Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Jeûne et Ramadan  >  Utilité du jeûne

Taille de la police      Imprimante
 
Utilité du jeûne

Question : Le jeûne cause-t-il des dégâts au corps ?
REPONSE
Non ; car Allahu teala n’ordonne jamais une chose nuisible. Les experts en médecine disent :
Chez les personnes qui jeûnent, les hormones d’adrénaline et de cortisone se mélangent plus facilement dans le sang. Ces hormones, montrent aussi leurs influences sur les cellules cancéreuses. De cette manière, ces hormones jouent un rôle de bouclier contre le cancer et empêchent les cellules cancérégènes de se multiplier. Le corps qui jeûne est en repos : la graisse qui couvre ses organes internes fond, l’énergie du corps augmente et gagne en ténacité et en résistance contre les maladies de l’estomac, des reins, du diabète, du cœur, et du foie.

Le foie, lorsqu’on jeûne, suspend son activité de 3 à 5 heures. Pendant ce temps, il prépare ses globulins qui permettent de fortifier le système immunitaire. Les muscles de l’estomac ainsi que les cellules se reposent aussi quelques heures pendant le jeûne. Comme le volume du cœur diminue, le cœur est soulagé.

Les restes des repas, s’ils ne sont pas bien brûlés, déchirent les veines. Les graisses qui ne sont pas brulés rétrécit les veines et causent la maladie appelée artériosclérose. Vers la soirée, aucun repas ne reste dans le corps. C'est-à-dire tous les repas sont brûlés. De cette manière, le jeûne est bon pour certaines maladies dont l’artériosclérose. Lorsqu’on jeûne, les autres organes du corps se reposent aussi. Manger peu et jeûner sont important pour la santé du corps. L’aumône représente l’impureté des biens. Comme celui qui donne l’aumône aura protège ses bien de l’impureté, celui qui jeûne aura donné l’aumône de son corps et l’aura protéger des maladies. Notre prophète a dit, (Toute chose a une aumône. L’aumône du corps est le jeûne.) [Ýbni Madjéa]

Les bienfaits du jeûne sont nombreux. Dans les hadiths il est dit :
(Le jeûne fait fondre la viande et l’éloigne du feu de l’enfer. Des bienfaits qui ne sont jamais vus par les yeux, jamais entendu par les oreilles et inimaginables seront donnés à celui qui jeûne.) [Taberani]

(Celui qui jeûne un jour pour l’amour d’Allah, sera éloigné 70 année du feu de l’enfer grâce à ce jeûne d’un jour.) [Boukhari]

Les récompenses du jeûne sont plus importantes que celles des autres adorations. Dans un hadith kudsi, Allah dit, (Tout genre de bien sera récompensé de 10 jusque 700 fois le bien ; mais le jeûne m’appartient, c’est moi qui vais donner la récompense du jeûne. Car ma créature a abandonné, pour moi, ses repas et son plaisir.) [Boukhari]

Il y a une raison pour qu’il dise (C’est moi qui vais donner), alors que déjà c’est lui qui donne la récompense de tout genre de biens. La terre entière appartient à Allah, mais on l’appelle la Kaaba « Beytullah) »c'est-à-dire « la maison d’Allah » pour lui donner une importance, un honneur. Il a donné une importance au jeûne en disant « le jeûne m’appartient ». Les récompenses qui vont être données à celui qui jeûne n’a pas de calcul précis. Il va avoir beaucoup de récompenses en rapport avec son état. Il est plus récompensé de jeûner quand les autres mangent. Dans un hadith il est dit : (Les anges prient pour celui qui jeûne alors que les autres mangent près de lui). [Tirmizi]

Celui qui ne peut pas faire le jeûne surérogatoire, doit remercier Allah, et doit faire manger les pauvres et les invités. Dans un hadith, (Celui qui remercie et fait manger les autres est comme celui qui patiente et jeûne). [Tirmizi]

Celui qui remercie va avoir beaucoup de bienfaits. Remercier veut dire obéir à l’Islam.

Le grand savant Imam-i Rabbani a dit, (La récompense donnée aux prières) [salat] surérogatoires pendant le mois de Ramadan, est comme les fards dans les autres mois. Un fard qui est fait dans ce mois est comme 70 fards faits dans les autres mois. Celui passe ce mois en commettant des péchés, commettra des péchés pendant toute l’année.)

Alors, surtout il faut se méfier de commettre des péchés dans ce mois. Les prières accomplies dans des endroits sacrés sont aussi plus récompensés. Dans un hadith, (Jeûner le mois de Ramadan à la Mecque est plus récompensé que mille jeûnes du mois de Ramadan accomplis autre part). [Bezzar]

Les adorations accomplies le vendredi sont aussi plus récompensées. Les péchés commis le vendredi sont marqués en étant le double. Il faut reconnaître l’importance des jours sacrés et faire le nécessaire.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
20 Ocak 2018 Cumartesi
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net