Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Qu'est-ce que la preuve pour nous  >  Les différentes comparaisons (jugements) et les différents hadiths

Taille de la police      Imprimante
 
Les différentes comparaisons (jugements) et les différents hadiths

Question: Il existe des ijtihad (comparaison) différents et des hadiths différents. Pouvez-nous nous renseigner à ce sujet?
REPONSE
Allahu teala déclare: (Soumettez-vous à Mon Messager!). Et Son Messager a déclaré des jugements différents pour que cela soit la compassion et la facilité. Sa chaque parole concernant la religion est la révélation de la part d'Allah (wahiy). Pour se soumettre à lui, pour marcher dans sa voie, il faut suivre les savants islamiques qui sont Ses héritiers. Celui qui suit une des quatre écoles juridiques (madhab) se sera soumis aux savants islamiques. Le savant, qui a atteint le degré d'ijtihad, fait ijtihad (la comparaison, analogie). Même s'il se trompe dans sa comparaison, il aura tout de même des récompenses. Dans un hadith, il est déclaré:
(Le mujtahid, atteint une récompense, s'il commet une erreur dans sa comparaison et il atteint deux récompenses s'il fait la bonne comparaison.) [Bukhari]

Les différentes comparaisons de ces savants dont même l'erreur est une récompense, est la pitié d'Allahu teala. Dans un autre hadith, il est communiqué:
(Les différentes comparaisons [ijtihad: jugements] des savants sont la compassion.) [Baïhaqi]

Un savant, ne dit pas, ne peut pas dire "faux" pour l'ijtihad (jugement: comparaison) d'un autre savant parce que celle-ci ne convient pas à son ijtihad. Car, dans le livre intitulé Médjéllé, on dit : (L'ijtihad ne peut pas être réfuté avec un autre ijtihad.) [article 16]

Comme les différentes comparaisons sont la compassion, le fait que les hadiths contiennent des jugements différents est aussi la compassion. Notre Cher Prophète a déclaré, pour que cela soit une compassion pour les musulmans, des jugements différents. S'il n'y avait qu'un seul jugement, il n'apparaîtrait pas de madhab (écoles juridiques). Il y aurait un seul mode d'emploi, un seul ordre pour chaque coin du monde, pour chaque saison et l'état des musulmans serait difficile.

Imam Charani, a écrit un gros livre pour déclarer que les différentes ijtihad et les différents hadiths sont la compassion pour les musulmans. Il a intitulé son livre "Mizan" [la Balance] . Dans ce livre précieux, il a expliqué, rendu clair la sagesse des hadiths qui semblent opposés les uns aux autres. Notre Prophète a déclaré certains ordres propres à certaines personnes. Par exemple, bien qu'il soit strictement interdit pour les hommes de s'habiller avec de la soie, il avait permis, à Hadrat Zubayr et Abdurrahim de s'en habiller et cette permission n'était propre qu'à ces deux personnes. Il avait aussi permis à Arfédjé [un de Ses compagnons] de porter un nez en or. Ce jugement non plus n'était pas valable pour tout le monde. Et ses certaines permissions, fûssent-elles accordées à certains individus, étaient valables pour tout le monde. Et ses certaines permissions n'étaient valables que pour ceux qui sont dans des conditions de la personne à qui Il l'avait accordée. Par exemple, le fait qu'il a dit à celui qui est malade, qui ne peut pas faire les prosternations, de pratiquer la salat avec ima. Il donnait aussi la permission à certains pour faire des affaires difficiles, celle-ci était pour les personnes en bonne santé, fortes. De cette manière sont apparues des hadiths qui sont très différents les uns des autres.

Certains des hadiths autentiques, différents les uns des autres, sont ci-dessous:
(La prise du sang n'annule pas le woudou [=l'ablution mineure ou la petite ablution] .) [Baihaqi] (Sauf l'école -madhab- Hanéfite, selon les trois autres écoles, c'est comme ça.)

(Le sang qui coule annule le woudou.)
[Beyheki, D. Kutni] (Selon l'école Hanéfite, c'est comme ça.)

(Que celui dont le nez saigne, refasse
[pratique à nouveau] son ablution mineure -woudou-.) [Baïhiqi] (Selon l'école Hanéfite, c'est comme ça.)

(La récitation de l'imam
[pendant la salat en commun] est la récitation des personnes qui lui sont soumises.) [Hatib] (Selon l'école Hanéfite, c'est comme ça.)

(Il n'est pas de salat
[namaz=prière rituelle] sans réciter la [sourate] Fatiha.) [Bukhari] (Selon l'école Chafiite, c'est comme ça.)

(Le woudou de l'homme qui touche son organe sexuel s'annule. .)
[Abou Davud, Tirmizi, Nesai] (Selon l'école Malikite, c'est comme ça.)

(Si un homme touche son organe sexuel, son ablution woudou ne sera pas annulé.) [Abou Davud,Tirmizi, Nesai] (Selon l'école Hanéfite, est comme ça.)

(Si une femme touche son vagin, son woudou sera annulée.) [Beyheki] (Selon l'école Chafiite, c'est comme ça.)

(Lavez-vous, en accomplissant le woudou, la bouche et le nez.)
[Beyheki] (Cela est obligatoire seulement selon l'école Hanbalite.)

(Se laver la bouche et lez nez est sunna.)
[Muslim] (Selon toutes les écoles, excepté l'école Hanbalite, c'est sunna.)

(Manger la viande de chameau annule l'ablution.)
[Muslim, Abou Davud, Tirmizi, Nesai] (Selon l'école Hanbalite, c'est comme ça.)

(Il n'est pas de woudou sans basmala.)
[Abou Davud, Tirmizi, Beyheki, Hakim] (Selon l'école Hanbalite, c'est comme ça.)

(Manger, boire quelque chose qui a été chauffé par le feu annule le woudou.)
[Muslim, Abou Davud, Ýbni Madjéa, Tirmizi, Nesai] (Le jugement des quatre écoles -madhab- n'est pas comme ça.)

(Les animaux de mer sont licites.) [Abou Davud, Tirmizi, Nesai] (Excepté l'école Hanéfite, selon les trois écoles, c'est comme ça.)
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Temmuz 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net