Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Ceux qui disent "Uniquement le Coran"  >  La Sunna est aussi une preuve

Taille de la police      Imprimante
 
La Sunna est aussi une preuve

Question : J’ai entendu qu’Imam Chafii (l’imam de l’école juridique Chafiite) a un texte démontrant que la Sunna est aussi une preuve. Comment est-ce texte ?
REPONSE
Il a plusieurs textes à ce sujet.
Quelqu’un qui n’accorde pas d’importance à la Sunna de Notre Prophète, qui explique le Coran, a posé une question à Imam Chafii :
Celui qui ignore, qui refuse un seul mot du Coran devient infidèle. Alors, comment peut-on dire fard (obligatoire) pour un sujet sans s’appuyer sur un verset du Coran ? Dans ce cas, que se passera-t-il si on n’accepte pas certains hadiths ?

Imam Chafii, après avoir prouvé que le sens du mot « Hikma » (sagesse) figurant dans le Coran veut dire la Sunna, dit :

Allahu teala déclare :
(Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah.) [Sourate Nissa 80]

(Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront pas demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence].) [Sourate Nissa 65]

Ça veut dire qu’il y a aussi le jugement de Notre Prophète (Sunna) en plus du Livre qui explique le jugement d’Allah (Coran). Allahu teala déclare encore :
(Prenez ce que le Messager vous donne; et abstenez-vous de ce qu'il vous interdit !) [Sourate Hachr 7]

Ce verset du Coran prouve aussi qu’il est impératif (fard=obligatoire) d’obéir aux ordres et aux interdits de Notre Prophète.

Imam Chafii communiqua alors qu’on extrait des ordres spéciaux à l’aide de la Sunna dans les ordres généraux qui se trouvent dans le Coran :
Par exemple : Le fait d’autoriser les femmes ayant leurs règles à ne pas pratiquer la salat (namaz, prière rituelle) alors que cette dernière est un ordre général ; le fait de s’acquitter de la zakat (aumône annuelle) pour certains biens, le fait de ne pas léguer à un fils infidèle (mécréant) alors qu’en règle générale c’est à tous ses enfants qu’on lègue. Des autorisations spéciales (exceptionnelles) comme dans les exemples sont extraites de la règle générale du Coran par la Sunna.

Après ces explications, quelqu’un de raisonnable accepterait que la Sunna constitue aussi une preuve. Mais, il posa encore d’autres questions. Il dit :
Alors, comment une interdiction stricte devient autorisée avec les hadiths ?
Regard, personne ne peut toucher à la vie ni à aux biens de la personne qui se trouve auprès de toi. Si deux témoins pieux témoignent qu’elle a tué quelqu’un et qu’elle a volé ses biens et que les biens à côté d’elle sont les biens qu’elle a volés, que ferez-vous ?

On applique le talion (qisas) donc elle sera exécutée et ses biens seront distribués aux héritiers des vrais propriétaires.
Alors y a-t-il la possibilité que ces témoins se soient trompés ?

Oui, bien sûr.
Alors, comment est-il possible que la vie et les biens irrévocablement intouchables de cette personne deviennent touchable sà cause de deux témoins qui ne sont pas formels ?

Car accepter le témoignage est un ordre de la religion.
Alors, y a-t-il un verset dans le Coran qui accepte le témoignage dans un meurtre.

Non, j’extrais cela en le comparant avec les autres ordres d’Allah.
Tu acceptes le témoignage de témoins alors qu’Allah seul connait les états d’âmes de ceux-ci. Nous, nous cherchons les qualités de maitrise, d’étude, de justice et de l’absence de solitude, aux savants de hadiths. C’est-à-dire que nous attendons beaucoup plus de qualité des savants de hadiths que de deux témoins. Et seulement les hadiths qui répondent à ces conditions, deviennent des preuves. (El Umm)

Toi, tu as tué un homme avec seulement le témoignage de deux personnes alors qu’elles pouvaient se tromper ou mentir. Allahu teala dit de nombreuses fois (Obéissez à mon prophète, prenez ce qu’il vous apporte d’Allah, ses paroles sont dites avec la révélation, lui obéir revient à m’obéir à Moi, si vous voulez que je vous aime suivez-le, ceux qui séparent son chemin et le Mien sont les infidèles). Le témoignage et l’ordre d’Allah ne sont-ils pas suffisants pour prendre la Sounna comme preuve ?
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
22 Mayýs 2018 Salý
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net