Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Se couvrir  >  Se promener, sortir en étant non couverte est un autre péché à part

Taille de la police      Imprimante
 
Se promener, sortir en étant non couverte est un autre péché à part

Question : Certains disent : “ Se couvrir n’est pas une condition de la foi, ni de l’Islam. Il ne faut pas si insister là-dessus. » Le fait de se promener en étant non couverte n’est-il pas un péché différent des autres péchés ?
REPONSE
Dire cela est incorrect, faux. On appelle “ proposition, l’invitation » faire les obligations et s’abstenir des interdictions. Croire aux propositions, c’est croire qu’il faut faire les obligations et s’abstenir de faire les interdictions, est une condition, une base de la foi. Celui qui croit à la plupart des propositions mais qui ne croit pas à une seule, n’aura pas cru en Mouhammed alaihisselam. Il deviendra infidèle (incrédule). Pour être musulman, il faut croire à l’ensemble des propositions. Si un musulman, bien qu’il croie aux propositions, ne les fait (observe) pas, par exemple, en suivant des faux amis et ses désirs sensuels, boit de l’alcool, ne respecte pas l’ordre de se couvrir [sort sans se couvrir], n’aura pas perdu sa foi, il ne deviendra pas infidèle. Il sera musulman pécheur.

Bien qu’il croie à l’ensemble des ordres d’Allah et qu’il les mette en pratique mais s’il ne veut pas appliquer même seulement un ordre, s’il ne l’aime pas, s’il ne se plaît pas, s’il le méprise, s’il ne le reconnaît pas comme un devoir, il perdra sa foi, il deviendra infidèle (kafir).

Par exemple dire (Je me promène en étant non couverte, et alors ? Que se passera-t-il ? Regarde le cœur, mon cœur est pur) veut dire agréer une part des propositions et ne pas agréer une part des propositions. Chaque musulman doit faire attention à ce point, ceux qui n’appliquent pas les ordres d’Allah, doivent être intelligents pour ne pas perdre leur foi. Ne pas appliquer la proposition est autre chose, ne pas vouloir l’appliquer, la mépriser est autre chose. Il ne faut pas confondre ces 2 choses.

Se promener en étant non couverte est différent des autres péchés par 3 points :
Le premier point: C’est un péché qu’on ne commet pas parfois mais toujours, perpétuellement. Dans les hadiths, il est dit (Si on continue à commettre le petit péché, il sera un grand [péché]) et (Lorsque l’homme commet un péché, il se produira un point noir dans son cœur. S’il continue le péché, le point noir grandit et englobe tout le cœur.) [Haraïti]

Ca veut dire que le cœur de ceux qui commettent des péchés perpétuellement se noircit. Notre prophète dit (Le cœur de ceux qui continuent le péché [qui continuent à le commettre] sera cacheté. Ils ne pourront plus faire des actions récompensées.) [Bezzar]

La femme n’appliquant pas l’ordre de se couvrir, si elle jeûne et elle fait l’aumône annuelle, même si elle est dispensée du devoir de jeûner et de faire l’aumône annuelle, elle n’aura pas les récompenses promises à ces adorations. C'est-à-dire les péchés qu’elle commet font disparaître ses récompenses. On dit qu’elle n’aura pas de récompenses à cause de cela. Sinon, chaque adoration valide et accomplie avec sincérité, sera récompensée.

Puis, dans notre religion, s’abstenir de commettre des péchés est plus important que (vient en avant) de gagner des récompenses. Dans un hadith, il est déclaré : (S’abstenir [de commettre] d’un petit péché est mieux que la totalité des adorations des humains et des djinns.) [Séadet-i Ebediyyé, Riyadun Nasihin]

Pour la femme riche, il est obligatoire d’aller au pèlerinage. Mais si elle n’a pas de proches parents (mahram) ou de mari, il lui est strictement interdit d’y aller [toute seule].

Deuxième point : Déclarer le péché, qu’on commet en cachette, est un 2ème péché. La femme, se promenant, sortant sans se couvrir, comme elle commet ce péché sans être gênée, devient un mauvais exemple pour les autres. Dans un hadith, il est dit : (Chaque musulman sera pardonné, mais sauf celui qui déclare son péché aux autres.) [Boukhari]

La femme ne respectant pas l’ordre de se couvrir, commet ce péché devant le public, déclare son péché aux gens. Comme il est déclaré dans le hadith, il est difficile le pardon des péchés qu’on commet devant le public.

Même s’il ne faut pas dire infidèle (incrédule) pour la femme sortant en étant non couverte, avec et au fil du temps, le cœur de celle-ci se noircit, et si elle n’est pas triste parce qu’elle se promène en étant non couverte, elle peut perdre un jour sa foi.

Le troisième point : Se promener en étant non couverte, est un péché qui amène au déshonneur. Si une femme boit de l’alcool, joue aux jeux de hasard, vole, son mari essayera de l’empêcher, de la guérir. Mais si la femme ne respectant pas l’ordre de se couvrir, se promenant en étant non couverte, va plus loin dans son déshonneur, son mari l’abandonnera, la quittera tout de suite. Ca se peut que certains la tuent.

Notre Prophète (alaihisselam) a déclaré que la partie entre le nombril et les genoux des hommes et tout le corps, sauf le visage et les mains, des femmes sont avret [doivent –être obligatoirement couverts.] Dans les hadiths, il est déclaré :
(Dévoiler sa partie avret est un grand péché.) [Hakim]

(Qu’Allah maudisse les gens qui dévoilent leur partie avret et ceux qui la regardent.) [Beyheki]

Dans le Coran, il est déclaré :
(Dis aux croyantes de baisser leurs regards [aux hommes étrangers=namahram] de garder leur chasteté, et de cacher [de couvrir] leurs parures [et les parties du corps comme les cheveux, la nuque où on met des parures] sauf la partie qui apparaît [pour le nécessaire, le visage et les mains] et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines [Comme ça, de cette manière qu’elles couvrent entièrement leurs cheveux, leur cou, leur nuque, leurs oreilles et leurs poitrines].) [Sourate La Lumière- Nour, 31]

Et aussi dans la sourate Azhab, on ordonne aux femmes craignant Allahu teala, quand elles doivent parler en cas de nécessité avec les hommes étrangers, de ne pas parler de façon douce pour ne pas causer l’excitation des hommes qui ont une mauvaise intention. L’homme qui est excité de la voix de la femme, ne serait-il pas excité quand il regarde une femme non couverte ?

Néanmoins celui qui souhaite, peut se soumettre à l’ordre d’Allahu teala, et aussi celui qui désire, peut suivre son âme et le Satan.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Temmuz 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net