Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Les connaissances de la foi correcte  >  Foi et Islam  >  Qasidat-al Amali

Taille de la police      Imprimante
 
Qasidat-al Amali

Question : On vante beaucoup le qasidat-il amali. Pouvez-vous nous renseigner au sujet de ce qasida ?
REPONSE
On a expliqué très bien la croyance d’Ahl-i Sunna en qasida [une forme de poésie en Arabie pré-islamique] dans qasidat-al Amali écrit par un des grands savants islamiques, Ali Uchi, qui est aussi l’auteur du livre des sentences juridiques (fatwa) intitulé Siradjiyyé. Son original est un parfait chef-d’œuvre. Dans cet ouvrage, on dit en résumé :
- Allahu teala est éternel et immortel. [Il n’a pas de début ni de fin]. C’est Lui qui crée le bien et le mal. Mais, Lui, il n’est pas content de tout.

- Les attributs de Allahu teala ne sont pas associés en Lui-même, ni dissociés de Lui-même. Tous Ses attributs sont éternels et immortels. Il ne ressemble à aucune chose.

- Allahu teala qui a créé tout à partir de rien, a créé aussi l’Arche (le Trône), mais on ne peut pas dire qu’Il s’y est installé. Car Il existait aussi avant de créer l’Arche. Il est en dehors de la place et du temps.

- La foi de muqallid est valide, valable. [La foi de celui qui imite ses parents, son professeur (hodja) et qu’il atteint ainsi la vraie foi, croyance est valable. Mais comme il n’a pas observé, cherché, c'est-à-dire il n’a pensé à l’existence de Allahu teala en apprenant succinctement les connaissances scientifiques (istidlal), il aura commis un péché. Il y a aussi des savants qui ont dit, une personne n’ayant pas appris les connaissances scientifiques, qui a cru en apprenant de ses parents, des livres, comme il accepte cela en réfléchissant, comme il emploie sa raison, il n’aura pas abandonné l’istidlal (le fait de penser à l’existence de Allahu teala en apprenant les connaissances scientifiques).]

- Le Coran est la parole divine, il n’est pas créé par après (mahluk) [il est incréé].

- Au paradis il y a des bienfaits et en Enfer des peines. Le Paradis et l’Enfer sont éternels.

- Les croyants, lorsqu’ils sont au Paradis, oublieront les autres bienfaits quand ils verront Allahu teala incomparable (sans ressembler à quelque chose.)

- Il n’est pas impératif que Allahu teala crée la chose la plus utile.

- Il est obligatoire de croire aux prophètes et aux anges [et aux autres bases, prescriptions fondamentales d’Amentu].

- Mouhammed alaihisselam est le dernier prophète, sa religion est valable jusqu’à l’apocalypse, et son ascension (miradj) est vraie. Tous les prophètes, ne commettent pas de péché ni avant leur prophétie ni après. Il n’y aucun prophète (féminin) qui est venu des femmes.

- Issa (Jésus) alaihisselam reviendra, il tuera Dédjdjal(Antéchrist).

- Le kéramet [le prodige, fait ou phénomène extraordinaire auquel on attribue une cause surnaturelle] du waliy (saint) est vrai.

- Abou Bekr-i Siddik est le meilleur de tous les compagnons de notre prophète.

- Ce n’est pas une excuse, pour l’adulte-intelligent de ne pas savoir, de ne pas connaître Allahu teala.

- La foi de l’infidèle au dernier souffle [juste avant mourir] n’est pas valable.

- Les adorations ne sont pas une partie de la foi. [C'est-à-dire on ne peut pas dire ‘infidèle’ pour celui qui ne fait pas les obligations.]

On ne peut pas dire “il est devenu infidèle, mécréant” pour le musulman qui commet de grands péchés comme l’assassinat, la tyrannie, l’adultère. Celui qui a l’intention de quitter la religion un certain temps après devient tout de suite, à ce moment-même infidèle, il aura quitté la religion.

- Celui qui dit une des paroles d’elfaz-i kufur [les paroles qui sont des blasphèmes], même s’il ne l’accepte pas, devient infidèle, mécréant. [C'est-à-dire même s’il dit pour blaguer ou pour plaisanter, ce sera encore un blasphème. Par exemple, s’il dit “je suis prophète” ce sera un blasphème, il sera devenu infidèle.]

- Il ne faut pas dire “mécréant” au musulman qui, lorsqu’il est ivre, dit elfaz-i kufur [des paroles qui causent le blasphème].

- Aussi bien le licite que l’illicite sont le rizq [la subsistance, tout ce qu’on va dépenser dans notre vie qui est prédestiné.]

- L’interrogation dans la tombe et la peine dans la tombe sont vraies, justes.

- Tous les pécheurs, sauf ceux qui ont atteint la miséricorde ou l’intercession, subiront leur peine.

- Le fait que les croyants entrent au Paradis vient par la Grâce de Allahu teala. Car personne ne mérite le Paradis avec ses pratiques cultuelles.

- Les gens seront jugés quand ils seront ressuscités.

- Le fait de peser les actions et de passer par le pont de Sirat, au Jour du Jugement est vrai, juste.

- Ce monde est créé par après.

- Les invocations ont des effets, des influences.

- Même si ceux qui ont commis des péchés aussi grands que les montagnes [c'est-à-dire très nombreux, grands], que ce soit peu ou beaucoup, ils atteindront l’intercession.

- Aussi bien le Paradis que l’Enfer existent maintenant.

- Le croyant, celui qui a la foi ne restera pas éternellement en Enfer à cause de ses péchés. [Rester éternellement en Enfer est propre aux infidèles, mécréants].
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
24 Aðustos 2019 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net