Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Se couvrir  >  La facilité dans la religion et le pantalon

Taille de la police      Imprimante
 
La facilité dans la religion et le pantalon

Question : Selon le verset (Allah ne vous a pas chargés de difficultés), comme il sera une facilité, ne comprend-on pas qu’il sera permis, pour les femmes, de porter un pantalon, de s’habiller avec celui-ci ?
REPONSE
Il n’est pas permis, pour ceux qui sont comme nous et comme vous, de donner du sens aux versets du Coran ? Quel rapport existe-t-il entre la difficulté et le fait de ne pas mettre un pantalon pour les femmes ?

Il y a des gens qui essayent de réformer, de renouveler la religion en disant (Dans la religion il y a la facilité.) Dans notre religion, il n’y pas la place de l’excès et de la tare. Notre religion ordonne d’être normal, moyen. Dans les hadiths, il est déclaré :
(La meilleure, plus cher des affaires est celle qui est normale.) [Beyheki]

[Normal veut dire le chemin moyen loin de l’excès et de la tare. L’excès veut dire plus que le normal et la tare moins que le normal. Par exemple, dormir trop est l’excès et dormir trop peu est la tare.]

En faisant l’excès, essayer de prier, de faire des adorations de la manière à laquelle on ne peut pas résister, par exemple accomplir durant toute la nuit la salat sans dormir, jeûner toujours les matins, rester loin de sa femme [ne pas avoir de relations sexuelles avec elle], ne jamais manger des choses comme la viande, le lait, le baklava, ne veut pas dire être bon musulman.

Dans les hadiths, il est déclaré :
(J’ai été envoyé avec une religion facile. Dans notre religion, il n’y a pas de le fait de vivre sans se marier comme les prêtres. Mangez la viande, soyez ensemble avec votre femme. Jeûnez aussi [surérogatoirement]. Qu’il y ait des jours où vous ne jeûniez pas ! Accomplissez aussi de la salat [surérogatoire] ! Dormez aussi ! On m’a ordonné [de faire] cela!) [Taberani]

(La religion est la facilité. La religion rendra perdant celui qui va loin dans la religion.) [Nésaï]

Donc, il est difficile de prier sans manger, sans boire, sans dormir.
De nos jours, il y a très peu de gens qui sont dans l’excès ou il n’y en pas. Mais il y en trop qui sont dans la tare. Il y en aussi qui essayent de corrompre la religion en disant (dans la religion, il y a la facilité) ou (Je fais ce qui est facile).

Quelques exemples :
On met des kroumirs aux pieds et on masse sur ces derniers [c'est-à-dire on ne se lave pas les pieds]. En prenant cela, comme exemple, il ne sera pas permis de masser les ongles sur lesquelles on a mis du vernis. Ou il ne sera pas permis de masser sur les chaussures en nylon d’aujourd’hui. Même s’il est une facilité de masser sur les chaussettes [donc ne pas se laver les pieds], on aura changé l’ordre de la religion, l’adoration ne sera pas valide.

Il est obligatoire (fard) de faire le tayammum [la lustration pulvérable avec de la terre propre]. Mais, faire tayammum dès que les eaux s’arrêtent de couler, comme les réformistes en religion disent, ne serait pas une facilité dans la religion, mais serait la changer. Ne pas jeûner aussi au mois Ramadan quand il vient en été et le surseoir en hiver aussi serait changer la religion.

Ce serait aussi changer la religion, en disant qu’il y a la facilité dans la religion, de ne pratiquer la prière quotidienne à l’heure et les accomplir toutes au soir avant de se coucher. (Il y a la facilité dans la religion) veut dire (Profitez des permissions données par notre religion). Sinon, ça ne veut pas dire (Que chacun fasse les choses qui lui plaisent et qu’il ne fasse pas les choses qui ne lui plaisent pas, qu’il change les adorations à son aise, que l’homme s’habille avec les vêtements faits pour les femmes et que la femme s’habille avec les vêtements faits pour les hommes.) Personne n’a le droit de faire même un petit changement dans la religion.

Dans le Coran, on déclare littéralement : (Laisse ceux qui prennent leur religion pour jeu et amusement.) [Sourate Al Anam- les bestiaux- 70]

Notre Cher Prophète (alaihisselam) déclare :
(Que la malédiction soit sur l’homme qui s’habille comme une femme et sur la femme qui s’habille comme un homme.) [Hakim]

(La femme qui veut ressembler à un homme et l’homme qui veut ressembler à une femme n’est pas des nôtres) [I. Ahmet]

(La femme qui essaie de ressembler à un homme, et celui qui continue à boire de l’alcool, ne peuvent pas entrer au Paradis.) [Taberani]

Le fait que l’homme, même s’il n’a pas l’intention de ressembler, porte un collier à son cou, des bracelets à son bras et des boucles d’oreilles à ses oreilles, ressemblera aux femmes et donc ce n’est pas permis. Pour la femme aussi, même si elle n’a l’intention de ressembler aux hommes, il ne sera pas permis qu’elle porte le pantalon. Le pantalon est un habit propre aux hommes, un vêtement d’homme.

Dans le livre intitulé Séadet-i Ebediyyé, on dit :
(Dans le hadith cité dans l’ouvrage intitulé Tergib-us-salat, il est dit : (Que la malédiction soit sur les nues alors qu’elles sont couvertes et les femmes s’habillant comme les hommes, et les hommes s’habillant comme les femmes.) Voire le pantalon très étriqué est aussi interdit pour les hommes car il précise les grosses parties avret. En outre que cela, ni dans le temps ni maintenant, ce n’était pas une coutume de l’Islam le fait que les femmes s’habillent avec le pantalon. Ce fait provient des irréligieux, sans religion et des personnes qui ne connaissent pas l’ordre de se couvrir de l’Islam. Les haram [interdictions], même si elles se sont propagées, se sont implantées, elles ne deviennent pas des coutumes de l’Islam. Il est déclaré dans le hadith que celui qui ressemble aux mécréants, infidèles deviendra l’un d’eux. Même si les femmes peuvent mettre le pantalon sous le manteau, il faut que ce dernier couvre les genoux [jambes] comme s’il n’y avait pas de pantalon.)

Dans le hadith, il y passe l’expression la nue étant couverte. Celles qui s’habillent avec le collant sont-elles couvertes ? Les vêtements en sous sont précis. Les parties avret se voient précises quand on regarde de l’extérieur. Le pantalon aussi est comme ça. Dans un hadith, il est déclaré :
(Qu’Allah maudisse les gens qui dévoilent leurs parties avret et ceux qui la regardent.) [Beyheki]

Question : Certains disent : Au sujet de se couvrir, fais d’abord ce que tu peux faire. Tu feras le mieux avec le temps. Il ne faut pas commencer l’affaire directement parfaitement. Il n’y a pas un jugement disant que les femmes ne peuvent pas s’habiller avec le pantalon. Les femmes ne doivent pas mettre un pantalon qui peut préciser les parties avret de derrière [les fesses], elles ne doivent pas donner des apparences où leurs parties du corps sont précises. Ainsi le pantalon ne sera pas un habit propre aux hommes, il deviendra un habit pour les femmes. Mets aussi le voile [foulard] que tu aimes. Tu peux perfectionner ceux-là au cours du temps, au futur. Car le Messager d’Allah déclare (Rendez facile, ne rendez pas difficile).
Pouvez-vous donner des explications à ce sujet ?
REPONSE
Le pantalon est un habit d’homme. Il ne deviendra pas un habit de femme en étant large. Il n’est pas permis que l’homme ressemble à la femme et la femme à l’homme, de quelque manière que ce soit. Par exemple, le fait que l’homme porte un collier, bracelets, boucles d’oreilles, aura ressemblé aux femmes. Le fait de mettre le pantalon, se raser comme les hommes fera ressembler aux hommes. La signification de 3 hadiths :
(Que la malédiction soit sur l’homme qui s’habille comme une femme et sur la femme qui s’habille comme un homme) [Hakim]

(Que la malédiction soit sur l’homme qui se comporte comme une femme et sur la femme qui se comporte comme un homme) [Buhari]

(La femme qui essaie de ressembler à un homme, et celui qui continue à boire de l’alcool, ne peuvent pas entrer au Paradis.) [Taberani]

Notre Prophète a dit, quand il a vu une femme avec une tenue d’homme et une lance à la main, (Que la malédiction soit sur la femme qui veut ressembler à un homme et sur l’homme qui veut ressembler à une femme). Il a exilé un homme qui, en coloriant ses mains et ses pieds, voulait ressembler à une femme. (Taberani, Ebu Davud)

Il est incorrect de dire tu feras mieux avec le temps alors que notre religion déclare l’importance de cette affaire. Ce qu’il nous faut, c’est déclarer l’ordre de la religion tel qu’il est. Celui qui peut l’appliquer, l’applique. Il ne peut l’appliquer parfaitement, par moitié ou pas du tout. Peut-on dire à quelqu’un qui a commencé à accomplir la salat (prière quotidienne) : (Il n’est pas nécessaire que tu la pratiques 5 fois par jour, pour le moment, tu peut l’accomplir une fois dans un jour, au cours du temps tu feras mieux.) Montrer, soi-disant, plus de miséricorde à cette communauté que le maître de la religion, est-ce du zèle au nom de la religion ou au nom de Satan ?

Le fait qu’on dit (Même si les femmes peuvent mettre le pantalon sous le manteau, il faut que ce dernier couvre les genoux [jambes] comme s’il n’y avait pas de pantalon.) dans le livre intitulé S. Ebediyyé, ne veut pas dire qu’il permet, aux femmes de s’habiller avec le pantalon. On veut dire : S’il y a des cas qui nécessitent de mettre un pantalon, on peut le porter au moins comme ça [pour les femmes]. Quand les femmes le mettent de cette manière, il ne devient pas un habit de femme, mais comme on ne le voit pas, il sera permis qu’elles le mettent. C’est comme mettre la bague en or dorée, couronnée avec l’argent, ce qui est permis, parce qu’on ne voit pas l’or. Il est incorrect qu’on dise (L’habit propre aux hommes deviendra un habit propre aux femmes.) Par exemple, si un homme met des colliers, des bracelets, dans le but de se soigner [pour la thérapie], ces objets ne perdront pas leur qualité d’être parure, mais il sera permis pour l’homme de les mettre, pour se soigner, pour la thérapie. (Rendez facile, ne rendez pas difficile) ne veut pas dire (Faites ce qu’il vous vient à l’esprit, à votre aise, changez la religion comme vous voulez). Ca veut dire : Profitez des permissions de notre religion, n’allez pas trop loin, ne causez pas la tentation, la discorde. Sinon ça ne veut pas dire : (Que chacun fasse ce qui lui plaît, qu’il ne fasse pas ce qui ne lui plaît pas, qu’il change la religion selon ses envies). Qu’est-ce que la mesure de la facilité ? Une chose étant facile pour quelqu’un, peut être difficile pour un autre. Alors il faudrait changer la religion selon chaque individu. Alors quelle est la nécessité de la religion ? Pourquoi a-t-on déclaré les ordres et les interdictions religieux ? Les lois religieuses ont-elles été révélées alors qu’elles sont inutiles, superflues [hacha]? Faire un changement dans la religion, en disant (parce que cela me convient) veut dire changer la religion.

Dans le livre S. Ebediyyé, on dit encore : (Le chalvar [pantalon, jogging très large], comme il est très large, même s’il sera une bonne couverture aussi pour les femmes aux endroits où il est coutume, habituel de le mettre, il ne sera pas permis de le mettre aux endroits où il sera la cause pour faire naître la discorde, la tentation.) Donc, nous devons appliquer l’ordre de la religion et en même temps nous abstenir de causer la tentation, de provoquer la discorde.

Question : La fille âgée de 7 ans, peut-elle mettre à la maison, le pantalon et le jogging ?
REPONSE

Oui.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
19 Nisan 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net