Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Menstruations [règles] et Lochies  >  Les menstruations et les lochies selon l'école Malikite

Taille de la police      Imprimante
 
Les menstruations et les lochies selon l'école Malikite

1- Il n'y a pas de minimum de règles. Même si une goutte de sang s'écoule, il sera considéré comme une "menstruation". La durée maximale de celle-ci est de 15 jours. Si le sang s'écoule plus que 15 jours, il sera considéré comme la métrorragie (istihaza=sang d'excuse). [Dans l'école Hanéfite; la durée minimum des menstruations est de 1 jour et sa durée maximale est de 10 jours. Le sang qui s'écoule en plus ou en moins des ces durées est considéré comme istihaza (métrorragie). La femme Hanéfite imitant l'école Malikite, si elle est en état de métrorragie selon l'école Hanéfite et en état de menstruations selon l'école Malikite, elle ne pratique pas la salat ces jours-là et elle les rattrape par après. Par exemple, si une femme dont la durée des règles est de 5 jours, voit du sang le 8ème, 12ème et 14ème jour, ses menstruations sont tout de même de 5 jours selon l'école Hanéfite, le 8ème, 12ème et 14ème jour lors desquels elle a vu l'écoulement du sang, sont une métrorragie (istihaza). Cependant dans l'école Malikite, la durée maximum de ses règles sera valide. C'est-à-dire que ses règles seront augmentées de 5 jours à 8 jours, les autres jours sont considérés comme la métrorragie.

2- Pour la réalisation d'une deuxième menstruation, il faut qu'il y ait au moins 15 jours d'intervalle depuis la première période des règles. Si le sang s'écoule après la première période de règles avant 15 jours, ce sang est istihaza. Elle peut accomplir la salat sans pratiquer le ghousl. [D'après l'école Hanéfite, c'est aussi pareil.]

3- Le sang qui s'écoule de la femme ayisé [la femme dépassant les 70 ans] n'est pas une règle mais istihaza. [Selon l'école Hanéfite, l'âge d'ayisé est de 55 ans. Si la femme imitant l'école Malikite, voit l'écoulement de sang à cet âge, elle ne pratique pas la salat aux jours où le sang s'est écoulé; mais elle les rattrape lorsque le saignement s'arrête.]

4- Le sang qui s'écoule de la femme enceinte et le sang qui vient avant l'accouchement sont des menstruations. [D'après l'école Hanéfite, ce sang est istihaza. La femme imitant l'école Malikite, jeûne ces jours-là mais n'accomplit pas la salat. Elle doit les rattraper après l'arrêt du saignement.]

5- Le sang qui s'écoule suite à la césarienne n'est pas des lochies. [Selon l'école Hanéfite, il est considéré comme des lochies. La femme Hanéfite imitant l'école Malikite suit, dans cette affaire, l'ordre de son école.]

6- La durée maximale de l'addition des jours des saignements des lochies est de 60 jours. [Dans l’école Hanéfite, c’est la somme de jours de propreté et de saignement dans les 40 jours depuis l’accouchement. La femme imitant l’école Malikite dont les lochies dépassent 40 jours, rattrape les salat qu’elle n’a pas accomplies durant les jours dépassant les 40 jours après l’accouchement.]

7-
Si, pendant ses lochies, elle ne voit pas l’écoulement du sang durant 15 jours consécutifs, elle sera désormais considérée comme propre. Si le sang s’écoule à nouveau après ces 15 jours de propreté, ce sang n’est pas des lochies mais le sang de menstruations [règles]. [Selon l’école Hanéfite, cette période est de 40 jours.]

8- Si les jours de propreté pendant le saignement de lochies durent moins de 15 jours, ces jours seront aussi considérés comme des lochies. Si la somme des jours de saignement des lochies, après avoir soustrait les jours de propreté, fait 60 jours, dans ce cas, les lochies auront pris fin. Par exemple, si elle voit 20 jours de saignement, 7 jours de propreté, 17 jours de saignement, 10 jours de propreté et encore 23 jours de saignement, comme la somme des jours de saignement sera de 60 jours, cela voudrait dire que ses lochies sont terminées. [Si les lochies de la femme imitant l’école Malikite dépassent les 40 jours, les jours de saignement après ses lochies habituelles, sont considérées comme des métrorragies, elle doit rattraper par après les salat qu’elle n’a pas accomplies ces jours d’excuse.]

9- Il n’est pas permis de toucher la partie, si elle est nue, se trouvant entre le nombril et les genoux de la femme en état de menstruations et de lochies. [La femme imitant l’école Malikite, suit, dans cette affaire, l’ordre de son école.]

1O- Les jours de saignement dépassant de 3 jours les règles habituelles de la femme, seront considérés comme des règles [c'est-à-dire ses menstruations seront augmentées de 3 jours]. Plus que cela et les jours dépassant le 15ème jour seront considérés comme des métrorragies (istihaza). (Séadet-i Ebediyyé)

C'est-à-dire si les règles d’une femme augmentent et diminuent souvent et si la durée maximale [de ses règles habituelles] est de 9 jours, et si elle voit le sang 14 jours, seulement 9+3=12 de ces jours seront considérés comme des règles et les deux autres jours seront des métrorragies. Et selon l’école Hanéfite, 9 jours de ces jours seront considérés comme des menstruations et les autres jours comme métrorragie. Si le saignement continuait 15 jours sans cesse, selon l’école Malikite, 12 jours de ceux-ci seraient des règles et les autres jours des métrorragies. La femme imitant l’école Malikite, rattrape les salat qu’elle n’a pas accomplies après sa durée de menstruations c'est-à-dire après 9 jours.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Temmuz 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net