Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Que pouvons-nous manger et boire?  >  Manger le repas des non-musulmans

Taille de la police      Imprimante
 
Manger le repas des non-musulmans

Question : Les femmes chrétiennes nous amènent des repas, des nourritures qu'elles ont préparées. Nous les mangeons. Certains disent que les non musulmans sont impurs, il n'est pas permis de prendre leurs cadeaux qu'ils nous offres. Est-ce vrai ?
REPONSE
Il n'y a pas d'inconvénient a manger les nourritures (produits) des non musulmans, de prendre leurs cadeaux et de les utiliser. Un des plus grands savants islamiques, Imam Rabbani déclare :
(Il est déclaré au 29ème verset de la sourate Tawba : (Les polythéistes sont évidemment impurs). Les savants Hanéfites ont interprété ce verset comme suit: "Le fait qu'Allahu teala déclare que les polythéistes sont impurs est dû au fait que leur cour, leur croyance sont impurs. Si les non musulmans respectent la propreté, on ne peut pas dire qu'ils sont "sales, impurs" . Car Notre Prophète, a mangé chez un juif, et il s'est lavé avec [de l'eau se trouvant dans] un récipient d'un polythéiste. Hadrat Omer aussi [le deuxième calife] s'est lavé [après avoir accompli ses besoins] avec [l'eau se trouvant dans] la cruche d'une femme chrétienne. Si le corps des polythéistes était considéré sale, ils [Notre Prophète et Ses compagnons (Ashab-i Kiram) ] ne mangeraient pas leurs nourritures, et leurs repas, ne boiraient pas leur eau. Si le corps des polythéistes était sale, ils ne devraient pas être propres lorsqu'ils ont eu la foi. Alors le fait que l'on dise qu'ils sont sales, impurs c'est pour déclarer que leur cour est impur. Quand ils deviennent musulmans, quand ils ont la foi, cette saleté, cette impureté quitte leur cour, celui-ci devient propre, pur. Le fait que leur croyance, leur cour soient sales n'exige pas que leur corps le soit aussi. Dans le Coran, il est déclaré: (Il est halal, licite de manger ce que le peuple du Livre [les juifs et les chrétiens] a cuit, a égorgé.) [Sourate Maidé 5]

Alors il ne faut pas considérer comme "impurs" les musulmans qui se mêlent aux incrédules, aux infidèles et qui font du commerce avec eux. Il ne faut pas s’abstenir de manger, en considérant les musulmans qui sont en contact avec les incrédules, leur repas, et il faut éviter de ne pas entrer dans la voie de se séparer des musulmans. Ce cas n’est pas la prudence, le fait de se sauver de ce cas est la prudence.) [Méktubat, tome 3, lettre n°22]

Encore un des plus grands savants islamiques, Imam Ghazali déclare :
(Les choses qu’on ne sait pas qu’elles sont interdites (haram=illicites) peuvent être mangées. Notre Prophète s’est purifié avec le pot d’un polythéiste et Hazret-i Omer [le deuxième calife] a accompli l’ablution [avec de l’eau] d’une cruche d’une femme chrétienne. Les compagnons de Notre Prophète [Ashab-i Kiram] buvaient l’eau que donnaient les incrédules. Or il est strictement interdit de manger la chose sale, impure. Et les incrédules sont en général impurs. Leurs mains et pots contiennent du vin. Ils mangent les animaux qu’ils tuent de différentes manières et qu’ils transforment en charogne [en ne les égorgeant pas de la manière déclarée par l'Islam]. Les compagnons de notre Prophète [paix et bénédiction soient sur lui], en dépit de cela, comme ils ne savaient pas que c’était sûrement sale, ils prenaient et mangeaient les produits de nourriture comme la viande, le fromage des incrédules.) [Kimya-iSaadet]

Notre religion déclare qu’il est permis, excepté l’aumône annuelle (zakat), de donner de sadaka-i fitr [l’aumône qu’on donne pendant ou après le ramadan], le vœu (adak) et le cadeau au citoyen non musulman et de prendre de lui le cadeau et le tribut. (Durer,Mevkufat)

Notre religion déclare qu’il n’est pas permis de respecter, de vénérer, de révérer et de saluer les incrédules à cause de leur croyance, mais elle dit que, en cas de besoin, il sera permis de les saluer et de leur serrer la main. (Redd-ul Muhtar)

Torturer le zimmi (ou dhimmi) est un péché plus grand que de torturer un musulman. Il est permis de saluer le zimmi afin de ne pas le rendre triste, pour ne pas l’affliger. (Durr-ul Muhtar)

[Zimmi (ou dhimmi) veut dire le non musulman vivant dans un Etat islamique et acceptant de payer un tribut à l’Etat. Zimmi, en tant que mot, signifie protégé, c'est-à-dire les non musulmans sont protégés par l’Etat islamique en contrepartie d’impôts qu’ils payent à ce dernier.]

Dans un hadith, il est communiqué: (Je serai ennemi moi-même de celui qui nuit au zimmi [le non musulman vivant dans le pays islamique].) [Hatib]

Encore dans les hadiths, est-il déclaré : (Ne refusez pas le cadeau [qu’on vous offre]) et (Prenez la chose donnée sans qu’elle soit demandée [la chose que vous n’avez pas demandée aux autres, c’est eux qui vous l’ont offerte] ! C’est le bien [rizik] envoyé de la part d'Allahu teala.) [Beyheki]

Question : Est-il permis de manger ce qu’offre le mécréant, de prendre le cadeau qu’il donne et de boire son verre ?
REPONSE
La réponse à ces 3 questions : Oui.

Question : Est-il permis de manger les nourritures sucrées qu’apportent nos voisins athées ?
REPONSE
On peut manger les repas des irréligieux (athées) tant qu’on ne sait pas qu’ils sont impurs. C'est-à-dire si on ne sait pas qu’ils contiennent du porc et du vin, il sera permis de les manger.

Question : Est-il interdit de manger, à l’étranger, les repas contenant de viande ?
REPONSE
Quand vous dites « l’étranger », vous devez aussi déclarer votre pays. Aussi bien les Etats-Unis, l’Allemagne que le Japon sont des pays étrangers. On peut manger les chairs des animaux égorgés par les chrétiens, et on ne peut pas manger ceux qui sont égorgés par les japonais, chinois, les athées. [C'est-à-dire on peut manger les animaux égorgés par les peuples du Livre (les juifs et les chrétiens) mais on ne peut pas manger ceux qui sont égorgés par les mécréants athées, ceux qui ne croient pas à un livre sacré comme les Bouddhistes.]

Question : Aujourd’hui les chrétiens tuent les animaux en tirant une balle à leur tête ou en les étranglant. Est-il permis de manger les animaux que ceux-ci [les chrétiens] tuent ?
REPONSE
Si on sait avec exactitude qu’ils tuent en étranglant ou en tirant la balle, on ne peut pas les manger. Mais ceci ne peut pas être avec la présomption.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
20 Ocak 2018 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net