Page d’Accueil Qui Sommes Nous Glossaire Islamique Commande de Livres Quibla Liens Contact
Français  >  Se couvrir  >  Protéger l’œil de haram (d’interdictions)

Taille de la police      Imprimante
 
Protéger l’œil de haram (d’interdictions)

Question : A la mer, au hammam [lieu, le bâtiment où on se lave, le lavoir public], et au station thermale, en disant “ De toute façon nous sommes tous hommes ou nous sommes toutes femmes », les hommes restent dévoilés auprès des hommes et il en est de même pour les femmes. Ceci n’est-il pas un péché ? Quelles sont les parties avret [les parties du corps qu’il faut obligatoirement couvrir] déclarées par le 31ème verset de la sourate Nour dont la signification est : (Ô mon Messager, dis aux croyants de ne pas regarder les haram [interdictions] et de protéger leur partie avret des haram [interdictions].)
REPONSE
On appelle la partie avret, la partie qu’il est strictement interdit de regarder. Selon les écoles Hanéfite et Chafiite, la partie avret de l’homme est la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Et selon les écoles Malikite et Hanbalite, c’est uniquement le devant (l’organe sexuel) et le derrière (les fesses). La partie avret de la femme pour les autres femmes, c’est la partie avret de l’homme pour les autres hommes. [C'est-à-dire la partie se trouvant entre le nombril et les genoux]. Pour la femme musulmane, il est obligatoire de se couvrir auprès des femmes infidèles et pécheresses, et auprès de ses oncles sans religion, renégats. Selon l’école Hanbalite, ceci n’est pas obligatoire pour elle. La différence de cette école par rapport aux 3 autres écoles au sujet de se couvrir est la suivante:

La partie avret de l’homme pour les autres hommes n’est pas la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, mais uniquement le devant et le derrière. La partie avret de la femme pour les autres femmes est comme dans les autres écoles, c'est-à-dire la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Mais, à la différence de 3 autres écoles, la femme peut montrer ses parties du corps, autres que la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, étant dévoilées aux femmes infidèles. Selon 3 autres écoles, ceci n’est pas permis. En cas de nécessité, la femme peut imiter l’école Hanbalite et peut dévoiler ses cheveux et ses bras auprès des femmes infidèles.

C’est un grand péché de dévoiler sa partie avret et de regarder cette dernière d’un autre. Il est aussi obligatoire, pour la personne allant à la mer, à la station thermale et au hammam, de couvrir la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Dans les hadiths, il est dit :
([La partie se trouvant] entre le nombril et les genoux de l’homme est avret.) [Ebu Davud]

(Les cuisses sont la partie avret.) [Buhari, Ebu Davud, Tirmizi]

(Dévoiler sa partie avret est un grand péché.)
[Hakim]

(Il n’est pas halal [licite, permis] que l’homme regarde la partie avret d’un homme et que la femme regarde la partie avret d’une femme.) [Müslim]

(La pire des maisons est le hammam. Là les voix s’élèvent, les [parties] avret se dévoilent. Que celui qui y entrera pour la thérapie ou pour se purger de la saleté entre en s’étant couvert.)
[Taberani]

(Que celui qui croit en Allahu teala et au Jour du Jugement entre au hammam en s’étant couvert avec un péchetémal!)
[Nesai]

(Qu’Allah maudisse les gens qui ne couvrent pas leurs parties du corps qui sont avret et ceux qui les regardent!) [Beyheki]

(La salat –namaz, prière rituelle- pratiquée de [durant] 40 nuits ne sera pas acceptée de celui qui regarde la partie avret de son frère de religion.) [Ý. Asakir]

Il est même un péché de regarder avec le désir charnel la femme couverte. Il est aussi un péché que la femme regarde l’homme avec le désir charnel. Notre mère Ummi Sélémé rapporte : Quand j’étais près du Messager d’Allah, Ibni Ummi dont les 2 yeux ne voyaient pas [qui était aveugle] est entré à l’intérieur, dans la maison, en demandant la permission. Le Messager d’Allah nous a dit (Tirez-vous, cachez-vous derrière les rideaux). J’ai dit (Lui, n’est-il pas aveugle, il ne nous voit pas). Le Messager a répondu (Si lui, il ne vous voit pas, vous non plus, vous ne le voyez pas ?) [Tirmizi, Ebu Davud]

Question : Est-il convenable d’aller au hammam pour les femmes et pour les hommes ?
REPONSE
Non, ce n’est pas convenable ; car les femmes dévoilent leur partie avret au hammam, et elles regardent la partie avret de l’une de l’autre. La partie avret d’une femme pour les autres femmes est la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Dévoiler cette partie aussi près des femmes et regarder la partie avret non couverte d’un autre est un péché.

La partie avret de l’homme pour les autres hommes est la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. C’est pour cette raison, pour les hommes aussi, il n’est pas convenable d’aller au hammam où se trouvent les hommes qui ne couvrent pas ces parties du corps. S’il faut aller au hammam ou à la station thermale publics, en cas de maladie ou de besoin, il faut couvrir la partie entre le nombril et les genoux, et ne pas regarder cette partie non couverte des autres. Il faut imiter l’école Hanbalite si on les regarde pour le cas nécessaire car selon cette école, la partie avret de l’homme est uniquement le devant (l’organe sexuel) et le derrière (les fesses).

Question : Est-ce un péché que le dessus des genoux des femmes soit découvert quand elles entrent à la mer entre elles ou en étant ensemble dans une maison ou quand elles sont au hammam ? Si cela est un péché, est-il possible d’y échapper en imitant l’école Hanbalite ?
REPONSE
La partie avret de l’homme pour les hommes et celle d’une femme pour les autres femmes est la partie entre le nombril et les genoux. Il est interdit de regarder cette partie sans nécessité. Si un docteur pieux dit à une femme que la thérapie de la station thermique la guérira, sera bien pour sa thérapie, et si cette femme n’a pas la possibilité de louer une cabine personnelle, elle peut aller au hammam ou à la station thermique propres aux femmes à condition que ses parties avret soient couvertes [c'est-à-dire la partie entre le nombril et les genoux].

Dans l’école Hanbalite, la partie avret de la femme pour les autres femmes est comme dans les autres écoles. C'est-à-dire on ne peut pas regarder la partie entre le nombril et les genoux. Donc pour cette raison, on ne peut pas imiter l’école Hanbalite à ce sujet.

La différence de l’école Hanbalite par rapport aux 3 autres écoles au sujet de se couvrir est :
La partie avret de l’homme pour les autres hommes n’est pas la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, mais uniquement le devant et le derrière. La partie avret de la femme pour les autres femmes est comme dans les autres écoles, c'est-à-dire la partie se trouvant entre le nombril et les genoux. Mais, à la différence de 3 autres écoles, la femme peut montrer ses parties du corps, autres que la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, étant dévoilées aux femmes infidèles. Selon 3 autres écoles, ceci n’est pas permis. En cas de nécessité, la femme peut imiter l’école Hanbalite et peut dévoiler ses cheveux et ses bras auprès des femmes infidèles.

Comme il n’est pas une nécessité d’entrer à la mer, on ne peut imiter l’école Hanbalite pour ce sujet. On ne peut pas imiter une autre école s’il n’y a pas de nécessité ou de besoin.

Question : Bien qu’il soit défendu (haram) de regarder même sans désir charnel (sans luxure) les parties avret des femmes [tout leur corps sauf leur visage et leurs mains], est-il permis de regarder sans luxure leurs apparences à la TV ?
REPONSE
Dans les livres de religion, il est écrit :
Bien qu’il soit défendu de regarder même sans désir charnel, sans volupté les parties des femmes qu’il est interdit de regarder, il n’est pas défendu de regarder leurs apparences devant miroir ou à l’eau, car on ne les voit pas elles-mêmes, mais c’est leurs reflets, leurs semblables. Leurs images [photos] aussi ne sont pas elles-mêmes. Voir celles-ci n’est pas voir les femmes elles-mêmes. Regarder les femmes aux images, à la TV est comme regarder leur apparence au miroir. Il est permis de regarder tous sans luxure. Mais les regarder avec luxure ou regarder leurs apparences qui peuvent provoquer la luxure est interdit.

Ca veut dire que, bien qu’il soit défendu de regarder même sans désir charnel les parties avret non couvertes des femmes, il n’est pas interdit de regarder leurs images et leur apparence à la TV sans luxure, c’est déconseillé. Il est strictement interdit de regarder même sans sensualité la pornographie car elle contient des apparences qui peuvent provoquer la paillardise.

Question : La femme musulmane peut-elle faire du sport ? Peut-elle nager ? Comment doit-elle s’habiller ?
REPONSE
Elle peut aussi faire du sport et nager. Mais elle doit faire attention aux sujets ci-dessous :
La partie avret de la femme pour les autres femmes est la partie se trouvant entre le nombril et les genoux, elle ne peut pas montrer cette partie même aux femmes. C'est-à-dire les femmes ne peuvent pas entrer dans la mer, même entre elles, en s’étant habillées avec un maillot. Il faut que la partie entre le nombril et les genoux soit couverte.

Le deuxième sujet est que les femmes infidèles, renégates, athées, communistes, etc. sont comptées comme homme, la femme musulmane ne peut même pas dévoiler ses cheveux près d’elles. Voire même si ces femmes sont musulmanes et en même temps, elles ne se couvrent pas, il n’est pas non plus permis que la femme musulmane reste dévoilée, découverte auprès de ces femmes. Uniquement selon l’école Hanbalite, la femme musulmane peut montrer, peut dévoiler tout son corps, sauf la partie entre le nombril et les genoux, auprès des femmes infidèles [non musulmanes] et des femmes qui commettent de péchés ouvertement, en public [les femmes qui sortent sans se couvrir]. En cas de besoin, les femmes musulmanes peuvent imiter cette école pour se dévoiler auprès des femmes infidèles.

Question : Est-il défendu (haram) que les filles, les femmes se montrent nues aux hommes et que les hommes regardent celles-ci ?
REPONSE
Oui, c’est strictement interdit (haram). Dans les hadiths, il est déclaré :
(Ne montrez pas vos cuisses [non couvertes, aux autres] et ne regardez les cuisses de personne, qu’elle soit morte ou vivante.) [Ýbni Mace]

(Qu’Allah maudisse les gens qui ne couvrent pas leurs parties du corps qui sont avret et ceux qui les regardent!) [I. Asakir]

(Dévoiler sa partie avret est un grand péché.) [Hakim]

(3 personnes n’entreront jamais au Paradis : La première est le deyyus [c’est l’homme qui voit sa femme commettre l’adultère avec quelqu’un et qui ne la conteste pas, l’acte qui l’omet]. La deuxième la femme qui essaie de ressembler à l’homme. La troisième celui qui continue à boire de l’alcool.) [Taberani]

[Le fait que les femmes essaient ressembler aux hommes veut dire qu’elles s’habillent comme eux, qu’elles se font raser les cheveux comme les hommes. Ces actions sont des grands péchés.]

Quand Esma [la belle-sœur de notre Prophète, la sœur de notre mère Aiché qui est la femme du Messager d’Allah] est venue en ayant mis un vêtement fin près de notre Prophète, celui-ci n’a pas regardé sa belle-sœur. Il a détourné son visage et a dit (Ô Esma ! quand une fille arrive à l’âge auquel elle doit pratiquer la salat –namaz, prière rituelle-, elle ne peut pas montrer son corps, sauf son visage et ses mains, aux hommes.) [Ebu Davud]

Comme on comprend à partir de ce hadith que, c’est un grand péché pour les femmes de rester auprès des hommes étrangers non couvertes, en étant dévoilées, découvertes. Imam Zéhébi déclare :
Allahu teala fera subir des peines, dans ce monde et dans l’autre, aux femmes qui montrent leurs parures aux hommes étrangers, par exemple celles qui mettent l’or, des perles [des bijoux] sur leurs vêtements, qui se parfument [en sortant et auprès des hommes étrangers], qui se couvrent avec des vêtements en soie et de couleur, qui mettent des vêtements dont les manches sont larges et qu’on voit leurs bras [en sortant et auprès des hommes étrangers, c'est-à-dire les femmes qui se montrent dans ces états, ainsi vêtues devant des hommes étrangers.]

Comme, ces malaises sont nombreux chez les femmes, le Messager (alaihisselam) a déclaré (Lors la nuit de l’Ascension [Miradj], ils m’ont montré l’Enfer, j’ai vu la majeure partie de celui-ci était [remplie, occupée par] des femmes.) [Tirmizi]

Question : Est-il permis de regarder dans des journaux des images de sportifs dont les jambes sont nues et dans la publicité, les photos des femmes non couvertes ?
REPONSE
Il est permis de regarder, sans désir charnel, les images ou les apparences à la TV des parties avret des femmes qu’il est défendu de regarder comme les cheveux et les autres parties. Car celles qu’on regarde, ne sont pas elles-mêmes, mais leurs images. Mais, il est déconseillé de regarder celles-ci sans besoin. Les regarder pour le cas nécessaire est permis. Par contre regarder ces images avec luxure est strictement interdit.

La partie entre le nombril et les genoux des hommes est avret selon les écoles Hanéfite et Chafiite. Dans l’école Hanbalite, elle n’est pas avret. Selon celle-ci, la partie avret de l’homme est uniquement le devant et le derrière. Selon une nouvelle, dans l’école Malikite c’est aussi pareil. Comme il est interdit pour les femmes de montrer leurs cheveux, pour les hommes aussi, il est défendu de montrer leur partie, entre le nombril et les genoux, qui n’est pas couverte. Dans l’école Hanéfite, les genoux et dans l’école Chafiite, le nombril sont avret.

Comme il est déconseillé de regarder le visage et les cheveux des femmes dans leurs images, il est aussi déconseillé de regarder l’image des hommes dont la partie entre le nombril et les genoux n’est pas couverte. [Mais ce n’est pas un péché de regarder celles-ci, mais c’est déconseillé s’il n’y a pas nécessité].

Donc, il n’y a pas de différence entre l’image de la femme dont les cheveux ne sont pas couverts et celle d’un sportif dont la partie entre le nombril et les genoux n’est pas couverte. Les regarder avec le désir charnel est haram (interdit). Les regarder sans désir charnel et en cas de besoin est permis.

Question : La femme musulmane, peut-elle rester, auprès des femmes infidèles, avec les cheveux non couverts ?
REPONSE
Il est défendu pour les femmes de montrer toutes leurs parties du corps, sauf le visage et les mains, aux femmes non musulmanes et que celles-ci les regardent selon 3 écoles. Selon l’école Hanbalite, ce n’est pas interdit (haram). (El-fýkýh-u-alel-mezâhibil-erbe’a)

Dans le livre intitulé Islam Ahlaki, il est écrit : (Il est aussi obligatoire pour la femme musulmane de se couvrir auprès des femmes pécheresses.) La femme sortant, se promenant sans couvrir ses cheveux et ses bras est une pécheresse. En cas de besoin, les femmes pieuses, peuvent dévoiler leurs cheveux et leurs bras et ainsi rester dans cet état auprès des femmes infidèles et pécheresses. Sans nécessite et sans besoin, elles ne peuvent pas rester tant que leurs cheveux et leurs bras sont dévoilés.
 
Retour
 
 
 
CLAVIER  


http://www.notrereligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date de mis à jour
18 Temmuz 2018 Çarþamba
Les informations dans notre site sont préparées pour le profit de tous les humains. Tout le monde
peut s'en servir,  sans autorisation, à condition de rester fidèle à l’original.
Faire ma page d’Accueil  |   Ajouter aux Favoris  |  Share Partage
Nombre de Visiteurs


Hosted by Ihlas Net