Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Se couvrir  >  Avret mahalli [Parties du corps qu’il faut obligatoirement couvrir] pour l’homme et pour la femme

Taille de la police      Imprimante
 
Avret mahalli [Parties du corps qu’il faut obligatoirement couvrir] pour l’homme et pour la femme

Question : Que veut dire avret mahalli ? Comment faire attention à ce sujet pour la salat (prière rituelle=namaz) ?
REPONSE
“ Les parties du corps qu’il faut obligatoirement couvrir pour la prière rituelle [salat, namaz], près des autres et qu’il est haram [défendu, strictement interdit] de les montrer et pour les autres qu’il est interdit de regarder sont appelées Avret Mahalli. L’avret mahalli des hommes est la partie entre le nombril jusqu’aux dessous des genoux. Les genoux sont avret. Couvrir les autres parties du corps (les bras, la tête) et mettre des chaussettes est sunna [bien, recommandé] pour les hommes pour accomplir la salat (prière rituelle). C’est makrouh [pas bien, déconseillé], pour eux, de la pratiquer sans couvrir ces membres.
Tout le corps des femmes, y compris le dessus de leurs mains, leurs cheveux et leurs pieds, sauf leur visage et leur main sont avret selon 4 écoles. C’est pour cette raison qu’on a appelé les femmes avret. Il est obligatoire pour elles de couvrir ces parties du corps [pour la salat et près des hommes étrangers]. Si ¼ d’un membre avret de la femme ou de l’homme se dévoile et reste comme ça durant un geste [rukun=le temps pour pouvoir dire 3 fois Subhanallah pendant un geste par exemple la prosternation], la prière sera rompue. Sinon moins d’1/4 se dévoile, la prière sera valable mais makrouh [déconseillé]. Les vêtements très fins qui montrent la peau du corps [=transparents] sont comptés comme non existants. » [Tam Ilmihal Séadet-i Ebediyyé p. 163]

Le malade couchant nu et sous une couverture, s’il pratique la salat lorsque sa tête est sous la couverture, il l’aura pratiquée en étant nu. S’il la pratique en sortant sa tête, sa prière sera valable car il serait couvert avec la couverture.

Pour les femmes, il est obligatoire de couvrir, quand elles ont toutes seules à la maison, la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, nécessaire de couvrir le dos et le ventre et il est bien, la bienséance de couvrir les autres parties [les cheveux, les bras, etc.].

Comme il est défendu (haram) pour les hommes de regarder les parties avret des femmes et que les femmes regardent les parties avret des hommes, il est interdit pour l’homme de regarder la partie avret de l’homme et de même il est défendu à la femme de regarder la partie avret de la femme. La partie avret de l’homme pour l’homme et pour la femme est la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. La partie avret de la femme pour les autres femmes est aussi la même. Et la partie avret de la femme pour l’homme étranger est tout son corps sauf son visage et ses mains. Il est aussi défendu de regarder même sans désir charnel la partie avret de la femme.

Pour une femme, les fils de son oncle, de sa tante sont comme des hommes étrangers. Son beau frère [le mari de sa sœur] et le frère de son mari sont des hommes étrangers. Il est défendu, pour elle, de parler [sans nécessité], de plaisanter et de rester dans un endroit fermé au public, avec ces derniers. Pour les hommes aussi, il est interdit [sans nécessité] de parler aux filles de leur oncle, de leur tante et avec la sœur de leur femme et la femme de leur frère.

Un homme ne peut jamais se marier avec 18 femmes. Il peut parler avec celles-ci, plaisanter, voyager et rester avec elles dans un endroit fermé au public. Une femme aussi ne peut jamais se marier avec 18 hommes. Les jugements ci-dessus pour l’homme sont aussi valables pour la femme.

L’homme peut regarder la tête, le visage, la nuque, les bras, les jambes aux dessous des genoux, des femmes avec lesquelles il ne peut jamais se marier [des proches= mahram]. Il ne peut pas leur regarder les poitrines, les aisselles, les cuisses, les genoux et le dos.

Question : Quelle est la partie avret ? La femme peut rester à la maison en ayant mis un short quand elle est seule ou près de son mari et de ses enfants ?
REPONSE
Elle ne peut rester dans cet état, en ayant mis un short prés de ses enfants et quand elle est toute seule. Bien qu’elle puisse rester seulement dans cet état près de son mari, cela est déconseillé. Mais si elle reste sans avoir couvert sa tête, ses jambes au-dessous des genoux, ses bras [c'est-à-dire elle peut rester comme ça à la maison]. Mais les anges de pitié n’entreront pas dans la chambre où se trouve une femme dans cet état [c'est-à-dire celle qui a laissé découvert ses cheveux, ses bras, ses jambes]. Dans les livres, il est écrit ce qui suit :
Pour les femmes, il est obligatoire de couvrir, quand elles sont toutes seules à la maison, la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, il est nécessaire de couvrir le dos et le ventre et il est bien, bienséant de couvrir les autres parties [les cheveux, les bras, etc.]. Elle peut se promener, à la maison, les cheveux découverts. Elle peut rester les cheveux découverts, à la maison quand elle est toute seule. Il serait mieux de les couvrir avec un voile fin près des 18 hommes auxquels elle peut se montrer [mahram= qui sont ses proches avec lesquels il est toujours interdit de se marier comme son père, son fils.]. Cela serait bien [mais ce n’est pas obligatoire, ça veut dire que la femme peut rester sans avoir couvert ses cheveux, (sa nuque, son cou, ses bras, ses jambes aux dessous des genoux) près de ses 18 proches (mahram), mais il est mieux qu’elle se couvre]. On dévoile sa partie avret uniquement avec des excuses même quand on est seul. Par exemple, on peut la dévoiler aux toilettes. C’est makrouh [déconseillé] de la dévoiler [et de rester dans cet état] pendant qu’on pratique la grande ablution [gousul] ou on a dit que cela est permis ou cela est permis uniquement si l’endroit [où on se lave] est petit. En dehors de la salat, il faut aussi se couvrir [même] avec le vêtement sale.(Redd-ul Muhtar)

Question : À partir de quel âge des enfants, il ne serait pas permis de regarder leur partie se trouvant entre le nombril et les genoux ?
REPONSE
Il n’est pas permis de regarder les grosses parties avret des garçons jusqu’à l’âge de 10 ans, et des filles jusqu’à qu’elles deviennent matures et après ces âges, il ne serait pas permis de regarder toute leur partie avret.

Question : La partie avret des femmes musulmanes entre elles et leur partie avret pour les femmes non musulmanes sont-elles différentes ?
REPONSE
Oui. La partie avret des femmes musulmanes pour les femmes musulmanes est la partie avret de l’homme pour l’homme. C'est-à-dire la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. La femme non musulmane est comme l’homme étranger. Pour la femme musulmane, il est obligatoire de se couvrir auprès des hommes étrangers, et auprès des femmes mécréantes (infidèles), renégates et pécheresses. Si elle doit découvrir ses cheveux et ses bras auprès des femmes non musulmanes, elle doit imiter l’école Hanbalite. Selon cette école, pour la femme musulmane, il n’est pas obligatoire de se couvrir pour les femmes infidèles. Ce sera suffisant qu’elle couvre la partie entre le nombril et les genoux.
Question : Quand on va au hammam ou à la station thermale, les hommes restent avec un court short. Comme la partie avret de l’homme est la partie entre le nombril et les genoux, n’est-ce pas un péché de rester ainsi tant que cette partie est découverte, dévoilée. Serait-il permis de faire cela quand on va à la station thermale dans le but de se soigner, pour une thérapie.
REPONSE
Il est aussi obligatoire pour la personne allant à la station thermale de se couvrir la partie entre le nombril et les genoux.
(Que celui qui croit en Allahu teala et au Jour du Jugement entre au hammam en s’étant couvert avec un péchetémal!) [Nesai]

(Pour les hommes, il sera interdit d’aller au hammam au temps d’ahir. Il se trouvera aux hammams [des gens] dont les parties avret sont découvertes, dévoilées. Qu’Allah maudisse celui qui ne couvre pas ses parties du corps, qui sont avret, qui les dévoile et celui qui les regardent.) [Faidéli Bilgiler]

([La partie] entre le nombril et les genoux des hommes est avret.) [R. Nasihin]

Quand notre cher Prophète, a déclaré d’éviter [d’aller aux] des hammams, ceux qui étaient là, ont dit : (Ô Messager d’Allah, le hammam, comme il nettoie les saletés [du corps], soigne aussi les malades.) [Hakim]

Pour les femmes aussi, il est permis d’aller au hammam dans le but de se soigner en étant couverte. (Ibni Madjéa)

Question :
Quelle est la partie avret des femmes entre elles ? Hurmet-i musahéré peut-elle être la même avec des étrangers ?
REPONSE
La partie avret des femmes entre elles est comme la partie avret de l’homme pour l’homme. Il est obligatoire, pour les femmes musulmanes, selon 3 écoles (madhab), de se couvrir auprès des femmes non musulmanes et des femmes pécheresses et auprès de leur oncle infidèle, mécréant, selon l’école Hanbalite il est permis qu’elle reste sans être couverte.

Dans l’école Malikite et Hanbalite, la partie avret de l’homme est uniquement le devant (l’organe sexuel) et le derrière (les fesses). Dans les écoles Hanéfite et Chafiite, c’est la partie entre le nombril et les genoux.

La différence de l’école Hanbalite par rapport aux 3 autres écoles au sujet de se couvrir est :
La partie avret de l’homme pour les autres hommes n’est pas la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, mais uniquement le devant (l’organe sexuel) et le derrière (les fesses). La partie avret de la femme pour les autres femmes est comme dans les autres écoles, c'est-à-dire la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Mais, à la différence des 3 autres écoles, la femme peut montrer ses parties du corps, autres que la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, étant dévoilées aux femmes infidèles. Selon 3 autres écoles, ceci n’est pas permis. En cas de nécessité, la femme peut imiter l’école Hanbalite et peut dévoiler ses cheveux et ses bras auprès des femmes infidèles.

Hurmet-i musahéré peut aussi se faire, comme avec ses proches comme sa mère, son père, avec les étrangers. Par exemple, si un homme touche une femme étrangère avec le désir charnel, même en se trompant, cela causera hurmet-i musahéré. C'est-à-dire il sera interdit pour cet homme de se marier avec la mère et la fille de cette femme, selon les écoles Hanéfite et Hanbalite. Et si une femme touche un homme étranger avec le désir charnel, il sera interdit pour elle aussi de se marier avec le père et le fils de cet homme. Dans les écoles Chafiite et Malikite, il n’y a pas de hurmet-i musahéré.

Question : Que veut dire uyluk ?
REPONSE
On appelle uyluk [cuisse] la partie entre le nombril et le genou c'est-à-dire la partie grosse, épaisse de la jambe. Aussi bien les hommes que les femmes ne peuvent pas regarder uyluk [les cuisses] de l’un et de l’autre. [C'est-à-dire un homme ne peut pas regarder cette partie d’un homme et d’une femme ; et une femme ne peut pas regarder cette partie d’une femme ou d’un homme.]

Question : Mon gendre regarde les parties avret de ma petite fille qui a quelques mois. Cela n’est-il pas un péché ?
REPONSE
La partie avret des bébés nouveau-nés et celle des petits enfants qui ne peuvent pas parler est le devant (l’organe sexuel) et le derrière (les fesses). Regarder ces parties, sans nécessité, ne sera pas permis même pour leurs parents. Selon l’école Chafiite, il est défendu de regarder la partie avret des bébés pour d’autres personnes que son tuteur, sa garde.

Question : La peau sous le menton des femmes est-elle avret ?
REPONSE
Oui, il est obligatoire de la couvrir.

Question : Les femmes doivent-elles aussi se couvrir la peau sous le menton pour la salat (prière rituelle, namaz) ?
REPONSE
Oui, elles doivent la couvrir.

Question : Est-ce une obligation que le foulard, le voile, [couvre cheveux] couvre les aussi les épaules ?
REPONSE
Non, ce n’est pas une obligation que le foulard, le voile couvre les épaules mais c’est obligatoire qu’elle couvre le cou.

Question : Nous lisons dans les livres que toutes les parties des femmes autre que leur visage doivent être couvertes. Où est exactement le visage ?
REPONSE
Le visage est la partie du dessus du front jusqu’au dessous du menton, le commencement d’une oreille jusqu’à l’autre oreille.

Question : Pourquoi n’est-il pas permis pour les femmes d’entrer dans la mer, avec des femmes, qui sont toutes vêtues d’un maillot qui couvre tout leur corps sauf leur visage et leurs mains.
REPONSE
Pour les femmes, il n’est pas permis de s’habiller avec un pantalon et avec ses semblables auprès des autres. En plus, quand on entre dans l’eau, le maillot peut se coller au corps en se mouillant. Il serait interdit, pour la femme pieuse, de montrer la partie entre le nombril et les genoux à une femme pieuse. Le vêtement fin et collé au corps est comme non existant. Elle ne peut pas montrer son corps aux femmes mécréantes (infidèles) et pécheresses. Mais s’il y a une nécessité, elle peut rester près d’elles, en imitant l’école Hanbalite, tant que ses cheveux et ses bras sont découverts.

Question : Je vois, en été, des femmes portant le voile dont les pieds ne sont pas couverts. Est-il permis pour les femmes de sortir sans mettre des chaussettes [sans couvrir] leurs pieds ? Selon l’école Hanéfite, peuvent-elles se promener tant que leurs pieds sont découverts ?
REPONSE
Tout le corps de la femme libre y compris ses cheveux dépassant les oreilles, ses poignets et ses pieds, sauf son visage et ses mains sont avret [doivent être obligatoirement couverts] pour la prière [salat, namaz] selon l’école Hanéfite. Il existe beaucoup de livres précieux qui déclarent que le dessus des mains des femmes n’est pas avret. Selon cette nouvelle elles peuvent pratiquer la salat [prière rituelle] étant découvert leurs mains jusqu’aux poignets. Mais pour respecter tous les livres, si les femmes pratiquent la prière avec un voile large ou avec une chemise dont les manches peuvent couvrir le dessus des mains, ce serait mieux.

[Même] s’il y a des savants qui ont dit que les pieds des femmes ne sont pas avret (qu’il n’est pas obligatoire de les couvrir) pour la prière (namaz, salat) mais ces mêmes savants ont déclaré qu’il est makrouh [pas bien, déconseillé] de la pratiquer à pieds nus. Si ¼ d’un membre avret de la femme ou de l’homme se dévoile et reste comme ça durant un geste [rukun=le temps pour pouvoir dire 3 fois Subhanallah pendant un geste par exemple la prosternation], la prière sera rompue. Sinon moins d’1/4 se dévoile, la prière sera valable mais makrouh [déconseillé]. Par exemple la prière de la femme dont ¼ de son pied est est dévoilé et reste comme ça pendant un geste ne sera pas valide. Si elle le dévoile elle-même, sa prière sera rompue tout de suite. Dans le livre intitulé Umdet-ul Islam on dit : “ La prière [salat, namaz] de la femme dont le talon du pied ou les poignets ou les cheveux ou le cou n’est pas couvert, ne sera pas valide. Les vêtements très fins qui montrent la peau du corps [=transparents] sont comptés comme non existants“. (Séadet-i Ebediyyé)

Selon l’école Chafiite, tout le corps de la femme sauf son visage et ses mains doit toujours être couvert. Tout le corps de la femme libre [y compris les cheveux, les oreilles, la nuque] est avret [doit- être obligatoirement couvert pour la salat et près des hommes étrangers=namahram] sauf son visage, ses paumes et ses pieds. Il y a eu des savants qui ont dit que leurs pieds aussi sont avret. On comprend par ce verset de la sourate Nour [la Lumière], qui dit “Que les femmes ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures “, que, leurs pieds aussi sont avret [qu’il faut les couvrir pour la salat et près des hommes étrangers]“. (Halébi-yi Kébir)

Comme on voit les savants ont déclaré différemment ce sujet. Il y a des savants qui ont dit qu’il faut couvrir les pieds en dehors de la salat ou qu’il n’est pas obligatoire de les couvrir. Pour cette raison, les femmes doivent couvrir leurs pieds avec des chaussettes pour la salat et en dehors de la salat et il ne faut pas dire ‘elles commettent un péché’ pour les femmes sortant à pieds nus.

Question : Il est strictement interdit (haram), pour les femmes entre elles, de montrer découverte la partie, entre le nombril et les genoux. Ce jugement est-il aussi valable entre 2 sœurs ?
REPONSE
Oui, c’est valable.

Question : Je suis une femme qui fait du massage aux femmes. Est-il permis que je regarde la partie non couverte entre le nombril et les genoux des femmes ?
REPONSE
Il serait permis de la regarder pour le cas nécessaire pour le soin, pour la thérapie.

Question : Est-il permis d’imiter l’école Hanbalite, quand on va à la station thermale pour se soigner, de ne pas regarder les cuisses découvertes des autres ? [Car selon cette école il n’est pas interdit pour les hommes de regarder les cuisses découvertes des hommes.]
REPONSE
Il est permis de l’imiter en cas de besoin, donc oui.

Question : Si, à la maison, l’homme reste avec un short et la femme découvre, dévoile ses cheveux, sa tête, les anges de pitié entreront-ils dans cette maison ?
REPONSE
Quand les parties avret ne sont pas couvertes, les anges n’entrent pas. La partie avret de l’homme est la partie entre le nombril et les genoux et celle de la femme tout son corps sauf son visage et ses mains. Si la femme reste à la maison la tête découverte, les anges de la pitié n’y entreront pas. Notre mère Khadîdja a dit à notre Prophète (alaihisselam) :” Si je découvre, dévoile mes cheveux, l’ange part mais le djinn, génie reste. »

Même si, pour la femme, il est permis de rester à la maison, la tête non couverte, quand il n’y a pas d’hommes étrangers ou de femmes pécheresses, il serait bien qu’elle la couvre. Notre Prophète a déclaré a une personne lui demandant s’il faut couvrir les parties avret même quand on est seul : (La pudeur envers Allahu teala est plus nécessaire que celle envers les gens.) [Tirmizi, Nésaï]

Question : Est-il permis de se promener en ayant mis un pantalon étriqué et de pratiquer la salat (prière) avec ?
REPONSE
Il n’est pas permis de se promener en ayant mis un pantalon étriqué. Il est makrouh (déconseillé) d’accomplir la salat –namaz, prière rituelle- en ayant mis un pantalon moulant les grosses parties avret [comme les fesses, les cuisses], on n’aura pas appliqué l’ordre de se couvrir envers les autres.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
19 Nisan 2018 Perþembe
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net