Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Les connaissances d’achat et de vente  >  Impartir sa créance

Taille de la police      Imprimante
 
Impartir sa créance

Question: J'ai une créance chez une personne pauvre. Elle ne la paie pas. Si je ne la prends pas, celle-ci sera-t-elle comptée comme l'aumône (sadaka)? Quelle est la place, dans la religion, d'impartir sa créance?
REPONSE
Si l'endetté est pauvre, votre cadeau sera l'aumône (sadaka). Il est très récompensé d'impartir sa créance.

Dans les hadiths, il est déclaré:
(Celui qui veut entrer sous la protection, sous la garde d'Allahu teala, au Jour du Jugement où il n'y a aucune protection, qu'il impartisse sa créance.) [Taberani]

(Celui qui impartit sa créance, sera, au Jour du Jugement, sous la protection, sous la garde d'Allahu teala.) [Bégavi]

(Le premier des gens qu'Allah mettra sous sa garde au Jour du Jugement est celui qui retarde de prendre sa créance chez le pauvre jusqu'au moment où ce dernier l'aura en main ou celui qui impartit sa créance pour l'amour d'Allah et qui déchir et jette sa lettre de change.) [Taberani]

(La main qui donne est supérieure à celle qui prend.) [Ibni Huzeyme]
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
19 Nisan 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net