande ablution. Si elle ne sent pas du goût, il sera bien qu'elle la pratique."

Le fait que le djunub voit ses règles
Question:
Si la femme djunub commence à voir ses règles, faut-il qu'elle se lave?
REPONSE
Ce n'est pas une condition, pour elle, de se laver tout de suite, elle peut attendre jusqu'à la fin de ses règles . Couper les ongles et les cheveux alors qu'on est djunub est répréhensible (makrouh). C'est pour cette raison qu'il sera appréciable si elle accomplit la grande ablution.

Faire faire l'accouchement
Question:
Si, pendant le Ramadan, le médecin pour l'homme ou la femme ou la sage-femme (accoucheuse), fait accoucher une femme, alors qu'il a pratiqué le woudou (l'ablution mineure), son ablution ou son goushl ou son jeûne s'annule-t-il?
REPONSE
Selon l'école Hanéfite, ces cas n'annulent ni le jeûne, ni le woudou et ni le ghousl. Il n'est pas permis, sans nécessité, de se faire accoucher par un médecin homme.

On pratique le ghousl une fois
Question:
La femme qui a terminé de voir ses règles et qui n'a pas accompli la grande ablution, si elle entre en relations sexuelles avec son mari, et qui, par après, fait des rêves dans lesquels elle voit qu'elle entre en relation sexuelle (ce qui amène l'éjaculation du sperme), maintenant (c'est-à-dire la femme qui devient djunub plus d'une fois), combien de fois doit-elle pratiquer le ghousl?
REPONSE
Il est suffisant qu'elle la pratique une seule fois, même si elle devient djunub de nombreuses fois. Il faut accomplir le goushl avant la fin du temps de la salat. Si le temps se termine, on aura, en outre, commis un autre grand péché pour avoir raté la salat.

Jusqu'à ce que la tuile s'enfonce
Question:
Faut-il se laver, quand on fait l'homosexualité ou la fornication avec le Tzigane, jusqu'à ce que la tuile s'enfonce?
REPONSE
Non, il n'existe pas une chose comme ça, c'est une parole vaine et absurde. Même si l'homosexualité et l'adultère (ou la fornication) sont des grands péchés, celui qui pratique une fois la grande ablution (après avoir eu ces rapports) deviendra propre, pur.

Quand on devient musulman
Question:
Quand un non musulman, devient musulman, est-il nécessaire qu'il accomplisse la grande ablution?
REPONSE
S'il s'est lavé, après être devenu djunub, il sera appréciable (mustehab) qu'il accomplisse le ghousl parce qu'il est devenu musulman. Si le mécréant djunub s'est lavé, son impureté ne reste pas, car, selon l'école Hanéfite, ce n'est pas obligatoire d'avoir l'intention. Il sera compté, en étant lavé, d'avoir pratiqué le ghousl. S'il ne s'est pas lavé après être devenu djunub, il sera obligatoire, pour lui, d'accomplir le goushl quand il sera devenu musulman. (Islam Ahlaký)
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Mayýs 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net