Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Notre cher Prophète  >  Connaître notre cher Prophète

Taille de la police      Imprimante
 
Connaître notre cher Prophète

Question : Que doit être l’étendue de notre connaissance sur l’Envoyé d’Allah ?
REPONSE
Tout Musulman voit la beauté, la supériorité de notre Prophète autant que son degré de connaissance de sincérité et d’amour envers le Prophète le lui permet.

Les savants Islamiques, héritiers de notre Prophète, l’ont vu avec toutes ses beautés et ont tombé amoureux de lui. Le premier de ceux-là est Ebu Bekr-i Sýddýk. Il était d’un degré si haut à voir la lumière de Prophétie et à être amoureux de lui que personne d’autre n’a pu être comme lui. Une fois il avait dit “Je changerais toutes mes bonnes actions contre votre une seule erreur.”

Une autre personne qui a vu la beauté et qui l’a comprise et qui a expliqué était la mère des musulmans Âiþe [Âisa]. Notre mère Âisa était une savante, intelligente et décente. Elle était éloquente et simple. Elle connaissait le sens du Coran, les permis et les interdits, les poèmes arabes et la science du calcul.

Ce quatrain a été récité par notre mère Âisa pour notre Prophète :

Ve lev semiû fî mýsra evsâfe haddihi
Le mâ bezelû fî sevmi yûsufe min nakdin.
Levvâmî zelîhâ lev reeyne cebînehu
Le âserne bilkat'il kulûbi alel eydî.

“Si ceux d’Egypte avait entendu la beauté des joues de notre Prophète, ils n’auraient rien donné pour le marché de Yusuf alaihissalam qui a la réputation d’être beau. Ils auraient gardé tous leurs biens pour voir les joues de notre Prophète. Si, ceux qui ont médit de Zeliha pour être tombée amoureuse de Yusuf alaihissalam, avait vu le front lumineux de notre Prophète, ils auraient coupé leur cœur à la place de leurs mains et ils n’auraient même rien senti.”

Encore notre mère Âïché dit :
“Un jour notre Prophète réparait ses chaussures. Et moi je tricotais. J’ai regardé son visage béni. La sueur venait de son front brillant. La goutte de sueur donnait de la lumière partout. Il m’éblouissait. J’étais très étonnée. Il m’a regardée et m’a dit : (Que t’arrive-t-il ? pourquoi es-tu si rêveuse ?). “Ô notre Prophète. Je me suis pâmée en regardant les lumières de votre front et les lumières venant de votre sueur.” Il s’est levé et est venu près de moi. Il m’a embrassée entre mes yeux [front], et il a dit : (Ô Aïché ! Qu’Allah te comble de bienfaits. Je n’ai pas pu te rendre heureuse comme toi, tu m'as rendu heureux). C'est-à-dire qu’il a dit que “tu m’as satisfait plus que je ne t’ai satisfaite. Le fait que notre Prophète embrasse entre les deux yeux de notre mère Âïché, signifie son contentement pour avoir compris en voyant le visage béni de notre prophète.

Un des noms de notre Prophète récité dans le Coran est le mot Yasin qui est dans la sourate Yasin. Seyyid Abdülhakim-i Arvasi, qui est un des grands savants Islamiques, a dit : “Yasin veut dire, Ô mon habib [aimée] qui est le plongeur de mon océan de tendresse”. Toutes les personnes qui entendent le nom de cet océan, qui le voient de loin, qui viennent prés de lui, qui plongent à l’intérieur et descendent jusqu’où Allahu teâla le permet, ils sont brûlés en tout instant de leur vie par l’amour de notre Prophète et ils ont exprimé cet amour avec des poèmes brûlants des larmes sincères. Entre ceux-ci, un des plus grands et plus célèbres est Mevlana Halid-i Baðdadi qui a pris une grande portion de ce grand océan et il a écrit des poèmes pour l’exprimer.

Mouhammed Masum (rahmetullahi aleyh) dit :
(Le plus grand bienfait est de suivre Mouhammed alaihissalam qui est l’homme supérieur des deux mondes. Pour se protéger des tortures de l’Enfer, il faut obéir au maître des hommes choisi et aimé par Allahu teâla. Les bienfaits du Paradis sont pour ceux qui le suivent. Pour gagner l’amour d’Allah il est impératif d’obéir. Les prières et les excuses de ceux qui ne le suivent pas ne seront pas acceptées. Les prières et les zikr [mentions du nom d’Allah] de ceux qui ne lui obéissent pas sont inutiles. Les Prophètes ont eu ce degré en ayant eu un verre de cet océan, et les savants ont eu ce degré en ayant eu seulement une gorgée de cet océan. Les anges sur la terre sont ses serviteurs, et ceux du ciel sont amoureux de lui. Tout est créé en son honneur. C’est lui qui nous a communiqué l’existence d’Allahu teâla et Le créateur de toute chose a voulu qu’il soit content de LUI. Que nos prières favorables soient sur lui et sa famille ainsi que sur ses compagnons. Que ce sublime Prophète soit satisfait de nous tous !
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
17 Ocak 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net