Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Se couvrir  >  L’importance de se couvrir

Taille de la police      Imprimante
 
L’importance de se couvrir

Question : Quelles sont les personnes qui renient l’ordre de se couvrir ?
REPONSE
Les personnes, qui ne croient pas au Coran mais qui disent “ Nous n’acceptons comme preuve que le Coran » et ceux qui sont adeptes de la religion ésotérique, incorrecte du 19ème renient le fait de se couvrir en Islam. Or dans le Coran, il est déclaré littéralement :
(Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de cacher [de couvrir] leurs parures sauf la partie qui apparaît et qu'elles rabattent leur voile jusqu’à leurs poitrines.) [Sourate La Lumière- Nour, 31]

Dans ce verset, certains sujets ne sont pas clairs. Par exemple, la femme à quoi va-t-elle baisser son regard, comment gardera-t-elle sa chasteté, qu’entend-on par le mot parure (zinet) ? Est-ce le henné, le khôl, les bijoux, les boucles d’oreille, le collier ? Ces sujets ne sont pas clairs, ils sont expliqués par les hadiths. Allahu teala déclare (Soumission au Messager est soumission à Allah) et (Explique, expose le Coran, que je t’ai descendu, aux gens pour qu’ils comprennent.) [Nahl 44]

Le sens de ce verset avec les explications du Messager d’Allah est le suivant:
(Dis aux croyantes de baisser leurs regards [aux (devant des) hommes étrangers=namahram] de garder leur chasteté, et de cacher [de couvrir] leurs parures [comme le collier, les boucles d’oreilles, le henné, le khôl et les parties du corps comme les cheveux, la nuque où on met des parures] sauf la partie qui apparaît [pour le nécessaire : le visage et les mains] et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines [Comme ça, par cette manière qu’elles couvrent entièrement leurs cheveux, leur cou, leur nuque, leurs oreilles et leurs poitrines].) [Sourate La Lumière- Nour, 31] (Tefsir-i Djélaleyn, Médarik)

Le hadith (Tout le corps de la femme [sauf son visage et ses mains] est avret [doit être couvert]) cité dans le livre intitulé Médjma’ul Enhur déclare comment doit se couvrir une femme. Quand Esma [la belle-sœur de notre Prophète, la sœur de notre mère Aiché qui est la femme du Messager d’Allah] est venue en ayant mis un vêtement fin près de notre Prophète, celui-ci n’a pas regardé sa belle-sœur. Il a détourné son visage et a dit (Ô Esma, quand une fille arrive à l’âge auquel elle doit pratiquer la salat –namaz, prière rituelle-, elle ne peut pas montrer son corps, sauf son visage et ses mains, aux hommes.) [Ebu Davud]

Et notre mère Aïché dit :
(Qu’Allah ait pitié des premières femmes émigrantes. Quand le verset ordonnant de se couvrir était révélé, elles avaient couvert tout de suite leurs cheveux en déchirant leur pechetamal.) [Bukhari, Nésaï]
[Péchetémal veut dire une sorte de couverture que les femmes mettaient devant leur jupe.]

Dans notre religion, il y a 2 manières de se couvrir: L’une c’est pour les femmes libres et l’autre pour les captives (femmes esclaves).

Les femmes esclaves (captives) ne couvraient pas leur tête, d’ailleurs elles n’étaient pas obligées de la couvrir. L’obligation de se couvrir [tout le corps] était pour les femmes libres. Avant la révélation du verset ordonnant de se couvrir, ces dernières aussi ne couvraient pas leur tête. Les hypocrites faisaient l’importunité aux femmes esclaves, aux captives. Ils la faisaient aussi, entre ce temps, aux femmes libres. Et lorsqu’on entendait l’événement, ils disaient “ Nous avons cru que celle-ci était une captive, femme esclave ». Alors Allahu teala a déclaré : (Que les femmes libres ne s’habillent pas comme les femmes esclaves [captives= djariyé], qu’elles se couvrent entièrement le corps, comme ça que soit déclaré qu’elles sont des femmes libres et qu’elles ne soient pas attaquées de l’importunité.) La signification de ce verset (ayat) est :
(Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles [djilbab= habit de dehors comme le manteau] : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées.) [Coran, Sourate Al- Azhab, 59]

Certains hérétiques [les personnes qui ne suivent pas une des 4 écoles juridico islamique] disent : “ Il n’est pas un péché, pour les vieilles femmes qui ne voient plus de règles, de montrer leurs cheveux ». Mais dans le Coran, il est déclaré littéralement :
(Il n’y a pas de reproche pour les vieilles femmes, n’ayant plus l’espoir, l’envie de se marier, de retirer leur habit qu’elles mettent sur leurs vêtements, leurs vêtements de sortie [comme le manteau] à condition de ne pas montrer leurs parures [leurs parties du corps où elles mettent des parures, donc la tête, les oreilles, le cou, les bras et les jambes].) [Sourate Nour 60]

Si on fait attention, il est interdit de montrer, les parures qu’il est permis de les vendre, de les montrer à l’orfèvrerie, quand elles sont sur les femmes. Même pour les mères des croyants (Vous, vous n’êtes pas comme les autres femmes, ne parlez pas de façon douce [avec les hommes étrangers], ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).) [Sourate Azhab, 32-33]

Après ces preuves, il ne reste aucun doute que ceux qui disent “ En Islam, il n’y a pas le fait de se couvrir, ça n’existe pas » ont une mauvaise intention.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Temmuz 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net